Accueil » Jardin d'ornement » Le laurier du Portugal

Le laurier du Portugal

PRÉSENTATION Le laurier du Portugal est un très bel arbuste ou un arbre magnifique si vous ne le rabattez pas. Il pourra atteindre 5 mètres pour les plus petits sujets et une dizaine de mètres pour les plus grands. Il pourra très bien être utilisé soit en haie ou bien encore en isolé dans les petits jardins de ville. Il fait partie de la famille des Rosacées. Il sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera faible. Il s’agit d’un arbuste assez rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Il s’agit d’un excellent coupe-vent et d’un très bel arbre d’ornement.

Sa floraison sera de courte durée puisqu’elle s’étalera du mois de mai au mois de juin. A cette époque vous apercevrez des petites fleurs blanches très odorantes en forme d’épis. Sa floraison sera suivie par l’apparition de petits fruits non comestibles. Le laurier du Portugal est très peux exigeant. 

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé. Le laurier du Portugal s’adaptera à la plupart des sols mais il se développera le mieux sur un sol neutre, frais et surtout bien drainé. Les sols légèrement calcaires lui conviendront. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «   Sa plantation pourra s’effectuer à la saison printanière hors période de gel et avant l’arrivée des grosses chaleurs ou bien encore à la fin de la saison estivale s’il ne fait pas trop chaud afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée du froid de la saison hivernale. Si vous le cultivez en pleine terre en isolé vous devrez respecter une distance d’1m50 minimum entre d’autres arbres ou arbustes. Par contre si vous le cultivez en haie la distance entre chaque sujet devra être d’1m20 minimum. En ce qui concerne sa culture en potée je vous conseille d’utiliser un bac de 60X60 centimètres minimum afin que son système racinaire puisse se développer dans de bonnes conditions. Pour ce genre de culture effectuez un mélange de terreau pour plantation et de la bonne terre de jardin à parts égales, autrement un terreau enrichi devrait faire l’affaire.

ENTRETIEN Après la plantation du laurier du Portugal installez-lui un bon paillage. Arrosez régulièrement la première année de sa plantation surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. Si la saison hivernale est très sèche faites lui un petit apport d’eau de temps en temps car il s’agit d’un arbuste persistant. Ce sera son feuillage qui vous indiquera son besoin en eau. Les feuilles s’affaisseront pour vous indiquer que le sol est trop sec. Quand l’arbuste sera bien enraciné il pourra se contenter dans cette période de l’année des différentes précipitations hivernales. En ce qui concerne sa culture en bac ou en pot les arrosages devront être un peu plus fréquents car le volume de substrat ne permettra pas de retenir autant l’humidité qu’en pleine terre. A la saison printanière vous devrez effectuer des apports d’engrais naturel du style Bactériosol. La taille du laurier du Portugal devra s’effectuer de préférence à la fin de la saison hivernale mais cette dernière à l’inconvénient de supprimer la floraison. Si vous souhaitez avoir une floraison la taille devra plutôt s’effectuer à la fin de la saison estivale et surtout avant l’arrivée des gros froids de la saison hivernale afin que les différentes coupes puissent bien se cicatriser. La taille pour les sujets en forme topiaire (La plupart du temps cultivés en potée) sera un travail d’équilibre à effectuer en fonction de la forme que vous souhaitez lui donner. En ce qui concerne la taille d’une haie les pousses du sommet seront supprimés afin d’augmenter les ramification de l’arbuste tout en conservant son aspect buissonnant. Si vous souhaitez un port naturel de votre laurier du Portugal abstenez-vous de le tailler et laissez le vivre sa vie.

PARASITES * MALADIES L’otiorhynque pourra faire des dégâts. Vous devrez favoriser l’introduction du carabe qui est son prédateur naturel.

MULTIPLICATION La multiplication du laurier du Portugal pourra s’effectuer par bouturage à la fin de la saison estivale en prélevant des tiges aoûtées ou semi-aoûtées. Les boutures devront être d’une longueur d’une vingtaine de centimètres que vous devrez recouper en biseau en dessous d’un œil et supprimer également le feuillage du bas. Je vous conseille de rouler ces boutures dans de la poudre de bouturage afin de favoriser l’enracinement. Plantez ces dernières dans des godets remplis avec un terreau léger. Et pour terminer conservez-les dans un local hors gel bien ajouré. Vous devrez maintenir le substrat de chaque godet légèrement humide jusqu’à la saison printanière où ce sera le moment de les planter en pleine terre hors période de gel.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer le laurier du Portugal avec le pyracantha, le forsythia et le buddleia. Ces mélanges d’arbustes pourront vous offrir une haie très originale.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    JONATHAN-LE-PAYSAGISTE

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :