Accueil » Jardin d'ornement » L’hémérocalle

L’hémérocalle

PRÉSENTATION L’hémérocalle est une magnifique plante bulbeuse que vous pourrez cultiver très facilement. Son entretien sera très facile et son besoin en eau sera moyen. Elle fait partie de la famille des Liliacées qui compte 30 espèces environ avec de nombreux tons qui feront merveille que ce soit dans votre jardin potager ou celui d’ornement pour si peu que vous l’associerez avec d’autres plantes comme indiqué ci-dessous. Sa floraison suivant la variété cultivée s’étalera pendant 5 semaines et parfois un peu plus. On l’appelle également lys d’un jour car la fleur ne dure qu’une journée et est remplacée aussitôt par une autre. Sa hauteur pourra atteindre 60 centimètres pour les plus petits sujets et jusqu’à 1m20 pour les plus grands.

En fait elles formeront des touffes. Vous aurez le choix avec plusieurs variétés en ce qui concerne le feuillage. Tout d’abord vous aurez le persistant et dans ce cas l’hémérocalle sera frileuse. Elle sera à réserver pour les régions à  climats doux. Ensuite vous aurez le caduc qui sera quant à lui plutôt dormant. Et pour finir il y aura celui qui sera semi-persistant qui pourra garder son feuillage en fonction du climat de la région de culture. Certaines variétés pourront supporter des températures hivernales pouvant atteindre jusqu’à -20°. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer des espèces qui supporteront le climat de votre région surtout si les hivers sont froids.

PLANTATION Pour une plantation en pleine terre choisissez-lui un emplacement de préférence ensoleillé voire à mi-ombre mais dans ce cas avec 6 heures minimum d’ensoleillement. A noter que la souche pourra rester en place 10 ans environ. Certaines espèces rustiques ne craindront ni le froid, ni le vent. En règle générale l’hémérocalle préférera une orientation au sud car elle aura tendance à suivre le soleil. Elle pourra également être cultivée en pots ou bien encore en bacs si ces derniers ont une profondeur d’une trentaine de centimètres minimum. La plantation des rhizomes d’hémérocalle se fera à la saison printanière hors période de gel. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Plantation des bulbes, des rhizomes.. Etc.. «  Le sol devra être riche et frais sans pour autant être gorgé d’eau. Vous devrez ameublir le sol en utilisant votre grelinette. Éventuellement si votre sol est trop lourd faites un apport d’un mélange de terreau et de sable en veillant à garder un peu d’humidité. Espacez chaque sujet d’une quarantaine de centimètres et veillez à bien étaler les rhizomes dans les trous de plantation. Vous devrez couvrir ces derniers de 3 centimètres de terre maximum. Tassez un peu avec une planchette et pour terminer arrosez. En ce qui concerne les plantations en bacs ou en pots utilisez un terreau  sableux que vous mélangerez avec un terreau de feuilles. Pour ce genre de plantation procurez-vous des sujets de tailles naines. Votre jardinerie habituelle sera apte à vous renseigner.

ENTRETIEN L’hémérocalle ne vous demandera pas un énorme entretien. Évitez les apports d’engrais qui risqueraient de favoriser le développement du feuillage au détriment de la floraison. Préférez plutôt le compost au pied de chaque touffe. N’hésitez pas à pailler chaque pied. Ça leur permettra de résister plus facilement aux éventuelles périodes de sécheresse et donc à profiter davantage des apports d’eau. Malgré le fait que l’hémérocalle pourra supporter la sécheresse je vous conseille tout de même de suivre l’arrosage ce qui sera bénéfique pour sa floraison qui sera plus importante. Un bon nombre d’espèces seront très rustiques. Pour celles dont le feuillage disparaîtra pendant la saison hivernale laissez les rhizomes en terre car ils détestent être dérangés. Ils repartiront à la saison printanière. Pour les espèces au feuillage persistant rabattez les touffes au printemps. De cette manière le feuillage se renouvellera et ils deviendront également plus robustes.

PARASITES * MALADIES Nos amies les limaces pourraient s’attaquer aux jeunes sujets à la saison printanière. L’hémérocalle pourrait être attaquée par les pucerons, les thrips et les araignées rouges.

MULTIPLICATION En règle générale l’hémérocalle se multipliera par division de la touffe de préférence pendant la  saison estivale. Pour cela vous devrez arroser le sol quelques jours avant s’il est un peu trop sec. A l’aide de votre bêche vous devrez extraire la motte. Ensuite séparez les différents rhizomes qui possèdent 2 ou trois départs. Raccourcissez le feuillage. Installez vos différentes divisions dans des pots en plastique en veillant à avoir toujours le substrat légèrement humide. Vous pourrez les planter à la saison printanière suivante.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer l’hémérocalle avec l’arum, l’hosta et l’astilbe.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 


4 commentaires

  1. Et les fleurs sont comestibles, je les farcis avec du tartare de saumon c’est excellent . Bonne journée

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :