Accueil » Jardin d'ornement » La lavatère annuelle

La lavatère annuelle

PRÉSENTATION Il s’agit d’une plante annuelle qui vous donnera une très belle floraison du début de la saison estivale jusqu’aux premières gelées. Ses différents tons iront du blanc au rose en passant par le rouge et le violet. Elle fait partie de la famille des Malvacées qui compte plus d’une vingtaine d’espèces. Sa hauteur atteindra une cinquantaine de centimètres pour les plus petits sujets pendant que les plus grands atteindront 1m20 et une soixantaine de centimètres en largeur. Dans tous les cas vous obtiendrez le plus bel effet. Pour attirer les butineurs elle n’aura pas son pareil.

Le pollen se collera sur le corps des abeilles. Elle sera moyennement rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -10° voire -15° pour certaines espèces. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. On l’appelle également mauve annuelle.

SEMIS * PLANTATION Le semis devra s’effectuer à la fin de la saison hivernale/début de la saison printanière sous abri un peu  comme je pratique en cave ou dans une véranda. Vous aurez certainement plus de réussite que directement en pleine terre et vous gagnerez du temps sur la germination. Pour cela utilisez des bacs en polystyrène. Quand les plantules auront une taille assez robuste vous devrez les repiquer individuellement dans des godets. Vous pourrez par la suite les planter en pleine terre dès que les gelées ne seront plus à craindre. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre et abrité du vent. Elle s’adaptera à la quasi totalité des sols du moment qu’ils soient plutôt pauvres et surtout bien drainés. Si vous cultivez la lavatère annuelle sur un sol trop riche elle aura tendance à développer son feuillage au détriment de sa floraison. Évitez impérativement les sols mal drainés. Si vous souhaitez effectuer votre semis en pleine terre faites-le à la  saison printanière dès que les risques de gelées seront écartés et que les températures dépasseront 15°. Dans ce cas vous devrez les semer en poquets de deux graines espacées d’une quarantaine de centimètres. Recouvrez ces dernières d’une fine couche de terre tamisée et tassez légèrement avec le dos de votre râteau. A la levée conservez le plant le plus robuste et éventuellement repiquez ailleurs les sujets supprimés. A noter qu’il est préférable de faire tremper vos graines dans de l’eau tiède pendant 48 heures. Pour sa plantation en pleine terre je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieurs ? «   Bon à savoir Si la lavatère se plait sur l’emplacement que vous lui aurez choisi elle pourra devenir assez envahissante. Vous pourrez également la cultiver en bac ou en pot. Il faudra impérativement que votre contenant soit le plus profond possible et avoir un diamètre d’une trentaine de centimètres minimum. Vous devrez maintenir le sol légèrement frais pour permettre à la lavatère de fleurir correctement. Pour cela les arrosages devront être effectués sans excès. Des apports nutritifs ne seront pas nécessaires et même déconseillés.

ENTRETIEN Les espèces de grandes tailles devront être tuteurées. Si vous ne souhaitez pas des semis spontanés rabattez la plante avant l’apparition des graines sinon laissez-la se ressemer toute seule. Comme déjà indiqué ci-dessus arrosez sans excès afin de lui garder un peu de fraîcheur. Afin de limiter les arrosages paillez-la. Il ne sera pas nécessaire de tailler les lavatères annuelles. Au mois de mars rabattez-la à une vingtaine de centimètres du sol. Elle repartira plus belle et encore plus florifère.

PARASITES* MALADIES En règle générale si vous cultivez la lavatère annuelle sur un emplacement qui lui convient parfaitement elle sera très résistante aux parasites et au maladies. Dans certains cas elle pourra être attaquée par la rouille. En préventif chaque sujet devra être bien espacé pour avoir une bonne aération. Évitez d’arroser le feuillage. Arrosez plutôt le matin de bonne heure.

MULTIPLICATION Vous pourrez multiplier la lavatère par semis spontanés comme déjà indiqué ci-dessus.

ASSOCIATIONS La lavatère annuelle pourra être associée avec le pois de senteur, le zinnia, le céanothe, la nigelle de Damas, la lavande, la campanule, le cosmos et le gaura.

Les photos de cet article sont des lavatères annuelles issues de mes semis que j’ai ensuite plantées dans des bacs et d’autres dans mon potager. Au fait les bacs qui sont plein sud donc au soleil toute la journée ont l’air de manquer d’eau l’après midi car elles n’ont pas la possibilité d’aller en profondeur chercher la fraîcheur. Alors si j’ai un conseil à vous donner si vous vous décidez à en planter en bacs ou en jardinières choisissez-leur un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre mais pas de soleil direct. En pleine terre le soleil direct est moins gênant car elles vont chercher de la fraîcheur en profondeur.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  ColourYourLifeJardin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


4 commentaires

  1. Lazuli Biloba dit :

    Heureuse de te retrouver avec cette généreuse lavatère ! Daniell

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :