L’œillet d’Inde

capture.pngPRÉSENTATION L’œillet d’Inde est une plante très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau est faible. Ses différents coloris orange, jaune et parfois rouge auront un très bel effet par sa belle floraison sur votre balcon, sur votre terrasse, dans votre jardin potager ou bien celui d’ornement. On l’appelle également rose d’Inde et aussi tagète.

Il fait partie de la grande famille des Astéracées. Il n’est pas originaire d’Inde comme on pourrait le penser vu son nom. Cette charmante plante vient d’Amérique Centrale. Sa hauteur pourra atteindre 20 centimètres pour sujets les plus petits et jusqu’à un mètres pour les espèces géantes.

SEMIS * PLANTATION Le semis devra s’effectuer sous abris en pépinière du mois de février au mois d’avril. Si vous avez une température comprise entre 20 et 25° la germination s’effectuera en 10/15 jours. Lorsque les petits plants auront 2 ou 3 feuilles (3 semaines environ après le semis) vous pourrez les repiquer en godets en prenant la motte avec une petite cuillère. Sa plantation définitive pourra s’effectuer à l’emplacement que vous lui aurez choisi au mois de mai dès que les gelées ne seront plus à craindre. marigold-2278354__340.jpgLa parcelle devra être exposée plutôt au soleil et  être surtout bien aérée. Espacez chaque sujet d’une quinzaine de centimètres minimum. Je vous conseille des plants sans fleurs pour vos repiquages. La reprise sera plus facile. L’œillet d’Inde affectionne les sols légers. Même ceux pauvres et secs lui conviennent à condition qu’ils soient bien drainés. A la plantation l’arrosage devra être copieux afin de favoriser un très bon enracinement. L’œillet d’Inde pourra se planter en rocaille, en bordure, en massif ou bien encore en bac ou en pot. Vous pourrez également le planter au pied de vos légumes comme par exemple près des tomates car il éloignera certains insectes nuisibles.

ENTRETIEN L’arrosage au cours de la saison devra être minime sauf en cas de chaleur caniculaire. Un arrosage excessif conduirait à la pourriture du collet. Évitez les apports d’eau sur le feuillage et sur les fleurs ce qui pourrai favoriser les maladies. Afin de garder un peu d’humidité le paillage sera très utile. Quand vos œillets d’Inde auront atteint une dizaine de centimètres pincez-les ce qui permettra une meilleure ramification. Supprimez également les fleurs fanées afin de stimuler la floraison le plus longtemps possible dans la saison.

PARASITES * MALADIES Les jeunes plants d’œillets d’Inde sont très appréciés par nos amies les limaces.

ASSOCIATIONS L’œillet d’Inde adore la proximité de la coriandre, de l’oseille, l’œillet, du phlox, de la cinéraire, du sanvitalia, du zinnia, de la lavande, du brachycome, de l’ageratum, de l’alysse, du soucis, du cosmos, de l’haricot, de la tomate et du rudbeckia.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica l’hebdo jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

23 réflexions au sujet de “L’œillet d’Inde”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :