Un maire convoqué devant le tribunal de Rennes

langouet-feuille-chene-mai-2019Le maire de Langouët (Île et Vilaine) a depuis de nombreuses années pris l’écologie à bras le corps. Son conseil municipal a pris un arrêté interdisant tous pesticides près des habitations c’est à dire à une distance de 150 mètres.

Il est convoqué ce jeudi 22 août 2019 par le tribunal de Rennes car la préfecture lui demande d’annuler son arrêté. Effectivement ce dernier a été suspendu par le délibéré rendu le 27 août. C’est scandaleux de voir une chose pareille. La justice préfère empoisonner les populations que de les protéger. C’est pour moi le monde à l’envers. Les lobbyings sont encore malheureusement trop puissants. Il faudrait que beaucoup de maires fassent la même chose dans leur commune.  L’Europe a voté une loi anti-pesticides en 2009 qui n’a jamais été appliquée. L’état ne fait rien pour faire respecter cette dernière. Alors le maire de Langouët avec son conseil municipal veut tout simplement protéger sa population des pesticides. Il fait ce que l’Etat devrait faire. Bravo monsieur le maire !!

Je vous propose ces trois vidéos

Source  Nous voulons des coquelicots

https://youtu.be/9N85ptiwuzk

Source  RMC

Source  Le Parisien

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

27 réflexions au sujet de “Un maire convoqué devant le tribunal de Rennes”

  1. Malheureusement ce n’est pas nouveau, l’Etat n’a jamais souhaiter s’investir dans la protection des populations, sauf quand cela l’arrange financièrement. C’était déjà comme ça bien avant l’ union européenne. Merci Jean-Claude de nous rappeler ici l’hypocrisie de nos gouvernements successifs.
    Tous les mêmes de droite comme de gauche!
    Benjamin

    Répondre
  2. Une nouvelle fois : trop d’enjeux financiers et peur des grands groupes. Un très bon exemple que celui du Round Up de Monsento. Affaire qui traîne, traîne….
    Du grand foutage de g…. de la part de nos chers Enarques…. Alors que des solutions existent…

    Répondre
  3. bonjour jean claude …bravo pour cette homme qui a éveillez la population contre un mal qui ne cesse de se propager

    Répondre
    • Karim il faudrait encore au moins plusieurs centaines de voix qui s’élèvent comme celle de ce maire . Peut être que là les choses auraient des chances de bouger dans le bon sens.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :