Accueil » Jardin d'ornement » Le géranium zonal

Le géranium zonal

PRÉSENTATION Le géranium zonal fait partie de la famille des géraniacées qui fleurira du mois de mai aux premières gelées. Vous aurez un choix de coloris qui ira du blanc au rose, au rouge en passant par le saumon et même le bicolore. Il s’agira d’une plante frileuse car il supportera des températures hivernales de 2° maximum. Il sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera légèrement un peu plus important que son frère le géranium lierre. Le géranium zonal sera cultivé en vivace uniquement dans les régions douces comme par exemple dans le sud de la France.

En effet il se développera avec une température minimum de 14/15°. Comme indiqué ci-dessus dans les autres régions il ne survivra pas aux températures de la saison hivernale.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé sur un sol plutôt riche, neutre et surtout bien drainant. L’humidité devra être légère. Vous pourrez l’utiliser en bacs, en pots, en jardinières, en massifs mais également en bordures. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Cette dernière aura lieu à la saison printanière dès que les risques de gelées sont écartés sauf si vous possédez une véranda ou une serre. En ce qui concerne vos plantations en potées, jardinières ou en suspensions utilisez de préférence un terreau spécial géranium qui contient tous les éléments nécessaires à son bon développement ou à défaut un mélange de terre de jardin au 2/3, 1/3 de terreau bien décomposé et assez riche. En effectuant ce type de mélange qui est un peu plus lourd cela permettra de retenir un peu plus l’eau ce qui est très intéressant si vous devez vous absenter surtout pendant la saison estivale. Étalez au fond de vos contenants une couche de billes d’argile pour faciliter un bon drainage. Quand vous achèterez vos godets de géraniums zonal choisissez des plants les plus ramifiés possible.

ENTRETIEN Le géranium zonal adore les expositions ensoleillées comme déjà précisé ci-dessus et il est assez résistant à la sécheresse mais il se développera mieux avec des apports d’eau réguliers. Pour cela n’hésitez pas à les arroser surtout pendant la saison estivale dès que les deux premiers centimètres du substrat sont complètement desséchés. Les jeunes plantations devront être pincées afin de favoriser les ramifications. Supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées afin de stimuler encore davantage sa belle floraison. Juste avant les premières gelées rabattez-les juste en dessus des feuilles les plus basses en ce qui concerne vos potées. Rentrez ces dernières dans une pièce de préférence bien ajourée avec une température comprise entre 6 et 14°. Les apports d’eau pendant cette période devront être prodigués très légèrement une fois par mois environ. Pour les plantations de pleine de terre dans les régions douces protégez-les par précaution d’un voile d’hivernage que vous supprimerez à la saison printanière dès que les gelées ne seront plus à craindre. Ce sera alors le moment de les rabattre afin de les remettre en forme.

PARASITES * MALADIES Le géranium zonal sera sensible à la pourriture grise qui fera apparaître des taches grises sur le feuillage. Supprimez les feuilles atteintes et brûlez-les. Cette maladie sera dû à un emplacement pas assez aéré avec un manque de lumière. Déplacez-les sur un autre emplacement plus lumineux et mieux aéré. Le géranium zonal pourra être également sensible à la rouille. Les pucerons, les chenilles et éventuellement les charançons seront des parasites qui pourraient les envahir.

MULTIPLICATION La multiplication du géranium zonal pourra s’effectuer par semis dans le courant du mois de février. Les graines en principe germeront en une quinzaine de jours environ avec une température comprise entre 18 et 22° dans le même mélange indiqué ci-dessus préconisé pour les géraniums zonal adultes. Ajoutez du sable à ce mélange. Les graines devront être enfouies sur un centimètre dans ce substrat. Quand la levée  a lieu les jeunes plants seront assez gourmands en eau et en lumière. A ce moment là, la température pourra être descendue à 14/15°. Si vous avez élevé vos boutures dans de bonnes conditions elles pourront fleurir 4 à 5 mois plus tard. Vous pourrez également le multiplier par bouture qui devront avoir une dizaine de centimètres de hauteur minimum. Cette méthode de multiplication devra s’effectuer soit à la saison printanière ou bien en fin de saison estivale.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer vos géraniums zonal avec par exemple des asters, des rudbeckias de petite taille ou des scabieuses également de petite taille.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica l’hebdo jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 


2 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :