Le laurier-sauce

PRÉSENTATION Le laurier-sauce est un arbuste dont les feuilles sont utilisées toute l’année en cuisine. Il faudra ne pas confondre le laurier-rose, le laurier-tin et le laurier-cerise qui n’ont rien de commun entre eux. Sa culture sera facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. On l’appelle également laurier d’Apollon ou encore laurier noble. Il fait partie de la famille des Lauracées. Il a une très longue longévité.

Sa hauteur ira de 2 mètres environ pour les plus petits sujets et 5 mètres pour les plus grands. TRÈS IMPORTANT Ne jetez jamais les feuilles de laurier-sauce dans votre tas de compost car elle contiennent des huiles très toxiques pour les vers décomposeurs.

SEMIS * PLANTATION Le semis devra s’effectuer sous abri à la saison automnale à une température de 18 à 20°. Il faudra recouvrir les graines d’un centimètre avec du terreau pour semis. Vous devrez maintenir le substrat légèrement humide jusqu’à la germination. A noter qu’effectuer un semis de laurier-sauce est très délicat. Pour sa plantation je vous invite à lire cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «  Choisissez-lui un emplacement de préférence ensoleillé voire à mi-ombre sur un sol plutôt humifère, profond, sec, léger et surtout bien drainé. L’emplacement que vous aurez choisi devra être impérativement à l’abri du vent. Évitez les sols calcaires qui ne lui conviennent pas. Vous pourrez le cultiver en isolé ou bien en haie. Évitez de le planter à coté de la vigne car ils ne s’entendent pas du tout. La culture en bac ou bien en pot sera également possible à condition que le contenant soit assez grand. Si vous cultivez le laurier-sauce en haie vous devrez espacer chaque sujet d’un mètre environ. En ce qui concerne sa plantation en potée étalez une couche de billes d’argile au fond de votre contenant. Le substrat devra être composé de terre de jardin et de terreau pour plantation à parts égales.

ENTRETIEN Il ne sera pas utile de lui apporter des fertilisants. Pour les plantations en pleine terre vous devrez l’arroser essentiellement pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. Pour les cultures en potées les arrosages seront un peu plus fréquents mais sans excès. Ne laissez surtout pas d’eau dans les coupelles. Videz-les à chaque fois. Le rempotage devra s’effectuer à la saison printanière tous les 3 ans environ. Malgré sa rusticité surtout si vous habitez une région très froide je vous conseille de le pailler et de le couvrir d’un bon voile d’hivernage afin qu’il puisse passer la saison hivernale dans de bonnes conditions. En règle générale le laurier-sauce n’a pas un besoin vital d’être taillé. Néanmoins vous pourrez tailler juste après la floraison afin d’éviter les semis spontanés et de rééquilibrer l’arbre pour lui donner la forme que vous souhaitez. Quant aux sujets cultivés en potée je vous conseille de les tailler 2 fois voire 3 fois par an.

PARASITES * MALADIES Le laurier-sauce pourra être attaqué par l’otiorhynque. D’autre part il pourra aussi être envahi par le psylle qui est un insecte homoptère piqueur-suceur.

MULTIPLICATION Le laurier-sauce se multipliera par bouturage à la fin de la saison estivale en prélevant des pousses demi-aoûtés. Vous pourrez également effectuer un marcottage des rejets à la saison printanière.

ASSOCIATIONS Le laurier-sauce est un excellent compagnon pour toutes les plantes sauf pour la vigne comme déjà indiqué ci-dessus.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

4 réflexions au sujet de “Le laurier-sauce”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :