Accueil » parasite » L’otiorhynque

L’otiorhynque

PRÉSENTATION L’otiorhynque est un tout petit insecte noir de la famille des coléoptères qui se déplace sans voler. Il est capable d’attaquer bon nombre de végétaux que ce soit des plantes ou des arbustes. Les dégâts pourront différer suivant la partie atteinte du végétal contaminé. L’adulte s’attaquera en règle générale au feuillage des plantes et des arbustes. Ce dernier produira, sur tout le tour des feuilles, des petites encoches en forme de demi-cercle.

Quant à la larve elle fera plus de dégâts puisque son terrain de prédilection sera le système racinaire qui amènera la mort du végétal attaqué. L’otiorhynque fait partie de la même famille que le charançon. Il mesure un centimètre de long environ. Les insectes seront présent du mois de mai au mois de décembre. Les femelles en principe pondront du mois de mai à mi-juin sur le système racinaire des plantes. Ces dernières se nourriront du feuillage jusqu’à la fin du mois de décembre. Les œufs écloront suivant les températures du moment entre une dizaine de jours et 3 semaines ce qui produira des larves qui s’enterreront dans le sol pour se nourrir du système racinaire des plantes attaquées. Ces dernières vivront la plupart du temps dans le sol et se transformeront en petites chenilles de couleur blanche mesurant une dizaine de millimètres environ  et ressemblant un peu à des asticots. Elles vivront du mois de juillet au mois de mai de l’année suivante. Elles continueront à se nourrir des racines des plantes qu’elles auront contaminées et cela jusqu’à la saison automnale. Dès le début de la saison hivernale elles se mettront à l’abri en s’enroulant dans une cavité d’une bonne trentaine de centimètres environ de profondeur qui les protégeront des grands froids. Pendant cette période elles ne s’alimenteront plus. A la saison printanière dès que les températures seront plus douces elles sortiront de leur cachette pour continuer à se nourrir. Entre mi-avril et mi-juin si le temps leur est favorable elles se transformeront en nymphes. Ces dernières resteront dans le sol jusqu’à la saison printanière suivante. C’est alors que des nouveaux adultes apparaîtront dans le courant du mois de mai. De nombreux végétaux pourront être contaminés comme par exemple le cyclamen, le lilas, le bergénia, l’armoise, l’azalée, le rosier, le rhododendron pour ce  qui est des végétaux ornementaux.  En ce qui concerne le jardin potager les végétaux les plus sensibles seront la betterave, l’artichaut, le fraisier, l’asperge, le petit pois et le haricot. Certains arbustes sont également sensibles à cet insecte comme par exemple la glycine, tous les agrumes, la vigne, l’olivier et le laurier-sauce.

 CONDITIONS DE DÉVELOPPEMENT Tout d’abord une saison hivernale douce et sèche favorisera la venue de l’otiorhynque. * Dans une serre chauffée plusieurs générations pourront éclore dans la même année. Toutes formes de stress pourra favoriser l’apparition de cet insecte.

PRÉVENTION Tout d’abord achetez des plants saints et surtout pas avec des encoches en arrondi. Pour vos potées utilisez du terreau qui n’a jamais été utilisé. Travaillez bien en profondeur l’emplacement de la plantation avec votre grelinette afin d’exposer éventuellement les larves enterrées afin de permettre aux prédateurs naturels d’effectuer un bon nettoyage. Le paillage du sol sous les végétaux sensibles gênera la ponte des femelles. En préventions vous pourrez pulvériser soit une décoction ou bien une macération de tanaisie.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    Rustica l’expert jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :