Accueil » Jardin d'ornement » Le grémil

Le grémil

PRÉSENTATION Le grémil est une magnifique plante vivace au feuillage persistant. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Elle fait partie de la famille des Boraginacées comme c’est le cas pour la vipérine, le myosotis, la consoude ou bien encore la pulmonère. Sa hauteur ira d’une quinzaine de centimètres pour les plus petits sujets à 30 centimètres environ pour les plus grands.

On l’appelle également grémil pourpre, grémil pourpre bleu ou encore thé d’Europe. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre jusqu’à -25°. Sa floraison qui se fera beaucoup remarquer s’étalera du mois de mai et parfois un peu plus tôt dans le courant du mois d’avril jusqu’au mois de juillet. Ses fleurs suivant l’espèce seront de couleur blanche ou bien bleue et parfois bicolores. Vous pourrez utiliser le grémil en rocailles, en bordures, en massifs, en isolé, en couvre-sol, en bacs ou bien en pots.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre sur un sol léger, plutôt calcaire et surtout bien drainé. A noter que l’espèce grémil Diffusa a besoin d’un sol neutre voire un peu acide afin de pouvoir bien se développer. Évitez les expositions ombragées trop denses qui étireraient anormalement ses tiges. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région et la nature de votre sol. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Vous devrez effectuer sa plantation de préférence à la saison printanière ou à défaut au début de la saison automnale afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids de la saison hivernale. Ameublissez l’emplacement que vous aurez choisi avec votre grelinette en y incorporant du fumier bien décomposé ou bien du compost également bien décomposé. Si toutefois votre sol est trop compact incorporez-y du sable grossier. En ce qui concerne la culture en potées préférez un contenant en terre cuite ou bien en bois pour ce qui est d’un bac. Si vous vous procurez des sujets en godets il n’est pas utile d’utiliser un grand contenant la première année. Une trentaine de centimètres maximum suffira. Effectuez un mélange de sable et de terreau à parts égales. Installez-le ensuite de préférence à mi-ombre car le grémil aura plus de mal à supporter les périodes ensoleillées que s’il est cultivé en pleine terre.

ENTRETIEN La culture du grémil en pleine terre devra être arrosée régulièrement jusqu’à sa complète reprise. Quand il sera bien installé il supportera les éventuels épisodes de sécheresse grâce à son système racinaire qui ira chercher la fraîcheur en profondeur. Aucun apport nutritif sera nécessaire pour les plantations en pleine terre. Vous devrez couvrir le grémil d’un paillis de feuilles mortes pendant les deux premières saisons hivernales. Les cultures en potées devront être arrosées régulièrement avec parcimonie. Entre deux arrosages laissez le substrat se dessécher sur 2 centimètres environ. Si son feuillage a tendance à se recroqueviller c’est qu’il a soif. Les arrosages devront être réduits pendant la saison hivernale. Évitez de mettre des coupelles sous vos potées. A la saison printanière vous devrez lui faire un apport d’engrais organique naturel comme par exemple Bactériosol. Étalez ce dernier en surface et lors de vos arrosages la plante prendra ce dont elle a besoin. Les cultures en bacs ou bien en pots seront moins rustiques. Protégez-les pendant la saison hivernale surtout si vous habitez une région froide (Au pied d’un muret par exemple). Le rempotage devra s’effectuer à la saison printanière. Le grémil déteste avoir son système racinaire à nue. Alors lors d’un éventuel  rempotage vous devrez récupérer délicatement le maximum de la motte. Sa taille devra être pratiquée juste après la floraison avec une cisaille ce qui vous permettra de supprimer les fleurs fanées et de fortifier le feuillage pour garder sa densité. Et pour finir à la saison hivernale rabattez les tiges noircies.

PARASITES * MALADIES Si vous constatez que le feuillage noircit il ne s’agit pas d’une maladie mais plutôt d’un coup de gelée. En cas de culture trop confinées (manque d’air) il risque d’être attaqué par les pucerons ou les cochenilles.

MULTIPLICATION Le grémil pourra se multiplier par bouturage à la saison estivale. Pour cela vous devrez prélever des rameaux semi-herbacés d’une dizaine de centimètres maximum. Plantez vos boutures individuellement dans des godets remplis d’un mélange de terreau et de sable à parts égales. Installez ces dernières à l’ombre en maintenant une chaleur et une humidité régulière. Rentrez-les à la saison hivernale dans un local bien ajouré et hors gel. Continuez de les élever pendant un an de plus afin que le système racinaire de chacune soit bien développé. Éventuellement rempotez-les si certaines commencent à prendre un peu d’ampleur. La plantation définitive devra s’effectuer à la deuxième saison printanière suivante.

ASSOCIATIONS Le grémil pourra s’associer avec le sedum, le phlox Subulata et la centaurée. En couvre-sol vous pourrez également l’associer avec l’alchémille, la campanule naine, la bruyère, l’épimedium et la saxifrage. Il se plaira également au pied du rhododendron, du camélia et de l’azalée. Vous pourrez aussi le cultiver au coté d’un céanothe à floraison printanière ce qui donnera un très  bel effet.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    LoomaTV

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


3 commentaires

  1. Lazuli Biloba dit :

    Jamais vu, jamais entendu le nom. Merci pour cette découverte ! Belle journée au jardin ! Danielle

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :