Accueil » Jardin d'ornement » L’ancolie

L’ancolie

PRÉSENTATION L’ancolie est une plante vivace qui sera facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera moyen. Elle sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Elle fait partie de la famille des Renonculacées qui comprend environ 60 espèces. Sa floraison s’étalera du mois de mai au mois de juillet avec une belle panoplie de tons qui iront du blanc, au jaune, à l’orangé, au rose, au rouge, en passant par le bleu et le violet et même par le panaché et le multicolore.

ATTENTION Les graines d’ancolie sont toxiques car elles contiennent des alcaloïdes. La sève qu’elles contiennent pourront brûler la peau. Sa hauteur ira d’une vingtaine de centimètres pour les plus petits sujets et un mètre environ pour les plus grands.

PLANTATION L’ancolie pourra être cultivée aussi bien sur un emplacement ensoleillé ou bien encore à mi-ombre sur un sol qui ne sera ni trop pauvre ni trop sec mais il devra être impérativement bien drainé. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  L’ancolie pourra se cultiver en rocailles, en massifs ou bien encore en bordures pour les plus petits sujets. Sa culture sera possible en bac ou bien encore en pot en effectuant des associations avec d’autres plantes vivaces ayant les mêmes besoins. Sa plantation devra avoir lieu à la saison printanière hors période de gel ou bien au début de la saison automnale. Pour sa plantation en pleine terre il sera très important de lui faire un apport de terreau ou bien d’un engrais organique naturel du style Bactériosol. En ce qui concerne l’ancolie cultivée en bac ou en pot vous devrez utiliser un terreau le plus drainant possible sans oublier d’étaler une couche de billes d’argile au fond de chaque contenant.

ENTRETIEN Si votre sol a tendance à rester plutôt sec vous devrez arroser l’ancolie pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. Paillez-la afin de conserver un peu d’humidité ce qui aidera à son bon développement. A chaque saison printanière je vous conseille de lui faire des apports de compost bien décomposé ce qui permettra à l’ancolie de mieux fleurir. Si vous ne souhaitez pas que l’ancolie se ressème vous devrez supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure. Mais étant donné qu’elle a une durée de vie très courte je vous encourage à la laisser se ressemer afin de renouveler vos plantations. Si elles ne se développent pas à l’endroit que vous souhaitez, avec votre transplantoir récupérez-les avec une petite motte pour les déplacer ailleurs. Mais attention les nouvelles plantes risquent parfois de s’hybrider et dans ce cas vous n’obtiendrez  pas des sujets tout à fait identiques à la plante originale. Pour remédier à ce problème je vous conseille de vous procurer des graines bio comme indiqué dans cet article  » Où acheter vos graines ? «  A la saison automnale vous devrez rabattre les souches et les pailler si vous habitez une région très froide qui dépasserait les -20°.

PARASITES * MALADIES Nos amis les gastéropodes pourront s’attaquer aux jeunes pousses qui sont cultivées en pleine terre. A la saison automnale l’oïdium pourrait parfois faire son apparition mais étant donné que l’ancolie est une plante caduque il n’y aura pas d’intervention particulière à effectuer.

MULTIPLICATION L’ancolie se multipliera par semis en laissant la plante se ressemer toute seule comme déjà indiqué ci-dessus. Vous pourrez également récupérer les graines pour les semer vous-même à la saison automnale sous abri en caissette. Dès que les jeunes plants seront assez robustes vous devrez les repiquer individuellement dans des godets remplis de terre de jardin tamisée et de terreau à parts égales. A la saison printanière suivante vous pourrez les planter en pleine terre hors période de gel. La division de l’ancolie est trop délicate à effectuer à cause de son système racinaire pivotant.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer l’ancolie en massif avec la monnaie du pape, l’euphorbe, le pois de senteur, la pervenchel’allium, l’astrance, le delphinium, le nepeta, la digitale, l’hémérocalle, l’alchemille Manteau de Notre-Dame et le géranium vivace. Il sera également possible de l’associer en rocailles avec la campanule, la saxifage hypnoide et l’heuchère.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


10 commentaires

  1. onanga dit :

    Cette plante se multiplie aisément toute seule, cela me permet de faire de nouveaux parterres. Je crois avoir des photos que je vais t’envoyer. Amitiés

    Aimé par 1 personne

  2. Poussent toute seule dans mon jardin , elles ne manquent pas d’eau dans le lit de la Loire 😃

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :