Accueil » Jardin d'ornement » La scille

La scille

PRÉSENTATION La scille est une plante bulbeuse vivace. Elle est très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau est moyen. Ses toutes petites fleurs font leur apparition à la saison printanière ou encore à la saison automnale. Les années passent et sa floraison sera de plus en plus importante. Elle fait partie de la famille des Asparagacées comme en fait partie l’asperge. qui comprend près d’une centaine d’espèces.

La plupart sont rustiques et peuvent supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15/-20°. Certaines sont moins rustiques. Alors attention aux gelées trop violentes. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de choisir les bonnes variétés qui pourront être plantées dans votre région sans risque de geler. Elle aura une hauteur de 10 à 30 centimètres pour les plus petits sujets, 40 centimètres à 80 centimètres pour les plus grands. A NOTER qu’une espèce que l’on nomme scille maritime possède un très gros bulbe qui parfois pourra atteindre près de deux kilos et la taille adulte de la plante mesurera 1m20 à 1m50 de hauteur. Cette dernière espèce on peut la retrouver en bordure des zones méditerranéennes.

PLANTATION Suivant les espèces la plantation des bulbes de scille devront être plantés soit du mois de janvier au mois d’avril hors période de gel ou bien du mois de juillet au mois d’octobre. Choisissez-leur un emplacement plutôt ensoleillé. Évitez le soleil trop brûlant et les sols trop humides qu’elle déteste. Elle affectionne les sols légers, plutôt sableux, frais et humifères. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article « Plantation des bulbes » Certaines espèces adorent les sols caillouteux et assez secs. La scille pourra être plantée aussi bien en rocaille, sur votre pelouse, en bac ou en pot ou encore en bordure. TRÈS IMPORTANT Je vous conseille de manipuler les bulbes avec des gants car ces derniers sont fortement toxiques. Si vous les plantez à mains nues lavez minutieusement ces dernière afin d’éviter toute intoxication.

ENTRETIEN La scille ne demandera pas un entretien particulier comme c’est le cas de la plupart des bulbes. Il sera inutile d’arroser les scilles que vous aurez planté en pleine terre. Les éventuelles pluies devraient pouvoir suffire à leur développement. Vous devrez couper les fleurs fanées mais surtout pas le feuillage car c’est grâce à ce dernier que vos bulbes reconstitueront leurs réserves afin de leur permettre de refleurir la saison suivante. Le feuillage devra être coupé dès qu’il sera complètement desséché. En ce qui concerne la scille du Pérou qui est moins rustique je vous conseille de la recouvrir d’un épais paillage afin qu’elle passe la saison hivernale dans de bonnes conditions. Si votre sol est trop humide cultivez plutôt cette espèce en bac ou en pot que vous rentrerez en hiver. En ce qui concerne la culture en bac et en pot effectuez des apports d’eau pendant le développement de vos scilles une fois par semaine voire deux par temps très chaud. Arrêtez les arrosages pendant le repos végétatif.

PARASITES * MALADIES La scille pourra contracter des viroses comme la plupart des bulbes. Cette maladie se caractérisera par la déformation et la décoloration du feuillage. Si parfois vous subissez une attaque importante il n’y aura pas grand chose à faire si ce n’est supprimer les bulbes malades que vous devrez brûler. Ne plantez  jamais des bulbes de scilles blessés, pareil si vous hivernez des bulbes. Je rappelle que si vous cultivez des scilles dans de bonnes conditions (Comme c’est le cas pour tous les bulbes) ces dernières résisteront d’avantage à ces maladies.

MULTIPLICATION Vous pourrez multiplier la scille par division pendant le repos végétatif à la fin de la saison estivale ou bien en début de la saison automnale pour les bulbes qui fleurissent au printemps. En ce qui concerne ceux qui fleurissent à la saison hivernale effectuez cette opération en début de saison printanière/début de la saison estivale.

ASSOCIATIONS La scille en rocaille apprécie la présence de vivaces comme par exemple l’aubriète et l’alysse. Vous pourrez également la planter sous des petits arbustes comme le forsythia ou encore la spirée.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


3 commentaires

  1. […] vous pourrez l’associer à certains bulbes à floraison printanière comme par exemple les scilles, les narcisses, les muscaris ou encore les […]

    Aimé par 1 personne

  2. […] ASSOCIATIONS L’aubriète apprécie d’être au coté de l’alysse, de l’arabette, de l’œillet nain, de la giroflée vivace, de l’euphorbe de Corse, de la jacinthe ou encore du muscari et de la scille. […]

    Aimé par 1 personne

Répondre à ROCAFORT Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :