Accueil » Jardin d'ornement » Le cirse

Le cirse

PRÉSENTATION Le cirse est une plante vivace à ne pas confondre avec le chardon. Il donnera une très belle touche graphique dans les massifs dès l’arrivée des beaux jours ensoleillés. Il sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Astéracées qui comprend 200 espèces environ. Sa floraison s’étalera du mois de juin au mois d’octobre. Les fleurs rappelleront celles du chardons qui se concrétiseront par des pompons pourpres, mauves et même parfois roses. Les fleurs étant très riches en nectar attireront nos amies les abeilles ainsi que les papillons.

Sa taille pourra atteindre un mètre environ de hauteur pour une cinquantaine de centimètres de large. Le cirse sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20/-25°. La culture en potée n’est pas du tout conseillée étant donné qu’il s’agit d’une plante très imposante et de ce fait vous ne pourrez pas en profiter très longtemps.

PLANTATION Certains cirses auront une préférence pour les emplacements ensoleillés et d’autres accepteront la mi-ombre. En ce qui concerne le sol ce sera variable d’une espèce à l’autre. Certains apprécieront les sols frais, légers voire même caillouteux mais surtout bien drainés pendant que d’autres auront une préférence pour les sols frais, bien fertiles et un peu humides.  Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce la mieux adaptée à votre jardin. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «   La plantation du cirse devra s’effectuer de préférence à la saison printanière. Vous pourrez également le planter à la saison automnale. A noter que si vous habitez une région froide l’espèce japonicum devra être plantée impérativement à la saison printanière sur un sol lourd de préférence. Avant la plantation vous devrez ameublir avec votre grelinette l’emplacement que vous aurez choisi. Il faudra que vous fassiez un apport de gravier afin de faciliter le drainage ainsi que de compost bien décomposé pour la fertilisation. Vous devrez terminer la plantation par un arrosage copieux et un paillage de chaque sujet.

ENTRETIEN Le cirse devra être arrosé régulièrement du moins le temps de sa reprise. Dans les régions sèches je vous recommande de le pailler. Les fleurs fanées devront être supprimées au fur et à mesure afin de prolonger sa floraison. Si vous ne voulez pas avoir des semis spontanés supprimez les dernières graines.

PARASITES * MALADIES Quelquefois le cirse pourrait être contaminé par l’oïdium si certains paramètres de culture ne sont pas respectés comme par exemple un éventuel emplacement trop confiné ainsi qu’un excès de sécheresse.

MULTIPLICATION La multiplication du cirse pourra s’effectuer par semis à l’intérieur en février voire en mars à une température comprise entre 16 et 18° minimum. Pour cela vous devrez utiliser un terreau pour semis. Semez clair dans une terrine du style boite en polystyrène. Les graines devront être à peine recouvertes et le substrat devra être un peu tassé à l’aide d’une petite planchette. Gardez une légère humidité à votre semis jusqu’à la germination qui s’effectuera suivant vos conditions de culture de 3 à 8 semaines. Dès que vos plantules seront assez robustes repiquez-les dans des godets. Lorsqu’ils auront bien pris dans ces derniers vous devrez les sortir progressivement à l’extérieur afin qu’ils gagnent en robustesse. Si les gelées ne sont pas terminées rentrez-les pour la nuit. Vous pourrez les installer définitivement en pleine terre suivant leur développement soit à la fin  de la saison printanière ou bien au début de la saison automnale. A la saison printanière ou au début de la saison automnale vous pourrez également diviser le cirse qui est certainement la méthode la plus facile pour le multiplier. Pour cela la division s’effectuera avec votre fourche bêche qui vous permettra de diviser la touffe en périphérie. Plantez immédiatement ailleurs les éclats obtenus et arrosez abondamment afin d’assurer une bonne reprise.

ASSOCIATIONS Le cirse pourra s’associer avec d’autres plantes vivaces telles que la centaurée, la pivoine, le géranium vivace, l’euphorbe, le pavot, l’hémérocalle, l’achillée, la digitale ou encore l’alchémille.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  audrey foucher

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


3 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :