Accueil » Jardin d'ornement » Le pyracantha

Le pyracantha

PRÉSENTATION Le pyracantha est un arbuste d’ornement vivace qui possède des épines acérées dont la floraison sera plutôt tardive. On l’appelle également buisson ardant. Il est souvent plus connu par cette appellation. Il fait partie de la famille des Rosacées. Sa culture sera facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Suivant la variété sa hauteur pourra atteindre un mètre pour les plus petits sujets et jusqu’à 4 mètres pour les plus grands.

Il s’agit d’un arbuste très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre jusqu’à -15 voire -20° selon l’espèce.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre très légère. Le pyracantha s’adaptera à la plupart des sols. S’il tolère ceux qui sont pauvres préférez tout de même ceux qui sont profonds, humifères et surtout bien drainés. Si vous habitez dans une région froide je vous conseille de l’abriter des vents très froids et desséchants pour le sol. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «   Le pyracantha devra être planté de préférence à la saison automnale afin de faciliter son enracinement. Dans les régions froides plantez-le à partir du début du mois de septembre jusqu’au 15 octobre et pour les régions douces effectuez sa plantation en octobre/novembre. Pour les sujets achetés en conteneur vous pourrez le planter tout au long de l’année hors période de grosses chaleurs et de gel. Concernant le choix de l’emplacement et suivant la variété réfléchissez avant tout à la taille adulte qu’il pourra atteindre. Si vous décidez de le cultiver au pied d’un mur prévoyez une distance d’éloignement de ce dernier de 50 centimètres minimum. Si vous effectuez vos plantations afin de constituer une haie défensive la hauteur des arbustes à l’âge adulte devra mesurer 1m50 minimum pour un mètre d’épaisseur. A NOTER que le pyracantha pourra être cultivé en bonsaï.

ENTRETIEN L’entretien du pyracantha est quasiment nul à partir du moment où il sera bien enraciné. Toutefois quelques petites choses pourront lui être dispensées. Tout d’abord si vous habitez une région très froide un paillis pour la saison hivernale sera le bienvenu. En cas de grosses chaleurs caniculaires un apport d’eau sera nécessaire. N’apportez pas de nutriments supplémentaires au pyracantha. Pendant le courant du mois de février voire au mois de mars vous devrez le tailler afin de lui garder une forme esthétique. TRÈS IMPORTANT Équipez-vous de gants de qualité pour la taille et enfilez des pantalons assez épais car les piqûres des épines du pyracantha sont très douloureuses. La partie du corps atteinte peut très vite enfler. Si vous êtes allergiques je vous conseille de vous rendre aux urgences le plus rapidement possible.

PARASITES * MALADIES Attention le pyracantha pourrait être victime du feux bactérien. Évitez de les tailler trop sévèrement afin de limiter la venue de cette maladie. N’arrosez pas excessivement pour éviter toutes les éventuelles maladies cryptogamiques dont le feux bactérien  et je vous conseille de désinfecter les outils de taille entre chaque utilisation. Il pourra également être victime de la tavelure. Pour prévenir cette maladie pulvérisez du purin de prèle à la saison automnale et à la saison printanière, à renouveler en cas de pluie. Il existe des variétés moins sensibles aux deux maladies précisées ci-dessus. Renseignez-vous dans votre jardinerie habituelle.

MULTIPLICATION La multiplication du pyracantha pourra s’effectuer par bouturage ou bien par marcottage à la saison printanière ou encore par semis avec des graines fraîches à la saison automnale.

ASSOCIATIONS Vous pourrez très bien associer le pyracantha avec d’autres arbustes fleurissant à d’autres périodes de l’année ou non comme par exemple le forsythia ou encore l’ajonc ou le genêt. ça pourrait produire un très bel effet.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  newsjardintv

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


2 commentaires

  1. […] générale le feu bactérien contaminera le poirier, le néflier, le pommier, l’aubépine, le pyracantha et […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :