Accueil » Jardin d'ornement » Le coréopsis

Le coréopsis

PRÉSENTATION Le coréopsis est une très jolie plante qui selon l’espèce pourra se cultiver soit comme une vivace ou une annuelle. Il s’agit de la petite cousine de la marguerite. Elle sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Astéracées qui compte une bonne centaine d’espèces que ce soit vivaces ou bien annuelles. Il s’agit d’une plante très robuste et assez rustique puisque suivant l’espèce elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Le coréopsis vous surprendra par sa très longue floraison qui ira du mois de mai au mois d’octobre.

Vous serez en admiration devant ses nombreux coloris qui iront du blanc au jaune et en passant par le rose et le rouge et même le panaché et le multicolore. Sa hauteur ira d’une vingtaine de centimètres pour les plus petits sujets et un mètre parfois un peu plus pour les plus grands. On l’appelle également Œil de jeune fille.

SEMIS * PLANTATION Le semis du coréopsis vivace devra s’effectuer en pleine terre de la saison printanière hors période de gel jusqu’au début de la saison estivale. Vous pourrez également le semer sous abri à la fin de la saison hivernale mais dans ce cas il fleurira la même année. Quant au coréopsis annuel le semis se fera directement en pleine terre du mois de mars au mois de juin hors période de gel également. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire légèrement ombragé. Il s’adaptera à la plupart des sols mais il faudra impérativement qu’ils soient bien drainés et un peu frais. Évitez les sols où l’humidité est stagnante surtout pendant la saison hivernale ce qui à terme pourrait lui être fatal. Certaines espèces comme par exemple le grandiflora ou le lanceolata fleuriront mieux en sol frais mais pas détrempé. La plupart des coréopsis s’adapteront à la chaleur et à la sécheresse sauf le rosea qui a besoin d’un emplacement humide afin de pouvoir bien se développer. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle qui vous donnera les renseignements nécessaires en vue d’obtenir la bonne espèce. Sa plantation pourra s’effectuer à la saison printanière hors période de gel ou bien encore au début de la saison automnale surtout si vous habitez une région froide afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée du froid hivernal. En région douce sa plantation pourra s’effectuer jusqu’au mois de novembre. Vous devrez bien nettoyer l’emplacement que vous lui aurez choisi en utilisant votre grelinette. Suivant sa taille adulte vous devrez espacer chaque sujet de 30 à 60 centimètres. Sa culture en bacs ou  en pots sera également possible. Choisissez-lui un contenant assez large afin de lui permettre de se développer dans de bonnes conditions. Pour cela vous devrez utiliser un substrat qui retiendra un peu l’eau comme par exemple un bon terreau pour plantation ou bien un mélange de terre de jardin avec du terreau. Dans les deux cas ajoutez à ce substrat 4 ou 5 bonnes poignées de compost bien décomposé.

ENTRETIEN En ce qui concerne les espèces les plus hautes je vous conseille de les tuteurer en cas de périodes ventées. Nettoyez régulièrement entre chaque sujet et paillez-les afin de conserver un peu d’humidité. Pendant les grosses chaleurs de la saison estivale vous devrez effectuer des apports d’eau tous les huit jours environ. Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de provoquer de nouvelles remontées florales. Dès que la floraison sera terminée rabattez les touffes afin qu’elles puissent se régénérer et à la fin de la saison hivernale il faudra supprimer toutes les parties desséchées. Vos potées devront être rempotées à la saison printanière. Si les températures de vos saisons hivernales descendent en dessous de -15° il sera plus prudent de rentrer vos potées à l’abri dans un garage par exemple jusqu’à la saison printanière. A noter que lors des belles journées hivernales vous devrez les sortir un peu pour les rentrer à nouveau en fin de journée et ceci pour que vos coréopsis puissent voir le jour de temps en temps. Arrosez-les pendant cette période de temps en temps mais très modérément de telle manière que les plantes ne se dessèchent pas trop pendant leur période de dormance.

PARASITES * MALADIES Le coréopsis pourrait être attaqué par la cicadelle écumeuse. En règle générale les dégâts seront peu importants. Nos amies les limaces pourraient se délecter des jeunes pousses à la saison printanière.

MULTIPLICATION Le coréopsis pourra se multiplier par division à la saison printanière. Cela vous permettra de renouveler les touffes un peu anciennes qui fleurissent un peu moins bien en vieillissant. Effectuez cette opération tous les 2 ou 3 ans afin d’avoir toujours des coréopsis qui fleurissent à foison. Vous pourrez également le multiplier par bouturage. Pour cela quand vous rabattrez les touffes à la saison printanière ou bien à la saison automnale vous devrez prélever des tiges de 10/15 centimètres en supprimant le feuillage du bas. Plantez-les individuellement dans des godets remplis de terre ordinaire de votre jardin potager. Et pour terminer le semis est aussi un moyen de multiplier le coréopsis comme déjà expliqué ci-dessus. Dans ce cas et affin d’obtenir des plantes identiques à l’originale je vous conseille de consulter cet article afin de vous procurer des graines reproductibles  » Où acheter vos graines ? « 

ASSOCIATIONS Le coréopsis pourra être associé avec la potentille, le lin, le callistemon, le lys, le nepeta, la centaurée, le crocosmia, l’achillée, le géranium vivace, la valériane, la marguerite, l’échinacée, le bidens, l’hélianthème, le rudbeckia et l’aster.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  art le pouvoir des plantes

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


11 commentaires

  1. […] soleil comme par exemple la potentille, la gaillarde, l’euphorbe characias ou encore le coréopsis. Comme déjà indiqué ci-dessus il serait judicieux de cultiver quelques sujets de lin entre vos […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :