Accueil » Jardin d'ornement » L’iris des marais

L’iris des marais

PRÉSENTATION L’iris des marais est facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau est important. On l’appelle également faux acore. Il fait partie de la famille des Iridacées. Il s’agit d’une plante vivace qui sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15/-20°. Sa magnifique couleur jaune apportera à votre jardin potager ou celui d’ornement un coté décoratif qui vous émerveillera.

Sa hauteur ira d’une soixantaine de centimètres pour les plus petits sujets et jusqu’à 2 mètres pour les plus grands. Sa floraison s’étalera pendant la saison estivale du mois de juin au mois de juillet au fur et à mesure que les températures augmenteront. Si vous possédez un bassin ou une mare l’iris des marais sera une plante idéale et indispensable que vous devrez à tout prix cultiver.

PLANTATION L’iris des marais se plantera au début de la saison printanière dès que les gelées ne sont plus à craindre. Choisissez-lui un emplacement de préférence bien ensoleillé sur un sol humide voire boueux et acide. Un sol sableux et sec pourrait lui convenir à condition que l’atmosphère soit humide. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les bulbes, les rhizomes.. Etc..  »  Évitez la plantation des iris du marais près de semis car les rhizomes pourrait empêcher la bonne germination ainsi que le développement de ces derniers.

ENTRETIEN Aucun élément nutritif ne sera utile à la culture de l’iris des marées. Vous aurez juste à supprimer les vielles feuilles ou celles abîmées. Ne les jetez surtout pas au compost car elles pourraient contaminer ce dernier à cause du chrome et du zinc que les feuilles pourraient contenir.

PARASITES * MALADIES Nos amies les limaces pourraient s’attaquer au feuillage, aux fleurs et parfois au système racinaire (bulbe et rhizome). Mais étant donné la nature un peu aquatique de l’iris des marais cela le protégera de ces ravageurs. Dans certains cas les mouches blanches pourraient également s’attaquer aux bordures du feuillage encore tendre. Une pulvérisation de purin d’orties sera nécessaire pour éloigner ces nuisibles. Mais le principal nuisible est la grande sauterelle verte qui s’attaquera aux fleurs mais les dégâts causés par cette dernière sont en règle générale minimes. Attention l’iris pseudacorus est toxique pour les animaux de pâturage ainsi que pour les animaux domestiques. Alors je vous conseille d’éviter de cultiver cette espèce si vous possédez des animaux.

MULTIPLICATION L’iris des marais se multipliera par division juste après la floraison en milieu de la saison estivale. Cela vous permettra de renouveler les souches. Pour cela vous devrez trancher avec votre fourche-bêche les touffes afin de récupérer des morceaux de rhizome. Secouez ces derniers pour les débarrasser d’un maximum de terre et plantez-les immédiatement ailleurs. La multiplication pourra également s’effectuer par semis. Les graines qui mûriront finiront par tomber soit dans l’eau si vous êtes près d’un bassin ou d’une mare par exemple ou bien sur le sol humide qui donneront d’autres iris des marais.

ASSOCIATIONS L’iris des marais pourra s’associer par exemple à l’astilbe et au gaura.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :