Home » Jardin d'ornement » L’ipomée

L’ipomée

PRÉSENTATION L’ipomée est une plante grimpante qui s’accrochera à quasiment tous les supports. Elle n’en finira pas de vous émerveiller par sa très abondante floraison qui commencera dès le mois de juin et qui durera jusqu’aux gelées octobre/novembre suivant les régions. Les fleurs apparaîtront le matin et faneront le soir mais elles se renouvelleront tous les jours.

On l’appelle également liseron bleu ou encore gloire du matin. Elle fait partie de la famille des Convolvulacées. Il s’agit d’une plante dont le feuillage ne résistera pas à des températures hivernales en dessous de -5° et le système racinaire à -8°. L’ipomée se cultivera très bien dans les régions maritimes. Sa taille pourra atteindre très facilement de 3 à 6 mètres de longueur.

SEMIS * PLANTATION Le semis pourra s’effectuer soit en février/mars sous abri à une température de 18° minimum ou bien encore en pleine terre suffisamment réchauffée en avril/mai hors période de gel.  Choisissez-lui un emplacement chaud et très ensoleillé sur un sol frais, très riche, bien ameubli et bien drainé. Les sols trop secs seront à éviter. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter une plante d’extérieur ? «  Préparez votre emplacement avec votre grelinette en prenant soin de supprimer le maximum de cailloux. Si votre terre est trop lourde et pauvre faites-lui un apport de sable grossier pour l’alléger et du fumier bien décomposé pour l’enrichir. Vous devrez espacer chaque sujet d’une trentaine de centimètres minimum. Vous pourrez la cultiver également en bac ou bien en pot sans les tuteurer ce qui vous permettra d’obtenir de très belles cultures retombantes. Votre contenant devra avoir 30 centimètres minimum de coté ou de diamètre et devra être obligatoirement percé au fond. Effectuez un mélange léger de tourbe et de sable à part égale. Étalez une bonne couche de billes d’argile pour favoriser le drainage. Si vous ne souhaitez pas que la plante retombe faites la grimper en installant des tuteurs d’une hauteur de 2 mètres minimum pour former un genre de palissade. Arrosez régulièrement ou du moins quand le substrat se dessèche. Le pied doit toujours rester au frais.

ENTRETIEN Pendant la saison estivale maintenez le sol humide pour son bon développement. Arrosez-les plutôt le soir afin que l’évaporation soit moins importante. En ce qui concerne vos potées je vous conseille de les rempoter à la saison printanière afin de changer le substrat. Effectuez le même mélange comme indiqué ci-dessus. Supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées afin d’améliorer la continuité de sa belle floraison. Le pincement des tiges sera nécessaire pour fortifier la plante et stimuler la floraison car l’ipomée a tendance à s’allonger. A la fin de la saison automnale coupez les tiges complètement desséchées.

PARASITES * MALADIES L’ipomée pourra être fréquemment envahie par les pucerons. Les cicadelles pourront également attaquer les jeunes plants. Pensez à les protéger éventuellement du froid si les nuits sont un peu fraîches.

MULTIPLICATION Vous pourrez récupérer les graines de couleur noire que produiront les petits fruits. Stockez-les dans un endroit bien au sec jusqu’au semis. Le moment venu faites-les tremper dans l’eau pendant 24 heures avant de les semer.

ASSOCIATIONS L’ipomée s’associe très bien avec le chèvrefeuille grimpant, la capucine grimpante ou encore avec la clématite ces trois plantes étant également grimpantes. Espacez chaque variétés d’un mètre minimum. 

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica l’hebdo jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

 


18 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *