L’heuchère

PRÉSENTATION L’heuchère est une plante vivace qui sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera moyen. Elle décorera à merveille vos massifs qui seraient sur un emplacement ombragé. Elle vous offrira un feuillage plus ou moins coloré. On l’appelle également Désespoir du peintre. Elle fait partie de la famille des Saxifragacées qui compte 50 variétés environ.

Suivant l’espèce son feuillage sera soit persistant ou semi-persistant. Vous pourrez également la cultiver soit en bacs ou bien encore en pots. Il s’agit d’une plante rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -25°.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement à l’ombre voire à mi-ombre. Évitez impérativement le soleil brûlant. L’heuchère n’apprécie pas du tout les sols lourds et argileux qui auront tendance à trop retenir l’eau à la saison printanière. Si votre sol est trop lourd je vous conseille de faire un apport de terreau mélangé avec 30% de sable sur une bonne dizaine de centimètres de profondeur. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article « Comment planter les plantes d’extérieur ? «  En pleine terre vous pourrez la cultiver en massifs ou encore en bordures sans oublier bien sûr en rocailles associée à d’autres plantes comme indiqué ci-dessous. Préférez la saison printanière ou encore la saison automnale pour effectuer sa plantation. A noter que vous devrez bien la chausser à la plantation en recouvrant la base de la plante avec 3 centimètres de terre environ. Tassez un peu avec vos mains. Vous devrez espacer chaque sujet d’une trentaine de centimètres.

ENTRETIEN Il sera impératif de pailler vos heuchères étant donné qu’elles sont originaires des sous bois. De cette façon vous reproduirez leur habitat d’origine qu’elles apprécieront beaucoup. L’heuchère résistera bien à la sécheresse mais dans certaines régions très chaudes il sera nécessaire de l’arroser un peu. Mais le paillage vous permettra d’économiser les apports d’eau. Vous devrez fertiliser chaque pied d’heuchère à la saison printanière avec du compost bien décomposé. Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure. Un nettoyage printanier sera primordial en supprimant toutes les feuilles abîmées pendant la saison hivernale surtout en ce qui concerne les sujets au feuillage semi-persistant.

PARASITES * MALADIES L’heuchère résiste très bien aux parasites et aux maladies sauf un seul insecte c’est à dire les larves d’otiorhynques qui dévoreront le système racinaire.

ASSOCIATIONS L’heuchère s’associera très bien avec le calycanthus, la festuca, la bugle, la filipendule, la mélitte, le camassia, le carex, la fougère femelle, l’aspérule, le sceau de Salomon, l’hakonechloa, la canche cespiteuse, la monnaie du pape, l’enkianthe, la saxifrage, le cœur-de-Marie, l’ophiopogon, le buddleial’astrance, la luzule, l’hosta, le rosier, la fougère, l’ancolie et l’iris. D’autre part l’heuchère pourra habiller le pied du rosier grimpant ce qui en même temps limitera la pousse spontanée des plantes concurrentes.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  TRUFFAUT

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

29 réflexions au sujet de “L’heuchère”

  1. C’est vraiment une belle plante! J’adore ces couleurs assez automnales! Je vais voir si je trouve des semis! Merci Jean-Claude et une bonne journée neigeuse j’imagine 😊

    Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :