Le phlox

PRÉSENTATION Le phlox a une floraison très généreuse et se présente comme une valeur sûre que ce soit dans votre jardin potager ou dans celui d’ornement. Sa culture est facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau est moyen. Il fait partie de la famille des Polémoniacées qui comprend plusieurs dizaines d’espèces. Il s’agit pour certaines de vivaces et pour d’autres des annuelles.

Les vivaces sont très rustiques puisque suivant l’espèce elles peuvent supporter des températures hivernales pouvant atteindre -10/-15°. Quant aux espèces annuelles il faudra les ressemer chaque année. Suivant l’espèce le phlox pourra atteindre une dizaine de centimètres pour les plus petits sujets et jusqu’à un mètre pour les plus grands.

SEMIS * PLANTATION Le phlox pourra se semer sous abri en terrine à la fin de la saison hivernale (Février/mars) ou bien en pleine terre quand le sol se sera bien réchauffé (En mars/avril) pour les régions douces et en mai/juin pour les régions plus froides. Choisissez-lui un emplacement de préférence ensoleillé ce qui lui permettra une meilleure floraison en évitant un soleil trop brûlant. Si c’est le cas préférez plutôt un emplacement mi-ombragé. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Le phlox pourra trouver sa place au pied d’un muret ce qui lui permettra de profiter d’une légère mi-ombre pendant une partie de la journée. Préférez des phlox  vivaces pour embellir chaque année votre jardin. Vous n’aurez plus à vous préoccuper de les replanter. Quant aux phlox annuels ils seront parfois de petites tailles (15 à 20 centimètres de hauteur) qui pourront être utilisés en rocailles, en potées, en bordure de massifs et éventuellement comme couvre-sol de par sa forme tapissante. Vous aurez également des variétés de plus grandes tailles que vous réserverez aux massifs de saison en les associant avec d’autres plantes vivaces. Dans ce cas cela vous permettra de varier les couleurs chaque année. Les phlox apprécient les emplacement bien ameublis. Pour cela utilisez votre grelinette afin de bien préparer son emplacement. 

ENTRETIEN Le phlox ne doit pas souffrir de la sécheresse. Veillez à ce que le pied soit toujours au frais sans pour autant avoir un sol qui retient trop l’eau. Ce dernier doit être bien drainé. Si votre terre a tendance à trop retenir l’eau incorporez-y du sable grossier ou encore du gravier. Si votre sol est drainé parfaitement paillez votre phlox pendant la saison estivale afin de garder un peu de fraîcheur et de diminuer les apports d’eau. Évitez impérativement l’arrosage par aspersion. Privilégiez plutôt l’arrosage au pied de chaque sujet sans mouiller le feuillage. Pour ce qui est des cultures en bac ou en pot soyez encore plus vigilants. Arrosez encore plus régulièrement ce genre de culture car le substrat se dessèche plus rapidement que pour les phlox plantés en pleine terre. A la saison automnale rabattez les touffes des phlox au ras du sol.

PARASITE * MALADIES Si vous avez un temps très chaud et sec avec une atmosphère très humide à partir de 60% d’humidité l’oïdium pourrait apparaître. Optez pour une espèce peu sensible à cette maladie cryptogamique. Une jardinerie doit être capable de vous fournir l’espèce adéquate. Le phlox pourra également être attaqué par les nématodes qui sont friands du système racinaire. Si vous avez un trop d’humidité le phlox pourra être également contaminé par la verticilliose, le botrytis ou encore par la rouille.

MULTIPLICATION Le phlox vivace se multiplie assez facilement par division au début de la saison printanière. Cela vous permettra de régénérer vos touffes. Plantez ailleurs et immédiatement les touffes obtenues. Quant au phlox annuel il faudra attendre que les hampes de fleurs fanent pour pouvoir récupérer les graines que vous conserverez bien au sec afin de les semer à la saison printanière suivante.

ASSOCIATIONS Le phlox pourra être associé avec le dryopteris, l’euphorbe, l’agastache, la sauge ornementale, l’hibiscusle delphinium, la Corète du Japon, l’œillet d’Inde, la Pivoine, l’Echinacée mais aussi l’Achillée. Le phlox mousse pourra s’associer avec la saxifrage. Le phlox subulata fera quant à lui merveille auprès du grémil. La liste est encore longue. A vous de faire des essais avec d’autres vivaces ou annuelles. Dans une rocaille ou bien un massif le phlox fera merveille avec la lysimaque. Le phlox mousse quand à lui s’associera  très bien avec le silène.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Au Jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

21 réflexions au sujet de “Le phlox”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :