Accueil » Jardin d'ornement » Le myrte

Le myrte

PRÉSENTATION Le myrte est un arbuste parfumé de la tête au pied qui se cultivera aussi bien en pleine terre qu’en bac installé sur votre terrasse ou bien encore sur votre balcon. Sa culture sera facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Il fait partie de la famille des Myrtacées qui compte 3 voire 4 espèces au plus. Le callistemon, l’eucalyptus, le giroflieret le goyavier font également partie de la même famille. Sa hauteur ira de 2 mètres pour les plus petits sujets et 3 ou 4 mètres pour les plus grands.

Suivant l’espèce le myrte est moyennement rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales ne descendant pas en dessous de -10° voire -12°. A noter qu’à partir de – 6° les jeunes pousses sont la plupart du temps grillées par le gel. Si vous habitez une région froide il sera plus sage de le cultiver en bac que vous rentrerez pour la saison hivernale. Il s’agit d’un arbuste idéal pour les sols secs. Sa floraison suivant l’espèce cultivée pourra s’étaler du mois de mai au mois de septembre. Vous pourrez à ce moment la apercevoir de toutes petites fleurs blanches solitaires qui se formeront à l’aisselle du feuillage.

PLANTATION En pleine terre choisissez-lui un emplacement ensoleillé, à l’abri des vents (Au pied d’un mur par exemple) sur un sol léger plutôt acide et surtout bien drainé. Évitez surtout les excès d’eau qu’il ne supportera pas du tout. De plus si votre sol est un peu calcaire il pourra le tolérer. Comme déjà indiqué ci-dessus le myrte résistera très bien à la sécheresse. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «   Dans les régions froides il sera préférable d’effectuer la plantation du myrte à la saison printanière hors période de gel et de grosses chaleurs. Le début de la saison automnale sera privilégiée dans les régions douces pour lui permette de profiter des pluies du moment afin de favoriser son bon enracinement. Effectuez un apport de compost bien décomposé au moment de sa plantation ainsi qu’éventuellement du sable grossier si vous avez un sol un peu trop lourd. La première année de sa plantation vous devrez arroser votre myrte surtout pendant la saison estivale afin de favoriser une bonne installation de son système racinaire. Vous pourrez le cultiver soit en arrière-plan de massifs, en isolé, en haie ou bien encore en bordure. En haie vous devrez espacer chaque sujet de 80 centimètres environ et en massif d’un mètre. Pour sa culture en bac vous étalerez dans le fond de ce dernier une couche de billes d’argile afin d’assurer un bon drainage. Pour ce genre de culture effectuez un mélange de tourbe, de terreau de feuilles et de terre bruyère ou par défaut tout simplement un terreau de rempotage.

ENTRETIEN Quand le myrte sera bien installé en pleine terre il ne demandera pas d’entretien particulier. En ce qui concerne sa culture en bac effectuez des arrosages surtout pendant la saison estivale de telle manière à garder le substrat légèrement humide. Quand les températures baisseront diminuez les apports d’eau. Si vos contenants possèdent des coupelles videz-les à chaque arrosage. Très important Arrosez avec de l’eau de pluie de préférence car l’eau de ville si elle est calcaire tachera le feuillage. A chaque saison printanière dès que la végétation reprendra vous devrez faire un apport d’engrais organique naturel du style Bactériosol. Avant l’arrivée des grands froids vous devrez rentrer vos cultures en bac ou en pot dans un local hors gel, bien ajouré et non chauffé. Le myrte devra se rempoter à la saison printanière dès que la végétation reprendra. La taille de cet arbuste n’est pas obligatoire mais elle pourrait être très utile pour lui conserver une belle forme esthétique. Si vous décidez de le tailler faites-le pendant la saison hivernale en supprimant les rameaux qui s’entrecroisent ou qui sont mal placés. Raccourcissez également les extrémités.

PARASITES * MALADIES Le myrte ne connait ni parasites ni maladies.

MULTIPLICATION Le myrte pourra se multiplier à la saison printanière par semis en pépinière sous abri. 4 à 6 semaines après le semis vous pourrez les repiquer individuellement en godet quand les plantules seront assez robustes pour effectuer cette opération. Ensuite vous pourrez les repiquer une deuxième fois en pot afin de les cultiver pendant la première année de cette manière avant de les planter définitivement soit en pleine terre ou bien encore en potée. Vous pourrez également multiplier le myrte par bouturage à la fin de la saison printanière voire au début de la saison estivale. Pour cela vous devrez prélever des boutures à talon qui devront être dégarnies du feuillage inférieur sur les 2/3 environ. Vous devrez rouler la base de ces boutures dans de la poudre de bouturage et les enfoncer dans des godets remplis d’un mélange de tourbe et de sable qui devra être humide. Recouvrez-les ensuite d’un plastique transparent et placez-les dans un local bien ajouré et sans soleil direct. Tous les jours il faudra que vous enleviez le plastique pour le remettre plus tard afin d’éviter le phénomène de condensation. Quand vous apercevrez de nouvelles pousses en règle générale au bout de 8 à 12 semaines ce sera le moment de supprimer le plastique définitivement. A la saison printanière vous devrez les repiquer en potée en pinçant les tiges afin d’obliger les nouveaux petits arbustes à se ramifier. Par la suite vous pourrez les planter directement en pleine terre ou bien encore en bac de la même façon comme expliqué ci-dessus. Attention Le myrte sera très difficile à multiplier. La patience sera primordiale car il vous faudra compter 3 ans voir 4 ans afin d’obtenir des arbustes adultes.

ASSOCIATIONS Le myrte pourra s’associer avec le callistemon, le laurier-rose, le sedum reflexum Angelina, le laurier-tin, le ciste à feuilles de laurier et l’amélanchier.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Kotor Pharma – Phyt’Avans

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 


6 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :