Accueil » Jardin d'ornement » L’aubriète

L’aubriète

PRÉSENTATION L’aubriète vous émerveillera au printemps par sa somptueuse floraison qui formera un très joli tapis fleuri. Sa culture est facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau est faible. Elle fait partie de la famille des Brassicacées qui comprend une douzaine d’espèces vivaces originaires des régions montagneuses méditerranéenne ainsi que d’Asie Mineure. d’Iran et de Turquie.

Il s’agit d’une plante très rustique qui supporte des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Sa hauteur variera suivant l’espèce. Cela ira de 5 centimètres à 20 centimètres environ. Sa floraison très précoce lui permet de recevoir la visite des papillons et des abeilles.

SEMIS * PLANTATION Effectuez votre semis en pépinière dans un substrat léger du mois d’avril au mois de juillet. Repiquez ensuite les plantules dans des godets du mois de juin au mois d’août. Effectuez cette opération très délicatement car le système racinaire est très fragile. Et pour terminer mettez les à leur emplacement définitif en septembre/octobre voire à la saison printanière de l’année suivante.  Choisissez-lui un emplacement plutôt humifère et frais en tout cas qui ne dessèche pas trop rapidement pendant la saison estivale. Mais par contre elle craint les excès d’humidité d’où l’importance d’avoir un bon drainage. Il est préférable de la planter dans les cailloux et d’autre part elle apprécie le calcaire. La période de plantation de l’aubriète devra avoir lieux du début de la saison automnale (Septembre) jusqu’à la fin de l’hiver (Mars) en ce qui concerne les régions douces. Dans les régions froides effectuez plutôt sa plantation en toute fin de saison estivale afin d’assurer une bonne reprise avant la venue de la saison hivernale ou encore au printemps hors période de gel. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Espacez chaque sujet de 25/30 centimètres en effectuant un apport de compost bien décomposé. Si votre sol est lourd ajoutez à votre terre du sable grossier et plantez-la sur une butte afin de favoriser un très bon drainage. Vous pourrez également cultiver l’aubriète dans une auge en pierre de préférence ou en bac profond d’une vingtaine de centimètres. Au fond de votre contenant étalez une bonne couche de billes d’argile afin de faciliter le drainage. Installez votre plante avec un mélange de terreau de bonne qualité (2/3) et de la terre de jardin (1/3) et pour finir ajoutez deux ou trois poignées de compost bien décomposé. Mélangez le tout. Votre substrat est prêt.

ENTRETIEN Arrosez copieusement à la plantation et régulièrement la première année afin de favoriser son enracinement. Après elle n’aura pas besoin d’un entretien particulier. Comme indiqué ci-dessus l’aubriète supporte très bien la sécheresse mais je vous conseille de garder le sol frais à son pied. Pour cela je vous conseille de la pailler. Si vous constatez qu’elle se dégarnit du centre effectuez un apport de terreau à l’endroit du dégarni (Tiges nues). Cela aidera au développement de nouvelles pousses. L’aubriète a une durée de vie de 4 ans environ. Pensez à la renouveler. En ce qui concerne la plantation en bac ou dans une auge arrosez régulièrement, du moins dès que la surface du substrat est sèche. Le rempotage se fera à la saison printanière. Dès que la floraison est terminée rabattez impérativement la touffe au ras du sol afin de conserver un port très compact. N’attendez surtout pas la saison automnale pour le faire car vous risquerez de compromettre sérieusement la floraison de l’année suivante.

PARASITE * MALADIE Si vous avez planté et entretenu l’aubriète dans des conditions normales elle sera très résistante aux maladies cryptogamiques. Mais quelques fois elle pourrait être attaquée par la rouille blanche qui est causée par un excès d’humidité du sol ainsi qu’une humidité atmosphérique. Cette maladie se caractérise par des taches blanchâtres sur les deux faces du feuillage. Évitez d’arroser ce dernier et tachez d’aérer les plantations pour éviter un éventuel environnement confiné. Désherbez autour des aubriètes. Si toutefois elles sont victimes de cette maladie il est préférable de ne plus en planter au même endroit pendant plusieurs années car les spores arrivent à survivre dans le sol en attente d’une nouvelle victime. Parfois elle pourra être envahie par les pucerons mais cela est plus rare.

MULTIPLICATION L’aubriète se multiplie par division soit à la saison printanière avant la floraison ou bien à la saison automnale. Le bouturage est également possible ainsi que le marcottage.

ASSOCIATIONS L’aubriète apprécie d’être au coté de l’alysse, de l’arabette, de l’œillet nain, de la giroflée vivace, de l’euphorbe de Corse, de la jacinthe ou encore du muscari et de la scille.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Au Jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


5 commentaires

  1. […] aura un super effet associée aux aubriètes ainsi qu’au bleu des […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :