Accueil » Jardin d'ornement » Le platycodon

Le platycodon

PRÉSENTATION Le platycodon appelé également campanule à grandes fleurs ou encore fleur ballon pourra se développer très longtemps dans votre jardin potager ou dans celui d’ornement. Sa culture est très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau est moyen. Il s’agit d’une vivace très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant attendre -20°.

Il s’agit d’une plante toute désignée pour les jardiniers souvent absents ou débutants. Sa hauteur varie selon l’espèce. Cela ira de 10 centimètres à 60 centimètres. Il fait partie de la famille des Campanulacées.

SEMIS * PLANTATION Le semis pourra s’effectuer sous abri à partir du mois de mars ou du mois d’avril soit dans des godets ou bien dans des petits pots. A la levée c’est à dire 3 semaines plus tard, éclaircissez pour ne garder que les plus robustes. Vous les mettrez en place dans le courant du mois de juin ou avant si les plants sont assez développés. Vous pourrez également les repiquer en pleine terre à la saison automnale en septembre/octobre. Pour sa plantation choisissez-lui un emplacement ensoleillé si vous habitez une région froide. Si votre région est plutôt douce préférez un emplacement à mi-ombre. C’est très important de bien choisir son emplacement définitif car le platycodon possède un système racinaire épais et charnu. Il déteste être déplacé. Le sol devra être impérativement bien drainé, humifère, frais et profond. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «   Dans les régions froides la plantation devra s’effectuer à la saison printanière c’est à dire du mois d’avril au mois de juin hors période de gel. Dans les régions plus douces vous pourrez effectuer sa plantation à la saison automnale (Septembre/octobre). Travaillez bien l’emplacement avec votre grelinette afin de supprimer un maximum de racines d’adventices. Faites un apport de compost ou de fumier bien décomposé à raison d’une petite pelletée style transplantoir. Chaque sujet devra être espacé d’une trentaine de centimètres minimum. Arrosez copieusement après la plantation. Les platycodons nains pourront être cultivés en bac ou en pot. Pour cela choisissez des bacs ou des pots les plus profonds possible afin que le système racinaire qui est très important puisse se développer dans de bonnes conditions. Étalez au fond de vos contenants une couche de billes d’argile afin d’obtenir un bon drainage. Utilisez un substrat à base de terreau pour plantes fleuries ou encore pour géranium en y ajoutant 20% de sable. Là aussi arrosez copieusement à la plantation afin d’assurer une bonne reprise.

ENTRETIEN En ce qui concerne les plantations en pleine terre lorsque vos platycodons seront bien enracinés stoppez les arrosages sauf en cas de grosse chaleur. Pour maintenir le sol frais paillez-les sans le faire trop tôt pour éviter d’attirer des nids de limaces. Vous devrez tuteurer les espèces les plus grandes. Supprimez les fleurs fanées afin de favoriser une nouvelle floraison. Si vous souhaitez reproduire des pieds fidèles à la plante d’origine plantez  l’espèce Platycodon grandiflorus qui est la seule espèce qui vous le permettra. Au tout début de chaque saison printanière apportez à chaque sujet un peu de compost bien décomposé. En ce qui concerne les plantations en bac ou en pot arrosez régulièrement de telle manière à ce que la surface de votre substrat ne se dessèche jamais. Paillez-les pour garder un peu de fraîcheur. Ne laissez jamais de l’eau stagner dans les soucoupes. Le rempotage devra être effectué toutes les années à la saison printanière dès que vous constaterez la reprise de la végétation.

PARASITES * MALADIES Le platycodon est très résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois vous devrez surveiller nos amies les gastéropodes qui sont très friands des jeunes sujets.

MULTIPLICATION La multiplication pourra s’effectuer soit par semis ou bien encore par division.

ASSOCIATIONS En massif vous pourrez l’associer au pavot, au rosier, à la gypsophile ou bien encore au phlox.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Hoya, s.r.o

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


2 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :