Accueil » parasite » Le chrysomèle

Le chrysomèle

PRÉSENTATION Le chrysomèle est un insecte coléoptère de petite taille d’un centimètre environ dont le doryphore fait également partie de cette très grande famille. En effet il en existe plus de 35000 espèces. Il est capable de s’attaquer à beaucoup d’espèces de végétaux comme par exemple le laurier-tin, le romarin ou encore l’oseille, la menthe et le maïs. L’insecte en lui même est très joli et ne fait pas beaucoup de dégâts à comparer de sa larve qui est redoutable pour nos cultures.

Le chrysomèle peut se présenter de deux façons soit tout noir ou encore avec quelques rayures noires et jaunes. Quant à la larves elle mesurera entre 1 et 2 millimètres maximum lorsqu’elle éclora. Plus elle se nourrira plus vite elle atteindra jusqu’à un centimètre de longueur. Au stade larvaire elle se présentera comme une toute petite chenille qui selon l’espèce sera soit de couleur noire ou bien jaune tachetée de noir. La larve du chrysomèle ravagera tout le feuillage sauf les nervures de ce dernier. Si elle a encore faim elle s’attaquera au système racinaire des plantes.

TRAITEMENTS S’il vous arrive de constater qu’une plante a tendance à se coucher vers le sol il y a de très fortes chances que cette dernière soit attaquée par le chrysomèle. C’est un phénomène qui est souvent observé sur certaines plantes comme par exemple le concombre et le millepertuis. L’autre symptôme sera de constater que le feuillage de vos plantes est passablement grignoté. Il existe plusieurs traitements afin  de gérer de façon naturelle ce parasite. Tout d’abord préventivement vous devrez impérativement gérer vos apports d’eau concernant les plantes les plus sensibles car un temps doux et humide favorisera la ponte. Surveillez régulièrement vos différentes plantations et enlevez manuellement les chrysomèles adultes avant que le processus de reproduction se mette en route. Ensuite vous pourrez effectuer un traitement curatif ce qui vous permettra de supprimer les larves. Pour cela pulvérisez du Baccilus thuringiensis qui est par ailleurs utilisé en culture biologique contre la pyrale du buis. Si vous avez une petite attaque privilégiez une pulvérisation de savon noir à raison d’une cuiller à soupe par litre d’eau. Par contre si l’attaque est plus sévère pulvérisez du pyrèthre qui est un insecticide naturel composé de fleurs séchées.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  The Market Gardener

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


3 commentaires

  1. merci, je vais faire une petite pulvérisation de savon noir alors pour les larves !

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :