Accueil » Jardin d'ornement » L’astrance

L’astrance

PRÉSENTATION L’astrance est une plante vivace qui n’a pas fini de vous émerveiller. Sa culture sera facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. On l’appelle également Radiaire. Elle sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Sa très belle floraison s’étalera du mois de mai au mois de septembre avec des tons très variés qui iront du blanc au rose, en passant par le rouge et même le vert.

Sa hauteur ira d’une quarantaine de centimètres pour les plus petits sujets et un mètre parfois un peu plus pour les plus grands. Elle fait partie de la famille des Apiacées (Comme c’est le cas de la carotte et du persil) qui comprend 10 espèces environ. Étant donné que cette plante est très méllifère elle est très courtisée par toutes sortes de butineurs.

PLANTATION Vous devrez impérativement lui choisir un emplacement à mi-ombre sur un sol riche, profond et frais. Il faut savoir qu’une sécheresse même de courte durée pourra arrêter sa floraison d’où l’importance de lui choisir un tel emplacement. Elle acceptera la plupart des sols même s’ils sont un peu calcaires. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «   Malgré que l’astrance soit plutôt une plante de mi-ombre veillez à ce qu’elle profite de quelques heures d’ensoleillement dans la journée. Si elle est cultivée sur un emplacement humide comme par exemple en bordure d’un plan d’eau l’astrance pourra supporter le plein soleil. Au contraire si elle est cultivée sur un sol plutôt sec évitez-lui le plein soleil. Vous pourrez planter l’astrance à la saison printanière dès que les gelées ne seront plus à craindre ou bien encore à la saison automnale dans les régions douces. Lors de sa plantation vous devrez lui faire un apport de compost bien décomposé ainsi que de la corne broyée que vous mélangerez à la terre de rebouchage. Il vous faudra compter une poignée par m2. Vous devrez espacer d’une quarantaine de centimètres chaque sujet. L’astrance se cultivera en rocailles et dans ce cas plantez-la par groupe de trois. En massifs prévoyez des groupes de 5 minimum pour obtenir le plus bel effet. Arrosez copieusement à la plantation afin que le système racinaire puisse bien s’installer.

ENTRETIEN Arrosez régulièrement la première année et ensuite juste en cas de grosses chaleurs estivales. Paillez-la afin de conserver un peu d’humidité. A la saison printanière effectuez des apports de compost bien décomposé. L’astrance se ressèmera toute seule. Pour cela laissez quelques hampes fanées et supprimez les autres après la floraison afin de provoquer une seconde remontée florale. En règle générale l’astrance ne se taillera pas. Son feuillage apportera une bonne protection contre une éventuelle pourriture de la souche.

PARASITES * MALADIES Nos amis les gastéropodes seront friands des jeunes pousses.

MULTIPLICATION Comme déjà précisé ci-dessus laissez l’astrance se ressemer toute seule.  Par contre si vous préférez contrôler cette multiplication semez des graines fraîches arrivées à maturité soit directement en pleine terre ou bien dans des pots que vous laisserez à l’extérieur. Le semis ne devra pas être recouvert. Pour cela effectuez un mélange de terre de jardin si possible tamisée et de terreau assez riche à parts égales. Les graines auront besoin de luminosité pour pouvoir germer dans de bonnes conditions. A noter que le semis ne produira pas nécessairement des plantes identiques à l’originale sauf si vous vous procurez vos graines ICI. Vous pourrez multiplier l’astrance par divisions. Il faudra que vous attendiez que les souches soient âgées de 3 ans minimum voire 4. La division s’effectuera à la saison printanière. Pour cela avec votre fourche-bêche vous déterrerez la souche. Divisez-la en plusieurs morceaux à l’aide d’un couteau très bien aiguisé. Plantez les éclats obtenus sans attendre sur un sol préalablement bien amendé avec du compost bien décomposé. Et pour terminer arrosez.

ASSOCIATION L’astrance pourra s’associer avec le cœur-de-Marie, l’anémone du Japon, le lupin, l’ancolie, le rosier, l’alchemille et l’heuchère.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


10 commentaires

  1. Lazuli Biloba dit :

    Je rêve de beaux massifs d’astrances comme j’en ai vu dans les jardins anglais. Mais ici, je ne sais pas pourquoi, elles sont bien timides. Je vais encore essayer, avec une double dose de compost… Belle journée Jean-Claude !

    Aimé par 1 personne

    • Il faut toujours persévérer. Es ce que tes astrances sont bien à mi-ombre ? Il faut impérativement que le sol reste frais sans pour autant être inondé. Pendant la saison estivale n’hésite pas à les pailler avec des feuilles mortes ou de le tonte séchée ou bien encore avec de la paille. Bonne journée à toi aussi !!

      Aimé par 1 personne

    • Lazuli Biloba dit :

      Oui ils sont bien à mi-ombre. Le problème vient sans doute des sécheresses de ces dernières années. Les hostas résistent bien mais les astrances apprécient moins. Je vais peut-être tenter les oyas diffuseurs d’eau même en zone ombragée… Amitiés

      Aimé par 1 personne

    • En période de sécheresse il faudra que tu les arroses plus copieusement. Quand tu vois que j’ai été obligé d’arroser mon poirier l’an dernier c’est qu’il faisait très chaud. En principe les arbres fruitiers ne s’arrosent pas s’il fait une saison estivale normale. Tu me donnes une idée d’article avec l’oyat qui s’appelle également le chiendent marin ou le roseau des sables.

      Aimé par 1 personne

    • Lazuli Biloba dit :

      En fait, je pensais à l’oya, sorte de pot en terre cuite diffuseur d’humidité à enfouir dans le sol. C’est Benjamin (aj83250) qui m’a appris le nom exact, merci Benjamin.

      Aimé par 1 personne

    • Ah c’est un truc différent. Je pensais que tu avais oublié le le t à la fin. Je ne connaissais pas cette astuce. En cherchant j’ai trouvé le site officiel. Voici le lien http://www.oyas-environnement.com Si tu visites la boutique il y en a à tous les prix.

      J'aime

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :