Accueil » Jardin d'ornement » L’omphalode

L’omphalode

PRÉSENTATION L’omphalode suivant l’espèce sera vivace, annuelle ou bien bisannuelle. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Elle fait partie de la famille des Boraginacées qui comprend plus d’une vingtaine d’espèces. Sa hauteur ira d’une quinzaine de centimètres pour les plus petits sujets à 30 centimètres environ pour les plus grands.

L’omphalode sera très rustique puisqu’elle pourra suivant l’espèce supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. L’omphalode est souvent confondue avec son cousin le myosotis. Sa floraison s’étalera du mois de mars au mois de septembre. Ses fleurs pourront suivant l’espèce avoir des tons différents. Cela ira du bleu au blanc en passant même par le violet.

PLANTATION L’omphalode pourra se semer en pépinière sous abri à la fin de la saison hivernale. Quand vos jeunes plantules seront assez développées ce sera le moment de les repiquer individuellement dans des godets. Et lorsqu’ils  seront assez robustes vous pourrez les repiquer en pleine terre à la saison printanière hors période de gel. Vous pourrez également effectuer un semis en pleine terre au printemps hors période de gel sur un sol bien travaillé et bien réchauffé. Recouvrez les graines avec une fine couche de terreau. Plombez avec votre râteau. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Cette dernière pourra être effectuée à la saison printanière ou bien au début de la saison automnale. Choisissez-lui un emplacement à la mi-ombre. Évitez l’ombre totale qui pourrait être préjudiciable pour sa floraison. En ce qui concerne les espèces vivaces préférez-leur un sol humifère, frais et très légèrement amendé. Certaines espèces annuelles comme par exemple l’Omphalode Linifolia aura une préférence pour un emplacement ensoleillé sur un sol pauvre et calcaire mais surtout bien drainé. Là aussi renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate qui corresponde à la nature de votre sol. Vous pourrez utiliser l‘omphalode en rocailles, en massifs, en bordures, en talus et pour les espèces de petites tailles en couvre-sol. Vous pourrez également la cultiver en bacs ou bien en pots. Pour cela les contenants n’ont pas besoin d’être très profonds car le système racinaire de l’omphalode restera en superficie. Étalez au fond de ces derniers une couche de billes d’argile afin d’avoir un bon drainage.

ENTRETIEN Arrosez-la régulièrement afin de garder un peu de la fraîcheur au sol pendant les deux premières saisons suivant sa plantation. Lorsque vos plantations seront bien enracinées, l’omphalode pourra supporter de courtes périodes de sécheresse. Si votre sol est plutôt drainant et pauvre vous devrez effectuer à la saison automnale un apport de fumure organique qui devra être impérativement bien décomposée. Vos potées devront être arrosées deux fois par semaine pendant toute la période végétative de la plante. Le substrat ne doit jamais se dessécher complètement. Vous devrez réduire les apports d’eau pendant la saison hivernale. Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin que la plante ne s’épuise pas trop à fabriquer des graines. Les espèces vivaces devront être rempotées tous les deux ans avec un nouveau substrat. Sinon l’année que vous rempotez pas surfacez-les.

PARASITES * MALADIES A la saison printanière vous devrez surveiller nos amis les limaces qui seront voraces envers les jeunes pousses de l’omphalode.

MULTIPLICATION A la saison printanière hors période de gel ou bien à la saison automnale vous pourrez multiplier l’omphalode par division des touffes en prélevant des rhizomes ou des stolons possédant un maximum de racines. Plantez immédiatement les éclats obtenus. Arrosez ces derniers assez copieusement et surveillez que le sol ne se dessèche pas trop vite jusqu’à la reprise.

ASSOCIATIONS L’omphalode s’associera avec le magnolia, la narcisse, la tulipe, l’anémone des bois, le cœur de Marie, et le muguet. La fougère pourra être également associée avec l’omphalode pour renforcer le coté sous-bois.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


6 commentaires

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :