La marjolaine

PRÉSENTATION La marjolaine est une plante aromatique vivace qui sera moyennement rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales de -10° au maximum. Vous ne devrez pas la confondre avec son cousin l’origan. La marjolaine sera très utile en cuisine et pour les tisanes. Sa culture sera très facile et son entretien sera modéré. Son besoin en eau sera très faible.

Elle fait partie de la famille des Lamiacées. Sa hauteur ira d’une vingtaine de centimètres pour les plus petits sujets à 50 centimètres environ pour les plus grands. On l’appelle également marjolaine officinale. Elle possède des propriétés médicinales. Je vous invite à consulter cet article qui vous explique tout ça Les bienfaits de la marjolaine sur notre santé

SEMIS * PLANTATION Le semis de la marjolaine devra s’effectuer sous abri en pépinière à la fin de la saison hivernale. Quand vos jeunes plantules seront assez développées ce sera le moment de les repiquer individuellement dans des godets. Et lorsqu’ils  seront assez robustes vous pourrez les planter définitivement. Vous pourrez également la semer en pleine terre à la saison printanière hors période de gel. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Choisissez-lui un emplacement ensoleillé sur un sol léger, plutôt acide à neutre et humifère. Les sols sableux lui conviendront. Sa plantation devra s’effectuer dans le courant de la saison printanière hors période de gel. Vous pourrez utiliser la marjolaine dans votre jardin potager en pleine terre ou bien encore en potée sur votre balcon ou sur votre terrasse. Pour cela effectuez un mélange d’1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable et 1/3 de compost bien décomposé. Vos contenants devront être de préférence en terre cuite. Étalez au fond de ces derniers des billes d’argile afin de faciliter le drainage. Vous pourrez commencer votre récolte pendant la saison estivale et elle pourra continuer jusqu’au mois d’octobre. Si vous souhaitez la conserver faites sécher les feuilles très rapidement à 25° minimum avant de les stocker en boite hermétique ou en bocal.

ENTRETIEN La marjolaine n’est pas gourmande en eau. Toutefois la première année de sa plantation il faudra que vous l’arrosiez afin qu’elle ne se dessèche pas trop. Il faut lui laisser le temps de bien s’enraciner. Par la suite les apports d’eau devront s’effectuer uniquement pendant les grosses chaleurs et avec parcimonie car elle craint les excès d’humidité. Videz régulièrement les coupelles sous vos potées. Afin d’augmenter le réchauffement du sol des binages et des sarclages réguliers seront nécessaires. Étant donné que la marjolaine est très peu rustique installez-lui un paillage très épais afin qu’elle passe la saison hivernale dans de bonnes conditions. Les feuilles de fougères seront excellentes pour un bon paillis. Vous devrez tailler la marjolaine à la fin de la saison printanière. Pour cela rabattez-la à une vingtaine de centimètres du sol afin de provoquer des nouvelles pousses. Une cisaille ou un sécateur désinfecté et bien aiguisé sera nécessaire.

PARASITES * MALADIES En règle générale la marjolaine sera résistante aux parasites et aux maladies. Toutefois les chenilles de la phalène blanche pourraient s’attaquer à cette plante et feraient quelques dégâts. Une pulvérisation de bacille de Thuringe (utilisé en agriculture biologique) sera nécessaire pour en arriver à bout.

MULTIPLICATION La multiplication de la marjolaine pourra s’effectuer par division. Pour cela vous devrez utiliser une serpe très tranchante afin de diviser la plante en plusieurs morceaux. Plantez immédiatement les éclats obtenus. Vous pourrez également la multiplier par semis comme déjà expliqué ci dessus. Vous devrez choisir un pied de marjolaine dont vous ne récolterez pas les feuilles afin de le garder pour la cueillette des graines. Afin d’obtenir des plantes identiques à l’originale je vous conseille de consulter cet article afin de vous procurer des graines reproductibles à l’infini  » Où acheter vos graines ? « 

ASSOCIATIONS La marjolaine pourra s’associer avec la plupart des légumes comme par exemple avec le concombre, la courge et le melon. Son odeur pourra faire fuir certains insectes ravageurs.

Et pour finir je vous propose cette vidéo    TRUFFAUT

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

3 réflexions au sujet de “La marjolaine”

  1. En Huile essentielle, la Marjolaine à coquille est recommandée par les personnes nerveuse. Elle rééquilibre en luttant contre le stress. En ce moment, elle peut être utile 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :