Accueil » Jardin d'ornement » L’ophiopogon

L’ophiopogon

PRÉSENTATION L’ophiopogon est une plante vivace qui sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera moyen. Il s’agit d’une plante qui sera recommandée pour les jardiniers débutants. On l’appelle également herbe-aux-turquoises, barbe de serpent ou encore muguet du Japon. L’ophiopogon est une plante assez rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°.

Il fait partie de la familles des Asparagacées comme c’est le cas de l’asperge qui compte une cinquantaine d’espèces. Sa hauteur ira d’une dizaine de centimètres pour les plus petits sujets et 40 centimètres environ pour les plus grands. Sa floraison commencera au début de la saison estivale et ses fleurs formeront des clochettes qui iront du blanc, au blanc-rosé ce qui vous rappellera le muguet. Dans la foulée des petites baies bleues apparaîtront et suivant l’espèce elles pourront être plus ou moins bleu foncé. C’est pourquoi on l’appelle également herbe-aux-turquoises comme déjà indiqué ci-dessus. L’ophiopogon pourra vivre très vieux. Attention les fruits contiennent une graine toxique.

PLANTATION En pleine terre choisissez-lui de préférence un emplacement à mi-ombre mais il pourra s’accommoder à la plupart des expositions du moment que le sol restera frais. Un sol ordinaire pourra lui convenir mais encore mieux s’il est riche, légèrement acide et surtout bien drainé sera parfait pour le cultiver. Il pourra supporter des sols lourds à condition qu’ils ne soient pas inondés continuellement. Il se développera plus rapidement sur des sols fertiles. Évitez impérativement ceux qui sont calcaires car il ne les supporte pas. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «   Vous pourrez le planter soit au début de la saison printanière hors période de gel ou bien encore à la saison automnale. Vous devrez nettoyer l’emplacement que vous lui aurez choisi en utilisant votre grelinette. Suivant l’espèce cultivée un espacement de 25 à 60 centimètres sera nécessaire entre chaque sujet. Vous pourrez  cultiver l’ophiopogon au pied des massifs ou bien en rocailles. La culture en potée sera également possible. Pour cela faites un mélange de 2/3 de terreau riche pour plantation et 1/3 de compost bien décomposé mélangé avec du sable grossier.

ENTRETIEN En attendant que l’ophiopogon occupe l’emplacement que vous lui aurez choisi vous devrez continuer à désherber autour des différentes touffes. Après quand il sera bien installé ce sera quasiment plus la peine. Il étouffera les plantes concurrentes. Si toutefois votre ophiopogon a été planté sur une parcelle ensoleillée vous devrez l’arroser une fois par semaine environ surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. A la fin de sa période végétative c’est à dire au début de la saison automnale vous devrez effectuer un nettoyage des différentes touffes en supprimant les feuilles complètement desséchées. Si vous habitez une région froide vous devrez recouvrir chaque sujet de feuilles mortes et recouvrir l’ensemble avec un filet maintenu avec des pierres ceci afin d’éviter que la couverture de feuilles ne s’envole en cas de vent. A la saison automnale faites un apport de terreau de feuilles tout autour de chaque pied. En ce qui concerne vos cultures en potées les arrosages devront être réguliers en laissant la surface du substrat se dessécher entre deux apports d’eau. A la saison printanière vous devrez effectuer un apport nutritif naturel du style Bactériosol. Pendant la saison hivernale vous devrez réduire au strict minimum les arrosages de vos potées de telle manière à éviter que la plante ne se dessèche trop. Un nettoyage régulier des touffes sera nécessaire et lorsque la plante aura rempli tout le contenant ce sera le moment de la rempoter à la saison printanière. Rentrez vos potées dans un local hors gel pour que vos plantes passent la saison hivernale dans de bonnes conditions. Vous les ressortirez à la saison printanière dès que les risques de gelées seront écartés.

PARASITES * MALADIES L’ophiopogon cultivé en pleine terre ne connait pas de parasites ni de maladies en particulier si ce n’est nos amies les limaces qui pourraient s’attaquer aux jeunes pousses. En ce qui concerne les cultures en potées si le feuillage jaunit il s’agira d’un excès d’eau. Comme déjà indiqué ci-dessus laissez entre deux arrosages se dessécher la surface du substrat pendant la saison estivale. Pendant la saison hivernale arrosez au minimum. Les espèces panachées risquent de perdre de leurs couleurs si le manque de luminosité se fait sentir. N’hésitez pas à les exposer aux rayons lumineux du soleil hivernal qui n’est pas dangereux pour ces plantes. Si le local où vous aurez installé vos ophiopogons est plutôt chaud et sec l’araignée rouge pourrait faire son apparition. Si c’était le cas douchez-les et en prévention bassinez-les régulièrement.

MULTIPLICATION La multiplication de l’ophiopogon pourra s’effectuer par semis à la saison automnale. Pour cela attendez que les graines soient arrivées à maturité avant de les récolter sur la plante. Quand elles auront pris une couleur noire ce sera le moment de les récupérer. Ensuite semez-les en terrine sous abri non chauffé. Dès que les jeunes plantules posséderont 4 ou 5 feuilles vous devrez les repiquer individuellement en godets que vous installerez dans un local non chauffé, bien ajouré et surtout hors gel. Vous pourrez les repiquer à la saison printanière hors période de gel soit en pleine terre ou bien encore en potées. A noter que si vous habitez une région douce vous pourrez effectuer votre semis directement en pleine terre. La multiplication de l’ophiopogon pourra également s’effectuer par division des touffes à la saison printanière. Pour cela vous devrez attendre 3 ou 4 ans afin que la plante ait atteint sa taille adulte pour pouvoir être divisée. Pour cela vous séparerez avec un outil tranchant (Comme par exemple avec votre bêche plate) une touffe devenue un peu trop encombrante. Sectionnez plusieurs rhizomes possédant chacun une dizaine de feuilles environ et le maximum de racines. Vous devrez ensuite planter immédiatement les éclats obtenus sur un sol préalablement amendé avec du compost bien décomposé ou bien en potée avec le même substrat comme déjà indiqué ci-dessus. Pour les espèces stolonifères vous devrez déterrer les rejets et sectionner les stolons. Plantez-les très rapidement.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer l’ophiopogon avec le muguet, l’heuchère, la fougère, l’hosta, le géranium vivace, le pachysandra, le bergenia et l’épimedium.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Au Jardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


2 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :