Accueil » Jardin d'ornement » Le magnolia

Le magnolia

PRÉSENTATION Le magnolia est un magnifique arbre vivace dont la floraison suivant l’espèce s’étalera du mois de mars au mois de septembre. Vous serez émerveillés par les différents tons de ses fleurs qui iront du blanc au jaune, en passant par le rouge, le rose et même le violet.

Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Magnoliacées qui comprend plus d’une centaine d’espèces. Sa hauteur ira de 3 mètres environ pour les plus petits sujets à parfois plus de 20 mètres environ pour les plus grands. Il s’agit d’un arbre qui sera très rustique puisque certaines espèces comme par exemple le magnolia Denudata ou bien le magnolia Grandiflora pourront supporter des températures hivernales pouvant atteindre -25°. D’autres espèces comme le magnolia Liliiflora ou le magnolia Kobus pourront quant à eux supporter des températures de -15°. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. Le magnolia pourra être caduc ou bien encore persistant.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillée voire à mi-ombre sur un sol neutre, légèrement acide,  humifère et abrité des grands vents. Évitez le soleil trop direct et brûlant et impérativement les sols calcaires. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «   Le magnolia devra être planté de préférence au début de la saison automnale surtout si vous habitez dans une région froide afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids. En région plus douce il pourra être planté jusqu’au mois de novembre. Vous devrez effectuer un mélange de 50% terre de jardin et 50% de terre de bruyère en ajoutant un peu de fumier bien décomposé. A sa plantation arrosez-le copieusement. Ne jamais planter le magnolia pendant une période de gelées. Vous pourrez utiliser le magnolia en bordure, en massif, en isolé, en bac ou bien en pot sur votre terrasse par exemple. Utilisez le même substrat indiqué ci-dessus pour vos potées.

ENTRETIEN Afin d’obtenir une très bonne reprise procurez-vous des sujets de petites tailles d’une soixantaine de centimètres à un mètre de hauteur au maximum. Choisissez-lui un emplacement ferme et définitif car il n’aime pas être déplacé étant donné la fragilité de son système racinaire. Paillez-le avec une bonne couche d’écorce de pin. Cela lui permettra de mieux fleurir, d’être protégé pendant les froids de la saison hivernale, de garder de la fraîcheur pendant la saison estivale et de limiter la pousse de plantes concurrentes. Pendant les grosses chaleurs de l’été arrosez-le régulièrement et en cas de grosse canicule il faudra que vous le douchiez s’il montre des signes de manque de fraîcheur. Si votre magnolia ne fleurit pas cela doit venir de la nature du sol. La solution consistera à extraire la terre existante jusqu’aux racines et la remplacer par de la terre de bruyère. Sa taille ne sera pas obligatoire. Mais si vous tenez à le faire vous pourrez afin de lui donner la forme que vous souhaitez. Vous pourrez effectuer une première taille à la fin du mois d’avril. Votre magnolia devrait effectuer de nouvelles pousses. Afin d’équilibrer sa silhouette vous pourrez également pratiquer une autre taille juste après sa floraison ou bien à la saison automnale. Dans ce cas supprimez uniquement le bois mort, les branches les plus frêles ainsi que les rameaux qui s’entrecroisent.

PARASITES * MALADIES En règle générale le magnolia résistera très bien aux parasites et aux maladies. Toutefois nos amies les limaces seront très friandes des jeunes pousses. Il pourra être contaminé par le pestalozzia qui est une maladie cryptogamique qui amènera la défoliation complète de l’arbre. Une pulvérisation de purin de prèle sera nécessaire. Afin d’éviter ce problème apportez-lui régulièrement de la terre de bruyère. En prévention paillez votre magnolia comme déjà précisé ci-dessus. Évitez les apports nutritifs trop azotés et favorisez la circulation de l’air de votre arbre. D’autre part si votre sol est trop calcaire il pourra présenter des signes de chlorose si vous constatez que le feuillage jaunit. L’arbre végétera et risque de rendre l’âme. C’est pourquoi comme déjà indiqué ci-dessus il faudra que vous évitiez à tout prix les sols trop calcaires. Le magnolia sera également sensible à la maladie du corail.

MULTIPLICATION Le magnolia est certainement un des arbres qui sera le plus difficile à multiplier. Le marcottage sera plutôt réservé aux professionnels. Toutefois vous pourrez le bouturer au milieu de la saison estivale en prélevant des boutures d’une dizaines de centimètres semi-ligneuses sur les pousses de l’année. Pour cela utilisez votre sécateur bien affûté et désinfecté et coupez juste au dessous d’un œil. Vous devrez supprimer l’extrémité souple qui sera bien verte et le feuillage inférieur de vos boutures. Ensuite roulez la base de ces dernières dans de la poudre de bouturage et repiquez-les individuellement dans des godets remplis de terreau pour bouturage. Quand vos boutures seront bien enracinées repiquez-les dans des godets plus grands. Patientez jusqu’au début de l’automne suivant pour les planter en pleine terre ou bien en potées.

ASSOCIATIONS Le magnolia pourra être associé avec le lilas, le kalmia, le daphné, la pulmonaire, la narcisse, la primevère, la digitale, le camélia, le cœur de Marie, le rhododendron, l’hortensia, l’hibiscus et l’omphalode.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    TRUFFAUT

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


9 commentaires

  1. onanga dit :

    Pour le moment, ils sont magnifiques dans le Nord et la Belgique. Mais vu les températures hivernales annoncées pour le début de la semaine prochaine, jusqu’à -3° la nuit, cela risque de devenir éphémère !!!

    Aimé par 1 personne

    • Salut Jean-Marc !! J’ai un collègue qui a déjà planté ses pommes de terre. Je pense qu’il a été un peu pressé surtout dans notre région. Effectivement la végétation bien avancée ça risque de se payer un de ces moments pour les magnolias entre autre.

      J'aime

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :