Accueil » Jardin d'ornement » La marguerite

La marguerite

PRÉSENTATION La marguerite est une plante vivace qui a toujours eu sa place depuis des lustres que ce soit dans votre jardin potager ou dans votre jardin d’ornement. Elle vous permettra de faire de très jolis bouquets. En massif elle vous donnera un très bel effet associée à d’autre fleurs de couleur rouge ou mauve par exemple. Elle peut se planter également en bordures ou en rocailles. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen.

Elle est très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant dépasser -20°. Elle fait partie de la famille des Astéracées qui comprend près d’une trentaine d’espèces. Suivant l’espèce elle aura une hauteur de 30 centimètres environ pour les plus petits sujets et un mètre pour les plus grands. La marguerite pourra se cultiver dans quasiment toutes les régions du moment qu’il n’y est pas d’excès d’humidité qu’elle n’apprécie pas. Si elle se plait à l’emplacement que vous lui aurez choisi elle pourra devenir envahissante. La marguerite vous procurera une très longue floraison qui s’étalera du mois de mai au mois de septembre et parfois un peu plus si vous avez une très belle arrière saison.

PLANTATION Pour sa culture en pleine terre choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre. Elle se développe très bien sur un sol ordinaire même pauvre mais surtout bien drainé. Elle n’est donc pas exigeante sur la nature du sol. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Sa plantation devra s’effectuer soit du mois de mars au mois de juin hors période de gel et de grosses chaleurs ou bien à la saison automnale du mois de septembre au mois d’octobre. Toutefois si vous habitez une région froide ou si votre terre est un peu lourde préférez une plantation à la saison printanière quand les gelées ne seront plus à craindre. Vous devrez espacer chaque sujet de 25 à 40 centimètres suivant la taille adulte de l’espèce cultivée. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle pour connaitre les caractéristiques avant de faire votre choix. L’arrosage devra se faire jusqu’à la bonne reprise de la plante et surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. Une plantation en pot ou en bac sera possible. Pour cela faites un mélange à part égale de terre de jardin et de terreau pour plantation. Utilisez des pots en terre cuite de préférence ou des bacs de grandes contenances. Étalez au fond de ces derniers une couche de billes d’argile afin d’obtenir un bon drainage. A la fin de la saison hivernale vous pourrez également effectuer un semis sous abri en terrine. Dès que vos plantules seront assez robustes vous devrez les repiquer dans des godets individuellement. Lorsque vos plants élevés de cette manière seront assez développés vous pourrez les repiquer soit en pleine terre ou en potées comme déjà expliqué ci-dessus. Sachez que la marguerite attirera la syrphe qui est un auxiliaire très utile pour le jardinier. Alors n’hésitez surtout pas à en cultiver dans votre jardin potager.

ENTRETIEN Vous devrez arroser sans excès la première année de sa culture afin que son système racinaire puisse bien s’installer. Par la suite la plante ira chercher la fraîcheur d’elle même en profondeur. Afin de stimuler la continuation de la floraison vous devrez supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure. Tuteurez les espèces de grandes tailles qui ont tendance à se coucher. A la fin de la saison automnale rabattez les touffes en supprimant le feuillage mort et abîmé. A la saison printanière faites lui un apport de quelques poignées de compost bien décomposé. Maintenez le substrat de vos potées légèrement humide et faites des apports d’engrais organique du style Bactériosol.

PARASITES * MALADIES La marguerite sera très sensible aux pucerons. Nos amies les limaces seront très friandes des jeunes pousses.

MULTIPLICATION Vous pourrez multiplier la marguerite par division des touffes soit à la saison printanière ou bien juste après la floraison. Pour cela soulevez la touffe délicatement avec votre fourche-bêche afin de ne pas abîmer le système racinaire. Ensuite sortez la motte que vous partagerez en plusieurs morceaux de telle manière à avoir sur chacun, des feuilles dans le meilleur état possible ainsi que des racines. Et pour terminer plantez les éclats obtenus jusqu’au collet. Vous devrez effectuer cette opération immédiatement.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer la marguerite avec le bidens, le delphinium, la gaillarde, le rudbeckia, l’allium, l’aster ou bien encore avec l’immortelle bractée.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


11 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :