Home » Jardin d'ornement » La culture de l’angélique

La culture de l’angélique

PRÉSENTATION Il s’agit d’une plante qui pourra atteindre 2 mètres de hauteur voire plus. Ses tiges confites  pourront décorer vos pâtisseries (Cakes, gâteaux). C’est une plante bisannuelle voire trisannuelle car elle fleurira la 2ème année voire la troisième. Elle sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera important. Toutes les parties de la plantes pourront être utilisées en tant qu’aromatique.

Sa floraison s’étalera pendant la saison estivale en règle générale au mois de juin et au mois de juillet et vous fera admirer ses fleurs blanches mélangées de vert voire parfois rosées. Elle pourra sans problème être cultivée dans toutes les régions y compris celles qui sont froides car il s’agit d’une plante très rustique. Elle fait partie de la famille des Apiacées. On l’appelle également herbe aux anges. Il s’agit d’une plante qui attirera de nombreux pollinisateurs.

SEMIS * PLANTATION  L’angélique se sèmera en pépinière du mois de juillet au mois de septembre en vous procurant des graines ICI. Lorsque les petites plantules seront assez robustes repiquez-les individuellement dans des godets remplis de 50% de terreau et 50 % de terre de jardin. Conservez-les dans cette même pièce pendant toute la saison hivernale en les sortant de temps en temps pendant les belles journées. Rentrez-les chaque soir afin de leur éviter d’éventuelles gelées. La plantation de ces jeunes plants devra s’effectuer à la saison printanière hors période de gel. A noter que sa germination est parfois très capricieuse. Les graines gardent pendant très peu de temps leur faculté de germination d’où l’importance de ramasser des graines fraîches pour pouvoir les semer assez rapidement. Pour sa plantation consultez cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre sur un sol profond, humifère, léger, légèrement acide ou neutre. Comme déjà indiqué ci-dessus la plantation de l’angélique devra s’effectuer à la saison printanière du mois de mars au mois de juin hors période de gel. Espacez chaque sujet d’un mètre minimum des autres plantes.

ENTRETIEN Effectuez des apports d’eau régulièrement afin de garder le sol frais. A la saison automnale supprimez le feuillage mort. Après sa première floraison en principe l’angélique meurt. Si la plante se plait à l’emplacement que vous lui aurez choisi elle se renouvellera d’elle même par des semis spontanés. C’est pourquoi je vous conseille de la planter dans un coin afin d’éviter d’être envahi dans tout le jardin. L’angélique ne nécessite aucune taille. Vous devrez juste supprimer les fleurs fanées et les tiges abîmées à la fin de la saison automnale.

PARASITES * MALADIES L’angélique pourra être envahie par les pucerons et la la punaise arlequin qui est un insecte piqueur-suceur. Il est rayé rouge et noir sur le dos. Ce dernier en principe ne devrait pas vous poser de problèmes particuliers pour la plante sauf si vous avez l’intention de récolter les graines car étant donné qu’il s’agit  d’un insecte suceur ce dernier aspire la sève en direction des graines et de ce fait elles ne seront pas bonnes à cueillir. Si vous préférez vous en débarrasser afin de sauver les graines une pulvérisation de savon noir sera nécessaire.

MULTIPLICATION L’angélique se multipliera par semis. Comme déjà indiqué ci-dessus. Cultivez-la dans un coin que vous ne choisirez que pour elle. Ça vous permettra de laisser faire la nature car elle se ressèmera toute seule la deuxième année voire la troisième. Si le semis spontané est trop dense ça ne vous empêchera pas d’en extraire quelques jeunes sujets pour les planter tout d’abord dans des godets pour ensuite les planter ailleurs à la saison printanière ou encore de faire plaisir à vos amis ou à vos voisins en leur offrant quelques plants.

Pour ses bienfaits je vous invite à consulter cet article  » Les bienfaits sur votre santé de l’angélique « 

ASSOCIATIONS L’angélique pourra être associée avec la bourrache, l’estragon, la sauge ornementale, le ricin, le dahlia Black Diamond et l’anémone du Japon.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    L’Occitane En Provence France

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


Un commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *