Accueil » Jardin d'ornement » La passiflore

La passiflore

PRÉSENTATION La passiflore est une très belle plante grimpante. Sa magnifique floraison s’étalera du mois de juin au mois d’octobre avec des tons plus jolis les uns que les autres qui iront du blanc au rose, au rouge, à l’orangé, au jaune, en passant par le bleu et le violet et même le panaché. Sa culture sera facile et son entretien sera modéré. Son besoin en eau sera moyen. Elle fait partie de la famille des Passifloracées qui comprend plus de 500 espèces de plantes la plupart du temps grimpantes.

Il s’agit d’une plante vivace qui sera rustique moyennement puisque la plus rustique, la passiflore bleue pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -10°. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin d’obtenir la passiflore qui sera la plus adaptée à votre région. Il s’agit également d’une plante ayant des propriétés médicinales que vous explique Christophe Bernard dans la vidéo ci-dessous.

PLANTATION Sa plantation en pleine terre devra s’effectuer sur un sol riche et surtout bien drainé. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé. Plus votre sol sera sec et bien drainé pendant la saison hivernale plus la passiflore pourra résister au froid. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «   La plassiflore vous permettra de garnir vos treilles, vos tonnelles ou bien encore vos murs. Si vous habitez une région trop froide sa plantation devra s’effectuer soit en bac ou bien en pot que vous rentrerez pendant la saison hivernale. Le contenant devra être plus haut que large. Utilisez pour ce genre de culture un bon terreau pour plantation qui soit riche et surtout bien drainant. Sa plantation devra avoir lieu soit à la saison printanière hors période de gel et de grosses chaleurs ou bien au début de la saison automnale afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids de la saison hivernale.

ENTRETIEN Dès que la plantation de la passiflore a été effectuée paillez-la et en hiver les espèces rustiques cultivées en pleine terre devront être recouvertes également d’un bon paillage d’une dizaine de centimètres d’épaisseur minimum. En ce qui concerne les cultures en pleine terre vous devrez les arroser surtout pendant les périodes très chaudes et sèches de la saison estivale. Ces apports d’eau réguliers devront être prodigués pendant les 3 premières années. Les espèces frileuses devront être cultivées plutôt en potées dans un local hors gel et bien ajouré. En début de chaque saison printanière faites leurs des apports soit de compost bien décomposé ou bien encore étalez au pied de chaque sujet un engrais naturel du style Bactériosol. Vous devrez rempoter les passiflores cultivées en potée tous les 3 ans environ. Le contenant devra être légèrement plus grand que le précédent. Changez le substrat avec un terreau pour plantation riche, de bonne qualité et surtout bien drainant. Pour les sujets plantés en extérieur supprimez toutes les tiges sèches ou abîmées. Si toutefois certaines ont noirci à cause des gelées vous devrez les rabattre au plus près de la base. Vous devriez apercevoir par la suite de nouvelles pousses. Cette opération devra s’effectuer à  la saison printanière. Au bout d’un certain nombre d’années les espèces vivaces prendront de plus en plus d’ampleur. Vous devrez à la saison printanière supprimer une partie des lianes. Cela permettra de fortifier la plante. Pour les sujets cultivés en intérieur vous devrez raccourcir les lianes trop longues et éclaircir la plante en supprimant une tige sur trois. Cela permettra de donner un peu d’air à la plante. Au cours de la saison végétative de la passiflore les nouvelles pousses devront être guidées sur le treillage que vous lui aurez installé. Assurez-vous que ce dernier soit assez robuste pour supporter le poids de la plante.

PARASITES * MALADIES La passiflore pourra être attaquée par la cochenille ou encore par la mouche blanche. Une pulvérisation de savon noir ou éventuellement d’une décoction de tanaisie sera la bienvenue. Les pucerons pourraient également s’attaquer à la passiflore.

MULTIPLICATION La passiflore pourra se multiplier par semis. Pour cela vous devrez récupérer les graines dans les fruits bien mûrs en vous munissant d’une passoire très fine. Supprimez la pulpe en passant sous l’eau les fruits que vous aurez ouvert dans la passoire. Au bout d’un moment il ne vous restera que les graines. C’est un peu le même procédé quand vous récupérez les graines de tomates. Et pour terminer semez-les très rapidement dans une terrine sous abri. 4 à 6 semaines plus tard vous pourrez repiquer individuellement les jeunes plantules dans des godets. A la saison printanière hors période de gel et de grosses chaleurs et si vous habitez une région pas trop froide vous pourrez repiquer en pleine terre les jeunes passiflores. Dans les régions très froides vous les repiquerez en potée. Vous pourrez également multiplier la passiflore à la saison automnale par bouturage qui sera en règle générale le moyen le plus sûr pour multiplier cette plante. Pour cela prélevez des tiges d’une vingtaine de centimètres environ et possédant au moins 3 départs de feuilles. Vous devrez supprimer le feuillage du bas. Ensuite roulez les boutures obtenues dans de la poudre de bouturage et plantez-les individuellement dans des godets remplis d’un mélange léger de terreau et de sable à parts égales. Recouvrez-les d’une vitre ou installez-les dans une mini-serre le temps qu’elles s’enracinent bien. A la saison printanière vous n’aurez plus qu’à les repiquer définitivement de la même façon comme expliqué ci-dessus pour les semis. Et pour terminer la multiplication de la passiflore pourra s’effectuer par marcottage pendant la saison estivale. Pour cela vous devrez recourber un rameau de l’année en enterrant un nœud (Départ de feuilles) dans un pot qui sera positionné au sol et qui sera rempli d’un mélange de terreau et de sable à parts égales. Vous devrez maintenir le rameau couché à l’aide d’une pierre par exemple. Patientez entre 4 et six semaines pour séparer la marcotte du pied mère pour qu’il commence à vivre sa vie. Vous devrez maintenir le substrat légèrement humide jusqu’à sa plantation définitive à la saison printanière hors période de gel et de grosses chaleurs dans les mêmes conditions que pour le semis et le bouturage.

ASSOCIATIONS La passiflore pourra s’associer avec le dipladénia, la clématite, le bougainvillier et surtout la bignone.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Christophe BERNARD

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


3 commentaires

  1. karim dit :

    bonjour jean claude …une beauté et bienfaisante la vie et belle

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :