Le dipladénia

PRÉSENTATION Le dipladénia est une très jolie plante grimpante vivace non rustique. Il gèlera en principe à 0°. Il  a une très belle et longue floraison qui est d’ailleurs son principal atout. Elle s’étalera du mois de mai au mois d’octobre voire au mois de novembre. Cette plante décorera votre terrasse, votre balcon ou votre intérieur du printemps à l’automne. Le dipladénia est facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau est faible. Il a une croissance rapide. Il s’agit d’une plante tropicale volubile cultivée en tant que plante ornementale avec ses magnifiques fleurs allant du blanc, au rose, au rouge en passant par le jaune.

On l’appelle également Mandevilla. Il fait partie de la famille des Apocynacées tout comme la pervenche ou encore le laurier-rose qui comprend 200 espèces environ. Sa hauteur à maturité pourra atteindre moins d’un mètre pour les plus petits sujets et 6 mètres environ pour les plus grands. ATTENTION le dipladénia est toxique et peut donner certaines irritations en cas d’ingestion.

PLANTATION Le dipladénia étant donné sa fragilité à l’arrivée des premières gelées, il  se plantera en bac ou en pot surtout si vous habitez une région froide. Par contre si vous habitez une région douce comme par exemple la cote d’Azur ou la Corse il pourra être cultivé en pleine terre. Si toutefois les températures de ces régions devaient descendre en dessous de 10° vous devrez lui installer une protection. Si vous possédez une serre ou une véranda c’est là qu’il s’épanouira le mieux. A l’intérieur de votre maison choisissez-lui un emplacement très lumineux. Évitez le soleil direct et la proximité d’un radiateur. Si vous l’installez près d’une baie vitrée tamisez la lumière à l’aide d’un rideau pour le protéger du soleil direct. Tirez le rideau dès qu’il n’y a plus de danger d’ensoleillement direct. Il sera impératif de planter le dipladénia en dehors de sa période de floraison c’est à dire en mars-avril ou bien encore en octobre. Pour une culture en bac ou en pot déposez une bonne couche de gravier ou de billes d’argile pour assurer un bon drainage. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «  Enterrez votre plante à un centimètre environ de la surface de votre substrat qui devra être composé d’1/3 de terre jardin tamisée, 1/3 de terreau pour plantation et 1/3 de compost bien décomposé. Si votre dipladénia n’est pas muni d’un palissage installez-lui un système pour qu’il puisse grimper aisément. Sur le lit de drainage remplissez votre pot au tiers avec le substrat indiqué ci dessus. Déposez Le dipladénia au centre de votre bac ou de votre pot. Rebouchez tout autour de votre plante. Tassez un peu avec vos mains et arrosez. Il supportera la sécheresse grâce à son système racinaire qui a la capacité de faire des réserves d’eau. Surtout pas d’excès d’eau qui fera périr ce même système racinaire. Si vous installez des coupelles sous vos bacs ou sous vos pots pensez à les vider après chaque arrosage. En période de grosses chaleurs arrosez régulièrement sans excès avec de l’eau non calcaire de telle manière à maintenir le substrat un peu humide mais pas détrempé. Vous pourrez sortir vos potées à l’extérieur dès que la température atteindra les 15° et que tout risque de gelée sera écarté. 

ENTRETIEN Évitez impérativement les excès d’humidité comme déjà indiqué ci-dessus afin que le système racinaire du dipladénia ne pourrisse pas. Pendant les périodes chaudes de la saison estivale arrosez modérément de telle manière que le substrat de vos contenant reste toujours un petit peu humide. Les apports d’eau pour les cultures en pleine terre seront moins importants car le système racinaire ira chercher de la fraîcheur en profondeur. Pour les cultures en potées dès que les températures descendront en dessous de 10° ce sera le moment de les rentrer dans un local hors gel bien ajouré avec si possible une température comprise entre 12 et 17°. Vous devrez réduire les arrosages. Attendez que le substrat soit sec en surface. Vaporisez régulièrement le feuillage. Vous les ressortirez à la saison printanière dès que les gelées ne seront plus à craindre et que les températures seront remontées à 15° minimum. Je vous conseille de rempoter Le dipladénia tous les ans à la saison printanière. La taille du dipladénia devra s’effectuer à la saison printanière de manière assez légère. Pour cela effectuez des pincements aux extrémités des tiges et supprimez les rameaux abîmés ou secs. TRÈS IMPORTANT Munissez-vous de gants en raison du latex contenu dans les tiges.

PARASITES * MALADIES Si vous constatez que le feuillage de votre dipladénia commence à jaunir par exemple après un rempotage il devrait s’agir d’un excès d’eau. Changer le substrat en utilisant un terreau bien drainant. Éventuellement ajoutez-y du sable. Si sous vos potées vous avez des coupelles je vous rappelle qu’il faudra les vider après chaque arrosage et encore mieux supprimez-les. A la saison automnale quand vous les rentrerez il se pourrait qu’ils perdent leurs feuilles. Pas de panique il en refera à la saison printanière. Cela est dû au changement d’endroit car ils n’aiment pas être déplacés. Si toutefois vous cultivez le dipladénia sous une véranda ou bien sous une serre il pourra être attaqué par la cochenille ou bien par l’araignée rouge. Pour cela vous devrez pulvériser assez régulièrement de l’eau sur le feuillage et surveiller le dessous des feuilles. En culture à l’extérieur il pourrait être envahi par les pucerons.

MULTIPLICATION Le dipladénia pourra se multiplier par bouture mais cette opération sera assez délicate étant donné que ses tiges sont laiteuses. Pour cela vous devrez soit prélever des boutures herbacées dans le courant du mois de mai ou bien encore des boutures semi-ligneuses dans le courant du mois d’août. Ces dernières à talon devront mesurer 8 à 10 centimètres. Elle seront prélevées sur des pousses secondaires. La base des boutures obtenues devra être roulée dans de la poudre pour bouturage. Ensuite ce sera le moment de les repiquer dans des godets avec un substrat bien drainant comme par exemple un mélange de tourbe et de sable. Installez vos godet à une température comprise entre 16 et 20°. Vous devrez Maintenir votre substrat légèrement humide. Afin de limiter l’évaporation des apports d’eau recouvrez tous vos contenants soit d’une vitre ou bien encore d’un plastique transparent.

ASSOCIATION Le dipladénia pourra s’associer avec la pervenche, le rosier, le Plumbago capensis, la passiflore, le gazania, le pourpier ou bien encore le lantana. Et en grandes potées associez-le avec le lobélia et certaines variétés de pétunias.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    newsjardintv

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

3 réflexions au sujet de “Le dipladénia”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :