l’épimedium

PRÉSENTATION L’Epimedium est une plante vivace qui est excellente comme couvre-sol ce qui sera intéressant pour limiter le développement des plantes poussant de manière spontanée. On l’appelle également Fleur des elfes ou encore Epimèdre. Elle fait partie de la famille des Berbéridacées qui comprend 15 espèces environ. Sa culture sera facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. L’Epimedium sera rustique jusqu’à des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Sa floraison sera plutôt gracieuse et légère et s’étalera du mois d’avril au mois de juin avec des coloris allant du jaune, au rose en passant par le violet et parfois même par le panaché.

Ce sera une plante très utile dans nos jardins d’ornement et merveilleuse pour les emplacements ombragés. Évitez les sols calcaires qui ne lui conviennent pas.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ombragé voire à mi-ombre sur un sol plutôt riche, qui aura tendance à rester frais pendant la saison estivale et surtout il faudra qu’il soit bien drainé. Comme déjà indiqué ci-dessus les sols calcaires sont à éviter. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «   L’Epimedium devra être installé sur une parcelle à l’abri des vents froids. Espacez chaque sujet d’une trentaine de centimètres. Sa culture en pot n’est pas courante mais vous pourriez cultiver certaines variétés compactes associées à d’autres plantes qui fleurissent à la saison printanière. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin d’obtenir les plantes adéquates pour avoir de magnifiques potées. Pour ce genre de plantation faites un mélange de terreau et de terre de bruyère à parts égales. Vous pourrez le planter soit à la saison printanière dès que les gelées ne seront plus à craindre ou bien encore à la fin de la saison estivale voire au début de la saison automnale afin de permettre à son système racinaire de bien s’installer avant l’arrivée de la saison hivernale.

ENTRETIEN Le désherbage devra s’effectuer au tout début mais il sera très rapidement inutile car l’Epimedium prendra assez rapidement l’espace et étouffera toutes ces plantes qui auront tendance à se développer spontanément. Vous devrez effectuer des arrosages réguliers pendant les 2 premiers mois qui suivront sa plantation afin de favoriser un bon enracinement. Par la suite les arrosages seront inutiles sauf éventuellement en cas de très grosses canicules. Mais dans ce cas ce sera la plante qui vous donnera les indications d’un manque d’eau. Pendant les deux ou trois premières saisons hivernales je vous conseille d’étaler une bonne couche de paillage. Paillez également de la même façon pendant la saison estivale afin de garder de la fraîcheur. Vous devrez aussi effectuer des apports nutritifs à la saison automnale voire à la saison printanière. Pour cela vous devrez étaler une bonne couche de compost bien décomposé en griffant le sol à l’aide de votre griffe. En ce qui concerne vos cultures en potées vous devrez chaque année renouveler le mélange terre de bruyère/terreau et faire un apport d’engrais naturel du style Bactériosol. Arrosez régulièrement mais modérément.

PARASITES * MALADIES L’Epimedium sera en règle générale très résistant aux parasites et aux maladies.

MULTIPLICATION L’Epimedium pourra se multiplier par divisions des touffes qui devront être effectuées à la fin de la saison estivale ou bien encore à la saison printanière juste après la floraison. Pour cela vous devrez extraire très délicatement une touffe d’Epimedium en prenant toute la motte à l’aide de votre fourche-bêche. Avec un grand couteau vous devrez découper la motte en plusieurs morceaux de telle manière d’avoir sur chacun des rhizomes, des racines et des feuilles. Plantez immédiatement les éclats obtenus dans les mêmes conditions que ci-dessus en les espaçant de 30 centimètres environ.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer l’Epimedium avec le dryopteris, l’enkianthe, la saxifrage, la rose de noël, la luzule et le bergénia et pour avoir un aspect de forêt naturelle l’ophiopogon, l’érable, la pervenchela fougère, l’hosta et la consoude seront les bienvenus. En couvre-sol vous pourrez également l’associer avec le grémil.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  jardinjardinier

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

12 réflexions au sujet de “l’épimedium”

  1. Ping : L’hosta

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :