Accueil » Jardin d'ornement » Le myosotis

Le myosotis

PRÉSENTATION Le myosotis sera très facile à cultiver et à entretenir. Il ne vous demandera pas un apport d’eau très important. Il donnera un très bel éclat à votre jardin potager ou bien à celui d’ornement dès la saison printanière et jusqu’à la saison automnale septembre/octobre pour certaines espèces. Je vous conseille d’en planter plusieurs variétés afin d’échelonner sa floraison. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle.

Il s’agit d’une plante très rustique qui pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre jusqu’à -20°. On l’appelle également Ne m’oubliez pas. Sa hauteur ira de 15 centimètres pour les plus petits sujets et une soixantaine de centimètres pour les plus grands comme par exemple le myosotis des marais. Le myosotis sauvage sera de couleur bleue pendant que ceux cultivés pourront avoir des tons plus variés qui iront du rose au blanc en passant également par le bleu. Il fait partie de la famille des Borraginacées. Suivant l’espèce il sera cultivé soit en vivace ou bien en bisannuelle.

SEMIS * PLANTATION Le semis se fera en pépinière dans le courant du mois d’août voire début septembre. La température pour favoriser la germination de votre semis devra être comprise entre 16 et 20° environ. C’est pourquoi vous devrez choisir un emplacement protégé à mi-ombre si vous l’effectuez à l’extérieur. Utilisez de préférence un terreau pour semis. Quand vous aurez rempli votre terrine avec le terreau, tassez-le un peu avec une petite planchette et semez vos graines en surface. Recouvrez-les de très peu de terreau (Un millimètre maximum). Arrosez légèrement avec un petit pulvérisateur et maintenez cette humidité jusqu’à la levée sans pour autant détremper le substrat. Lorsque les plantules auront quelques feuilles repiquez-les individuellement dans des godets. Quand les plants seront suffisamment développés plantez-les définitivement en pleine terre ou en potée à la saison automnale ou bien à la saison printanière suivante. Pour sa plantation en pleine terre choisissez-lui un emplacement ensoleillé si vous habitez dans une région froide et à mi-ombre si vous habitez une région chaude comme dans le midi de la France. Le myosotis appréciera les sols frais, riches et bien drainés. Il raffole des apports fertilisant à base de fumier. Sa plantation pourra être effectuée du mois de septembre au mois de mars hors période de gel. Avant la plantation nettoyez bien votre parcelle en utilisant votre grelinette. Si votre terre est trop lourde ajoutez y du sable ou du gravier fin avec du compost bien décomposé. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «   Suivant l’espèce vous devrez espacer chaque sujet d’une vingtaine de centimètres minimum. Vous pourrez le cultiver en rocaille, en bordure ou en massif. Il sera génial pour décorer votre jardin potager ou celui d’ornement. D’autres espèces seront excellentes en sous-bois. En bac ou en pot il sera merveilleux pour décorer votre terrasse ou bien votre balcon. Pour sa cultures en potées vous devrez étaler dans vos contenants une couche de billes d’argile afin d’obtenir un bon drainage. Remplissez-les à moitié de terreau pour plantation. Ensuite déposez chaque sujet sur ce lit espacés d’une quinzaine de centimètres. Recouvrez les mottes avec le même terreau. Tassez un peu avec une petite planchette. Et pour terminer arrosez-les copieusement afin de faciliter la reprise.

ENTRETIEN L’entretien du myosotis ne sera pas très important. En pleine terre arrosez-le surtout en cas de canicule estivale car il n’a pas un besoin énorme d’apport d’eau. En ce qui concerne les cultures en potées vous devrez les arroser régulièrement sans pour autant les inonder. Évitez de mettre des coupelles sous vos contenants afin que l’eau d’arrosage ne stagne. Vous devrez supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin de provoquer une nouvelle floraison.

PARASITES * MALADIES Le myosotis sera sensible à l’oidium et nos amies les limaces seront très friandes des jeunes pousses.

MULTIPLICATION Le myosotis aura tendance à être un peu envahissant du fait qu’il se ressèmera spontanément. Si vous préférez choisir l’emplacement où semer les graines vous devrez récupérer ces dernières sur les tiges florales complètement desséchées qui se trouveront dans des petites gousses.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer le myosotis avec la pâquerette, la jacinthe, la narcisse, la tulipe, la pensée, ou bien encore la primevère. Et si vous en plantez au pied de vos framboisiers cette association protégera ces derniers des vers. 

Et pour finir je vous propose cette vidéo  art le pouvoir des plantes

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

 


4 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :