Accueil » potager » Purins (4) Liste des plantes pour quels usages ?

Purins (4) Liste des plantes pour quels usages ?

L’ABSINTHE Il s’agit d’une plante que vous pourrez acheter à repiquer chez le pépiniériste. Ne jamais la mettre dans le compost dont elle bloque la fermentation. Vous   récolterez  ses tiges et feuilles au début de sa floraison en juin-juillet. Il vous faudra respecter l’équilibre d’un kg de plantes fraîches pour 10 litres d’eau de pluie. Lire la suite de l’article

L’Ail Ce sont les sulfures de l’ail (les composés soufrés) qui sont les principes actifs. A la fois insecticide et fongicide vous pouvez l’employer soit en décoction, soit en macération huileuse. Pour la décoction Écrasez grossièrement environ 100 grammes d’ail en laissant la peau. Mélangez dans un litre d’eau froide et laissez mariner à couvert pendant 24 heures. Portez à ébullition toujours à couvert pendant environ 30 minutes. Laissez refroidir sans enlever le couvercle avant de filtrer. A employer pur contre la fonte des semis, la cloque des pêchers, la pourriture grise des fraisiers, le mildiou des tomates et des pommes de terreLire la suite de l’article

LA BARDANE On le connait sous d’innombrables dénominations dont « Chou d’Ane », « Glouteron »,  « Gobo », « Grappon », « Grande Bardane », « Gratteau », « Gratteron », « Herbe aux Teigneux », « Napolier », « Oreille de Géant », « Peignerolle », « Pignet » et « Rhubarbe du Diable ». Son intérêt réside dans sa concentration en minéraux intéressant comme la magnésie, la chaud et la potasse concentrée surtout dans ses racines.  C’est une plante sauvage qu’on trouve dans les terrains vagues ou sur le bord des chemins. Lire la suite de l’article

LA CONSOUDE Elle est l’une des plus grandes alliées du potager. Elle est riche en potassium, stimule la croissance et la floraison des plantes, stimule également la flore microbienne du sol, favorise la multiplication et le renouvellement cellulaire. Par contre elle est déconseillée aux plantes de terre de bruyère. Pour le purin, il faut 400 grammes de feuilles hachées pour 5 litres d’eau. Elle se pulvérise dilué à 20 % sur les feuilles ou à 5 % pour les semis. Mais aussi dilué au quart à l’arrosoir au pied des plantes potagères. Lire la suite de l’article

EUPHORBE ÉPURGE On l’appelle aussi l’herbe à taupe car elle est répulsive contre ce petit mammifère qui transforme nos jardins en champ de bataille mais elle est tout aussi répulsive contre les campagnols. On se sert des sommités de la plante plus riches en principes actifs. Attention, la sève de l’herbe à taupe peut être irritante pour la peau lorsqu’on la touche à cause du latex qu’elle contient. Les baies et les graines sont très toxiques. Lire la suite de l’article

LA FOUGÈRE Il s’agit de la fougère aigle que l’on trouve en forêt. Elle s’utilise en purin pour repousser toutes les espèces de pucerons. Faites fermenter un kilo de feuilles de fougère hachées dans 10 litres d’eau de pluie. On peut, pour renforcer son action insecticide, ajoutez des marrons d’Inde en début de fermentation. Il s’utilise dilué à 10%. On associe souvent le purin de fougère à celui d’orties et de prêle. Il a une efficacité reconnue contre le taupin de la pomme de terre. Il faut pulvériser deux fois avant la plantation des patates sur le sol. Lire la suite de l’article

LE GENÊT Le purin de genêt est excellent pour lutter contre la piéride du chou mais aussi contre toute sorte de chenilles et de papillons. Lire la suite de l’article

LA LAVANDE L’extrait fermenté de lavande est un produit qu’on devrait toujours avoir sous la main mais hélas les propriétés venant du plant poussant en méditerranée sont nettement supérieures à celles des plants poussant ailleurs. Il est à la fois insecticide (qui tue les insectes) et insectifuge (qui repousse les insectes). Pucerons, fourmis, mouches de la carotte ne résistent pas à la lavande qui contient plus de 250 principes actifs différents. Lire la suite de l’article

LE LIERRE Le purin de lierre est un bon répulsif (insectifuge) des insectes au jardin. C’est aussi un insecticide contre les aleurodes, les acariens et les pucerons. Il est simple de réaliser son purin de lierre. Il suffit de cueillir les feuilles sans blesser les arbres. Lire la suite de l’article

L’ORTIE L’extrait fermenté d’orties est le plus connu de tous et sans doute le plus usité. Que ce soit la petite ou la grande ortie, leurs propriétés sont identiques. Ses vertus sont multiples. Lire la suite de l’article

LE PISSENLIT  Le pissenlit contient plein de produits actifs qui pourront vous aider à activer naturellement la croissance de vos plantes. Il contient du potassium en particulier et d’autres produits actifs comme par exemple de l’acide salicylique. Etc… Il serait dommage de ne pas en profiter. Vous pourrez très facilement fabriquer du  purin. Associé avec du purin de consoude et du purin d’orties ça donne de très bons résultats pour la croissance de vos plantes. Lire la suite de l’article

LA PRÈLE Encore un incontournable comme l’ortie et la la consoude. C’est l’un des plus efficaces préventifs aussi bien fongiques, que contre les insectes et en plus c’est un super tonique de croissance pour vos plantes. La prêle est une plante sauvage, extrêmement résistante, y compris au désherbant. Sa richesse en silice en fait un trésor y compris pour soigner le corps humain. C’est cette même silice qui améliore la résistance des plantes aux maladies. Elle est très envahissante donc évitez d’essayer de la planter dans votre jardin. Vous aurez toutes les peines du monde à la contrôler. Je crois même pouvoir dire que vous n’y arriverez pas. Lire la suite de l’article

LE RAIFORT Le raifort a d’excellentes qualités pour la santé de votre jardin potager. Cela vous permettra d’effectuer des traitements naturels. C’est un antifongique qui va vous aider à lutter contre la moniliose qui est une maladie cryptogamique que l’on trouve la plupart du temps sur les arbres fruitiers. Lire la suite de l’article

LA RHUBARBE Si vous avez planté de la rhubarbe dans votre jardin potager n’hésitez pas à vous en servir comme traitement naturel pour éloigner les pucerons, les vers ou la teigne des poireaux. Je veux parler du purin de rhubarbe. Pour cela hachez un kilo environ de feuilles de rhubarbe que vous aurez cueilli dans votre jardin potager. Ensuite, placez les dans un fût qui n’est pas en métal pour éviter l’oxydation. Dans ce récipient, ajoutez 10 litres d’eau de pluie de préférence si vous en possédez afin d’éviter un surplus de calcaire et recouvrez votre préparation avec un couvercle ou éventuellement avec un linge. Lire la suite de l’article

LE RUMEX Voilà encore une « mauvaise » herbe très envahissante, la plaie des cultivateurs. Mais un trésor pour tous ceux qui possèdent des pommiers et des poiriers. Cette plante est à cueillir au printemps. En effet, hormis le fait que le rumex soit un fongicide c’est également lui qui aidera les fruitiers à se débarrasser des chancres. Lire la suite de l’article

LE SUREAU Il y a le sureau noir et le Yèble. Les deux sont efficaces mais je trouve plus facilement du yèble et je viens de découvrir que son effet répulsif serait plus efficace que celui du sureau noir. S’il a un effet fongicide, il est surtout un excellent répulsif contre les insectes et même contre les polypores du bois sous forme d’extrait fermenté. Lire la suite de l’article

LA TANAISIE Il s’agit d’une plante très utile pour votre jardin potager. Je vous communique la recette pour fabriquer un purin qui va vous permettre de traiter en préventif vos plantes contre certaines maladies et éloigner également certains insectes. Il vous faudra pour ça un récipient d’une contenance de 30 litres minimum. Les récipients métalliques sont à bannir. Ceux qui sont en plastique avec un couvercle c’est ce qu’il y a de mieux à mon goût. Voici donc une recette pour fabriquer votre purin. Cueillez Deux kilos de tanaisie fraîche pour 10 litres d’eau de pluie. Lire la suite de l’article

LA TOMATE Et oui, la tomate fait un excellent purin très efficace comme répulsif contre la teigne du poireau, la piéride du chou, les altises, les pucerons. Contre les pucerons, elle est aussi insecticide. Pour faire votre extrait fermenté, servez-vous des gourmands (très riches en principes actifs), mais aussi de feuilles à condition qu’elles soient exemptes de toutes maladies. Les feuilles jeunes sont les plus conseillées à raison de 1 kg pour 10 l d’eau de pluie. Lire la suite de l’article.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica l’expert jardin

Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine (SevyLivres) pour les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles. Blog de BrigitteImageBlog de SéverineImage

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 


2 commentaires

  1. onanga dit :

    merci Jean-Claude pour toutes ces possibilités naturelles pour un jardin sain et performant !!!

    J'aime

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :