La culture de la menthe

PRÉSENTATION La menthe est une plante aromatique vivace très résistante aux hivers très vigoureux puisque suivant la variété elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Elle vous  demandera très peu d’entretien et elle sera très facile à cultiver. Son besoin en eau sera moyen.

Elle fait partie de la famille des  Lamiacées qui comprend 20 espèces environ. Sa hauteur ira d’une vingtaine de centimètres pour les plus petits sujets à un mètre environ pour les plus grands. Sa floraison s’étalera du mois de juin au mois de septembre. Ses fleurs pourront suivant l’espèce avoir des tons différents. Cela ira du blanc au rose en passant par le violet, le mauve et même parfois par le bleu. Il s’agit d’une plante qui est très utilisée en cuisine pour les sauces, les desserts et en infusion. Elle a des propriétés médicinales. Je vous invite à consulter cet article qui vous explique tout ça Les bienfaits de la menthe sur notre santé BON A SAVOIR L’odeur de la menthe éloignerait les mites dans vos armoires. Dans votre grenier les rongeurs détesteront cette odeur. L’odorat des fourmis sera brouillé lors de leur arrivée à la saison printanière tout comme l’odeur de la lavande. La récolte en règle générale s’effectuera de la saison printanière à la saison automnale. Mais si vous habitez une région au climat doux vous pourrez en récolter quasiment toute l’année.

SEMIS * PLANTATION Le semis de la menthe devra s’effectuer au début de la saison printanière en pépinière sous abri. Quand vos jeunes plantules seront assez développées ce sera le moment de les repiquer individuellement dans des godets. Et lorsqu’ils  seront assez robustes vous pourrez les repiquer en pleine terre. Mais vous pourrez également la semer directement en place hors période de gel. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? « En pleine terre choisissez-lui un emplacement un peu humide exposé à mi-ombre voire ensoleillé mais dans ce cas paillez-la pour garder un peu d’humidité. Le sol devra être plutôt lourd, car elle adore ça, et humifère. Elle aura tendance à trop s’étendre surtout si elle se plait à l’emplacement que vous lui aurez choisi. N’hésitez pas à la canaliser. Pour cela, munissez-vous de votre transplantoir pour supprimer les plants en trop. Vous pourrez alors les planter ailleurs ou les offrir à vos voisins ou à vos amis qui souhaiteraient en avoir. Vous pourrez également la cultiver en pot, en bac ou bien encore en jardinière ce qui vous permettra d’éviter qu’elle ne se propage de partout dans votre jardin potager. Pour ce genre de culture choisissez des contenants plutôt en terre cuite qu’en plastique.

ENTRETIEN Arrosez la menthe essentiellement pendant les grosses chaleurs de la saison estivale afin de lui garder un peu de fraîcheur. Sarclez-la et binez-la  régulièrement surtout pendant la première année de sa plantation. A la fin de la saison automnale, rabattez-la à 5 centimètres environ du sol. Ne la fertilisez surtout pas.

PARASITES * MALADIES La menthe sera très résistante aux parasites et aux maladies. Toutefois elle pourrait être attaquée par l’oïdium. En règle générale cela est dû à un emplacement trop confiné et à un air humide. Une pulvérisation de purin de prèle sera nécessaire afin d’arrêter le processus. Supprimez les parties de la plante atteintes et brûlez-les.

MULTIPLICATION La menthe pourra se multiplier toute seule grâce à son système rhizomateux. Mais vous pourrez également la multiplier en divisant les touffes en plusieurs morceaux à la saison printanière ou bien à la saison automnale. Plantez immédiatement les éclats obtenus que vous espacerez d’une trentaine de centimètres. Arrosez mais sans excès. Maintenez juste le sol un peu frais. Le bouturage sera possible à la fin de la saison estivale. Pour cela prélevez des boutures d’une dizaine de centimètres aux extrémités de la plante. Supprimez le feuillage de la partie inférieure de ces dernières. Plantez-les individuellement dans des godets que vous installerez à l’abri en évitant le soleil direct. Si vous habitez une région froide rentrez-les à l’arrivée de la saison hivernale dans une pièce non chauffée, lumineuse et hors gel. Vous pourrez les mettre en place à la saison printanière suivante.

ASSOCIATION La menthe pourra s’associer au jardin potager avec le chou brocolis, le chou de Bruxelles, le chou-fleur, le radis, le pois, le navet et la tomate. Évitez de cultiver la menthe près de la carotte, du cornichon, du concombre et du maïs. Elle pourra également se cultiver au pied du noyer. Elle s’associera aussi avec la bourrache, le thym, la ciboulette et le chèvrefeuille grimpant.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    Rustica

 

N’hésitez pas à  partager sur les réseaux sociaux à l’aide des boutons ci dessous.

8 réflexions au sujet de “La culture de la menthe”

  1. Après la culture de la menthe, « comment se débarrasser de la menthe ! » La mienne est en pot, gardée par trois vigiles à l’air patibulaire. Gare s’il y a une racine qui s’aventure à l’extérieur !
    merci, Jean-Claude, et une douce soirée à toi.

    Répondre
  2. J’aime beaucoup la menthe surtout celle poivrée. Dans mon jardin, j’en ai 2. L’autre c’est la citronnée. En huile essentielle, elle s’utilise pour digérer, contre la douleur. Attention jamais seule, toujours dans une huile végétale. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :