Accueil » plante d'extérieur » Le génépi

Le génépi

PRÉSENTATION Le génépi est la fameuse plante qui se développe dans les Alpes à très haute altitude. Les fleurs sont très prisées afin de fabriquer la célèbre liqueur du même nom. Les fleurs sont également utilisées en infusion pour ses propriétés médicinales. Si vous n’habitez pas dans une région en altitude ce sera difficile de cultiver le génépi. Il fait partie de la même famille que l’estragon ou l’absinthe c’est à dire les Astéracées.

Il se développe à merveille à partir de 1500 à 3500 mètres d’altitude. En règle générale la cueillette se pratique sur des espèces sauvages. Depuis un certain temps des cultures de génépi ont vu le jour car la cueillette de ce denier est de plus en plus règlementée afin d’assurer la protection du génépi sauvage. Par exemple en Italie et en Suisse la cueillette est interdite. En France il y a des arrêtés préfectoraux qui peuvent varier d’un massif à l’autre. Renseignez-vous avant toutes cueillettes. Dans tous les cas vous ne devrez jamais arracher les plantes. Il s’agit d’une plante vivace persistante de petite taille d’une vingtaine de centimètres pour les plus grandes et de 5/7 centimètres pour les plus basses. La floraison s’étalera entre le mois de juillet et le mois d’août. Il est très rustique puisqu’il peut résister à des températures hivernales pouvant atteindre -25°.

PLANTATION * SEMIS Vous pouvez acheter vos graines ou encore les récolter. Comme je l’ai précisé ci-dessus si vous n’êtes pas dans une région en altitude de 1500 mètres minimum il vous sera très difficile de cultiver le génépi. Vos plantations risquent de dépérir. Le semis devra s’effectuer à partir du mois de mars sous abri dans des petits bacs par exemple en polystyrène. Pour cela utilisez un substrat de terreau et de sable. Les graines devront être recouvertes très légèrement et maintenez humide la surface du substrat à une température de 10/15° environ. Attendez que vos jeunes plants possèdent 2 feuilles pour les repiquer dans des godets avec le même substrat que pour le semis ce qui permettra d’avoir un bon drainage. La plantation devra s’effectuer à la saison printanière suivante. Choisissez-lui un emplacement rocailleux et en butte car c’est la seule solution pour assurer le meilleur développement possible du génépi. Pour ceux qui n’habitent pas dans une région de haute altitude, un essai peut s’effectuer à mi-ombre au pied d’un arbre caduc par exemple ce qui limiterait l’excès de grosse chaleur directe. Au printemps suivant lors de la plantation arrosez copieusement vos  plantes de génépi et continuez les apports d’eau pendant la saison printanière et la saison estivale. Aucun apport de compost ni d’engrais ne sera nécessaire car cela risquerait de fragiliser la plante. Si toutefois vous ne faites pas la cueillette des fleurs rabattez-les au niveau du feuillage et ceci avant la saison hivernale. Mais surtout n’intervenez d’aucune manière sur la souche.

PARASITES * MALADIES Le génépi ne craint ni parasites, ni maladies. Si vos plantations dépérissent c’est qu’il s’agit de mauvaises conditions de culture. Toutefois le génépi pourrait être envahi par les pucerons noirs. Les prédateurs naturels comme la coccinelle devraient s’en occuper.


4 commentaires

  1. entresoi dit :

    J’ai un super souvenir d’une soirée arrosée au Génépi fait par un ami ! ! ! ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à entresoi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :