Home » Jardin d'ornement » La gaulthérie

La gaulthérie

PRÉSENTATION La gaulthérie est un petit arbuste vivace qui fait partie de la famille des Éricacées qui compte plus de 150 espèces. Elle sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera important. On l’appelle également Palommier. Cet arbuste vous émerveillera par le nombre très important de baies qui le couvriront avec des tons qui iront du blanc au rose en passant par le violet et le rouge. Sa hauteur ira de 15 centimètres pour les plus petits sujets et 5 mètres pour les plus grands.

En règle générale et suivant l’espèce la gaulthérie pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -35°. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. La gaulthérie possède des propriétés médicinales qui sont expliquées dans la vidéo ci-dessous. 

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement exposé de préférence au nord et à mi-ombre sur un sol frais et plutôt acide. Vous pourrez la cultiver en pleine terre en rocaille, en bordure, en couvre-sol et en massif ou bien encore en bac ou en pot. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «  Effectuez votre plantation de préférence à la saison automnale. Afin de favoriser sa fructification je vous conseille de planter plusieurs sujets dont un mâle. Ameublissez le sol sur une bonne largeur de l’emplacement que vous lui aurez choisi à l’aide de votre grelinette afin que son système racinaire puisse bien s’étaler. Effectuez un apport de 70% de terre de bruyère mélangé à 30% d’humus ou de tourbe. Paillez chaque sujet avec des aiguilles de pin ou encore avec des feuilles de fougère afin de garder de la fraîcheur et maintenir le sol en acidité.

ENTRETIEN Veillez à maintenir le sol frais pendant les premières saison estivales. Pour cela il faudra comme déjà indiqué ci-dessus que vous pailliez chaque sujet avec des aiguilles de pin ou des feuilles de fougère afin de garder de la fraîcheur et de conserver une bonne acidité du sol. La gaulthérie mettra 3 ans environ pour bien occuper son emplacement. Si vous souhaitez conserver vos potées plusieurs années il faudra impérativement que vos contenants aient une profondeur minimum de 25/30 centimètres de profondeur. Il sera inutile de la tailler sauf pour l’espèce G. Shallon qui appréciera la taille dans le courant de la saison printanière.

PARASITES * MALADIES La gaulthérie ne craindra aucun parasite ni aucune maladie.

MULTIPLICATION Vous pourrez multiplier la gaulthérie par la division des drageons qui est la méthode la plus facile à réaliser dans le courant du mois de septembre. Pour cela vous devrez extraire des drageons à l’aide de votre fourche-bêche ce qui se fait la plupart du temps sur l’espèce G. Shallon. Mettez en place en pleine terre ces derniers très rapidement. Vous pourrez également pratiquer le bouturage pendant la saison estivale en prélevant des boutures à talon d’une dizaine de centimètres sur des tiges latérales que vous installerez individuellement dans des godets remplis de 50% de sable et de 50% de tourbe. Ces derniers devront être laissés dans une pièce non chauffée, bien lumineuse et hors gel. Veillez à ce que le substrat reste un peu humide sans être pour autant inondé. A la saison printanière repiquez ces boutures dans des pots d’une dizaine de centimètres environ remplis de 40% de tourbe, 40% de terre de jardin non calcaire et 20% de sable plutôt grossier. Je vous conseille d’enterrer ces derniers afin d’éviter un dessèchement trop rapide du substrat. A la saison automnale vous pourrez les planter en pleine terre. Ensuite vous aurez le semis qui vous permettra de multiplier également la gaulthérie. Pour cela vous devrez récupérer les graines à la saison automnale que vous sèmerez à la saison printanière mélangées avec du sable fin sur un lit de tourbe. Placez votre semis dans une pièce non chauffée, bien ajourée et hors gel. Pour le reste faites la même chose que si c’était des boutures.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer la gaulthérie avec le skimmia du Japon, la sauge officinale, la pensée et le rhododendron.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Au Bonheur d’Essences – Huiles Essentielles

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


4 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *