Accueil » aromatique » La culture du calament.

La culture du calament.

PRÉSENTATION Le calament est une plante aromatique vivace qui sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Sa culture sera très facile ainsi que sont entretien. Son besoin en eau sera faible. Il fait partie de la famille des Lamiacées.

Sa hauteur ira d’une trentaine de centimètres  pour les plus petits sujets à 60 centimètres  environ pour les plus grands. En règle générale sa floraison s’étalera du mois de juin au mois d’août. Le ton de ses fleurs iront du blanc, au rose en passant par le violet-pourpre. Il s’agit d’une plante très mellifère qui sera très vite colonisée par les abeilles et d’autres insectes pollinisateurs. Son odeur vous rappellera un peu celle la menthe.

SEMIS * PLANTATION Le calament devra se semer au début de la saison printanière en pépinière sous abri. Quand vos jeunes plantules seront assez développées ce sera le moment de les repiquer individuellement dans des godets. Et lorsqu’ils seront assez robustes vous pourrez les repiquer en pleine terre pour une floraison à la fin de la saison estivale ou bien l’année suivante. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? « Le calament  devra être planté de préférence au début de la saison automnale surtout si vous habitez dans une région froide afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids. Vous pourrez également effectuer sa plantation à la saison printanière hors période de gel. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre sur un sol léger, plutôt alcalin à neutre mais impérativement bien drainé. Les sols secs lui conviendront et il s’accommodera de ceux qui seront pauvres. Le calament pourra être utilisé en bordure, en massif, en bosquet ou bien encore en couvre-sol.

ENTRETIEN Les apports d’eau devront être effectués régulièrement la première année de sa plantation et ensuite si vous avez une sécheresse prolongée. Vous devrez supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin de provoquer une remontée florale. Les touffes devront être rabattues en toute fin de floraison. La récolte aura lieu dans le courant du mois de juin voire juillet juste avant que la plante fleurisse. Si vous ne la consommez pas fraîche faites la sécher avant de la stocker.

PARASITES * MALADIES Le calament sera très résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois certaines espèces seront utilisées comme garde-manger par les larves de certains lépidoptères sans que cela ne porte un dommage important à la plante.

MULTIPLICATION Vous pourrez multiplier le calament par semis comme déjà expliqué ci-dessus. La division pourra également s’effectuer à la saison printanière. S’il s’agit de plantes âgées de 2 ans environ les divisions seront petites. Je vous conseille alors de les élever individuellement dans un premier temps dans des godets le temps qu’elles soient bien enracinées. Installez-les à l’ombre. Vous pourrez les planter au début de la saison estivale.

ASSOCIATIONS Le calament pourra s’associer avec la sauge officinale, la clématite, la campanule Lactiflora, l’astrance et la gypsophile.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :