Accueil » Jardin d'ornement » Le calibrachoa

Le calibrachoa

PRÉSENTATION Le calibrachoa est une plante vivace très moyennement rustique. Certaines espèces pourront supporter des températures hivernales pouvant atteindre jusqu’à -5° voire parfois dans certains cas jusqu’à -10°. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle. Ne le confondez pas avec son cousin le pétunia qui se caractérise par des fleurs plus petites et fait partie de la même famille des Solanacées.

Par rapport au pétunia il sera beaucoup plus résistant à la sécheresse ainsi qu’aux intempéries qui n’abîmeront pas ses magnifiques fleurs qui iront du jaune, à l’orangé, au rouge, au rose, au bleu en passant par le violet et même par le panaché ou bien encore par le multicolore. Sa culture est facile et son entretien sera modéré. Son besoin en eau sera moyen. Il fera merveille dans votre jardin potager ou bien dans celui d’ornement.

SEMIS * PLANTATION Le semis devra être effectué en terrine sous abri soit en toute fin de saison hivernale ou bien au début de la saison printanière. Déposez vos graines sur un lit de terreau pour semis sans les recouvrir. Arrosez modérément votre semis afin de garder le substrat légèrement humide. Dès que vous apercevez que vos jeunes calibrachoas sont bien sortis repiquez-les en godets. Il ne vous restera plus qu’à attendre que les risques de gelées soient complètement écartés pour pouvoir les mettre en place directement en pleine terre ou bien en potées. Pour une culture en pleine terre choisissez-lui un emplacement ensoleillé afin de favoriser sa floraison. Une mi-ombre mais lumineuse lui conviendra également. Il faudra impérativement qu’il soit exposé à l’abri du vent. Le sol devra être fertile et surtout bien drainé. Vous pourrez le cultiver en rocailles ou en bordures mais également en pots, en bacs, en jardinières ou bien encore en suspensions. Pour ce genre de culture choisissez des contenants assez grands qui vous permettront de pouvoir mettre suffisamment de terreau nécessaire au bon développement des calibrachoas. Pour avoir une idée sachez que pour une jardinière de 40 centimètres de longueur ou une suspension de 40 centimètres de diamètre il vous faudra 3 à 4 pieds de calibrachoas. Pour un pot de 30/35 centimètres  2 pieds devraient suffire. Utilisez de préférence du terreau pour géranium. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «   En ce qui concerne la culture en pleine terre espacez chaque sujet d’une vingtaine de centimètres afin que vos bordures et vos rocailles soient bien denses. La plantation devra s’effectuer à la saison printanières dès que les gelées ne seront plus à craindre. Pour sa culture en pleine terre vous devrez ameublir l’emplacement que vous aurez choisi avec votre grelinette. Ensuite mélangez à la terre 3 ou 4 pelletées de terreau pour géranium. Tout en respectant les espacements entre chaque sujet comme précisé ci-dessus effectuez vos plantations de préférence en quinconce.

ENTRETIEN La grosse différence comme indiqué précédemment entre le pétunia et le calibrachoa est une meilleure résistance à la sécheresse du calibrachoa. Les cultures en pleine terre devront être arrosées de temps en temps surtout pendant les périodes de sécheresse de la saison estivale. En ce qui concerne les cultures en pots, en bacs, en jardinières et suspensions les arrosages devront être réguliers mais modérés. Je vous conseille de laisser sécher le substrat entre deux arrosages. En effet les calibrachoa sont sensibles aux excès d’humidité. Cela risquerait que certains champignons pathogènes attaquent le système racinaire. Les arrosages devront être limités pour les sujets plantés à l’ombre et évitez de laisser stagner de l’eau dans les coupelles de vos potées. Le calibrachoa a un avantage qui est très apprécié des jardiniers. Ses fleurs fanées tombent au fur et à mesure dès que de nouvelles fleurs apparaissent. Tout comme son petit cousin le pétunia le calibrachoa est très gourmand en éléments nutritifs. Pour vos potées vous devrez effectuer un apport d’engrais liquide riche en potasse pour plantes fleuries et cela tous les 15 jours/3 semaines du mois de juin au mois de septembre. En pleine terre ce sera plutôt un apport d’engrais naturel longue durée du style bactériosol qui devra être effectué en une seule fois à la saison printanière. Dans le courant de la saison estivale les calibrachoas pourraient perdre un peu de leur esthétique à cause de certains parasites ou de certaines maladies. Dans ce cas n’hésitez pas à les rabattre au tiers voire de moitié. Les tiges continueront à se développer et à fleurir sans problème. Vous devrez impérativement désinfecter votre sécateur ou votre ciseau entre chaque sujet rabattu afin d’éviter de transmettre éventuellement une maladie aux autres sujets. Pour les cultures en pleine terre juste après la floraison rabattez-les à une dizaine de centimètres du sol et paillez-les. Les potées seront cultivées généralement en tant qu’annuelles et donc seront renouvelées à la saison printanière de l’année suivante. Toutefois si vous avez la chance d’avoir soit une véranda ou bien encore une serre hors gel vous pourrez les conserver d’une année sur l’autre. Avant de les rentrer rabattez-les à une dizaine de centimètres du substrat ce qui leur permettront de se régénérer. Pendant la saison hivernale faites leur des apports d’eau légers tous les 15 jours environ afin de garder le substrat légèrement humide. N’apportez surtout pas d’engrais pendant la période du repos végétatif. A la saison printanière quand de nouvelles pousses font leur apparition recommencez les apports nutritifs.

PARASITES * MALADIES Le calibrachoa sera sensible comme déjà indiqué ci-dessus à des champignons pathogènes qui attaquent le système racinaire jusqu’à faire mourir la plante. Une fois que la maladie est installée il sera très difficile de l’éradiquer. C’est pourquoi il faudra que vous agissiez préventivement. Pour cela évitez impérativement les excès d’eau qui favorisent la venue de ces champignons. Utilisez de l’eau à température ambiante afin que cette dernière s’approche un maximum de la température du substrat de vos potées. Le calibrachoa pourra être attaqué également par les aleurodes et les pucerons. Attention à nos amies les limaces qui pourraient grignoter les jeunes sujets.

MULTIPLICATION Le calibrachoa se multipliera par bouture à partir de mi-août et jusqu’à la fin du mois de septembre.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer le calibrachoa avec le pétunia bleu qui est la seule variété odorante, le pélargonium, le bégonia, le géranium zonal et le géranium lierre.

 Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


2 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :