Accueil » Permaculture » La chicorée

La chicorée

PRÉSENTATION La chicorée est une salade craquante avec un goût prononcé qui est très appréciée. Elle est assez résistante au froid et en plus cela améliore son espèce de goût sauvage. Sa culture est très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau est moyen. Suivant la variété plantée certaines peuvent résister à des gelées pouvant atteindre -5°. Près d’une dizaine d’espèces compose la famille des chicorées dont 2 sont à l’origine des salades cultivées.

SEMIS * PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé. Le sol devra être bien ameubli avec votre grelinette, assez humifère, lourd, frais et plutôt calcaire. Mais en principe elle arrive à s’adapter à la plupart des sols. Elle se sèmera du mois de mai au 15 août (Suivant la variété semée). Il faudra que le sol soit réchauffé à une quinzaine de degrés minimum. Échelonnez vos semis tous les 15 jours afin d’avoir une récolte toute la saison. La levée aura lieux une semaine plus tard au maximum dans des conditions normales de semis mais la plupart du temps ce sera 4 jours voire 5 jours qu’il faudra que vous patientiez. Et il vous faudra compter 3 à 4 semaines pour obtenir des plants à repiquer par exemple en godets avant de les mettre en place en pleine terre. Le semis devra s’effectuer soit en terrine ou encore en pleine terre en lignes espacées d’une trentaine de centimètres. Que ce soit en terrines ou en pleine terre recouvrez les graines de 5 à 6 millimètres de terreau pour semis. En ce qui concerne les semis en terrine tassez la surface avec une petite planchette afin que les graines soient bien au contact du substrat. Et pour ce qui est des semis en pleine terre tassez votre semis avec le dos de votre râteau pour les mêmes raisons indiquées ci-dessus. Il sera obligatoire d’avoir une température de 15 à 25° minimum pour que les graines puissent germer très rapidement. Si vous habitez une région froide je vous conseille d’effectuer vos semis sous abris surtout en début de saison sous un tunnel ou sous un châssis par exemple. 4 à 5 semaines plus tard effectuez un éclaircissage en ce qui concerne les semis en place et au repiquage dans des godets afin d’avoir des plants les plus forts possible (Pour ce qui est des semis en terrine ou sous châssis). Lorsque les plants de vos godets seront bien développés repiquez-les en les espaçant d’une vingtaine de centimètres environ sur le rang. Le repiquage vous permettra d’avoir des plants plus forts mais ils risquent de monter en graines facilement. Pour cela protégez-les du soleil pendant les premières semaines du repiquage et veillez à ce que vos chicorées ne manquent pas d’eau. Paillez-les pour garder de l’humidité à leurs pieds. TRÈS IMPORTANT Lors du repiquage que ce soit directement en pleine terre ou bien en godet coupez leurs le bout des racines ainsi que le feuillage au 2/3 environ. ça permettra une meilleure reprise car chaque plant aura moins à nourrir lors de son développement. Le repiquage devra s’effectuer sans enterrer les feuilles qui se trouvent à la base. Arrosez-les copieusement pour éviter une éventuelle montée en graines.

ENTRETIEN Comme indiqué ci-dessus veillez à garder le pied de vos chicorées au frais en les arrosant régulièrement surtout pendant la saison estivale. Évitez d’arroser le feuillage qui risque de favoriser la pourriture du collet. Un petit binage de temps en temps sera le bienvenu ce qui permettra d’aérer le sol autour des pieds de vos salades. Comme précisé ci-dessus pensez à pailler à partir des grosses chaleurs (En juillet ou avant s’il fait très chaud). En ce qui concerne les chicorées scaroles ou frisées je vous conseille de les faire blanchir du cœur. Cela diminuera l’amertume de ces dernières. Pour cela liez toutes les feuilles à l’aide de raphia ou encore retournez des cloches opaques ou des pots en terre cuite. Une quinzaine de jours devrait suffire pour les faire blanchir. PRÉCISION IMPORTANTE Les feuilles de vos chicorées doivent être sèches pour pouvoir commencer leurs blanchiments. Cela évitera tout pourrissement. Faites-les blanchir au fur et à mesure de vos besoins. BON A SAVOIR Les premières gelées légères permettront de diminuer cette amertume et améliorera son coté gustatif comme c’est le cas pour la mâche ou les choux de Bruxelles.

PARASITES * MALADIES Les chicorées craignent surtout nos amies les limaces qui sont friandes des jeunes pousses et en plus elles risquent de faire pourrir le cœur de celles qui sont plus développées.

RÉCOLTE Effectuez vos récoltes au fur et à mesure de vos besoins jusqu’aux premières gelées en ce qui concerne les frisées et les scaroles. A la saison printanière vous récolterez les chicorées sauvages. Les scaroles et les frisées seront à cueillir quand elles sont bien développées. Quant aux chicorées sauvages vous devrez les récolter quand elles seront bien pommées.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica l’hebdo jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


6 commentaires

  1. […] Jour fleurs/feuilles  Après 14h00 plantez des choux pommés, des choux chinois, des laitues, des chicorées, du poireau et du […]

    Aimé par 1 personne

  2. Bien adaptée aux température du chnord !

    Aimé par 1 personne

  3. […] PRÉSENTATIONLa chicorée est une salade craquante avec un goût prononcé qui est très appréciée. Elle est assez résistante au froid et en plus cela améliore son espèce de goût sauvage. Sa culture est très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau est moyen. Suivant la variété plantée certaines peuvent résister à des gelées pouvant atteindre -5°. Près d’une dizaine d’espèces compose la famille des chicorées dont 2 sont à l’origine des salades cultivées. Lire la suite de l’article​ […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :