Accueil » Jardin d'ornement » L’arbre de Judée

L’arbre de Judée

PRÉSENTATION L’arbre de Judée est un magnifique arbre au feuillage caduc qui sera très adapté aux petits jardins. Pendant deux mois environ (avril/mai) il se couvrira de rose-pourpre sauf pour l’espèce siliquastrum « Album » qui aura une floraison blanche. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -25° pour l’espèce gainier du Canada.

Les autres pourront supporter des températures de -10°environ. Renseignez-vous auprès de votre pépinière ou de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. On l’appelle également Gainier. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Il fait partie de la famille des Fabacées qui compte 30 espèces environ. Sa hauteur ira de 3 mètres pour les plus petits sujets à 5 mètres environ et parfois un peu plus pour les plus grands. Il pourra être utilisé en haie, en isolé, en fond de massif, associé avec d’autres arbustes, en bac ou bien en pot. Il pourra être cultivé en ville ou bien encore en bord de mer. 

PLANTATION L’arbre de Judée pourra être cultivé dans quasiment toutes les régions françaises. Le seul critère impératif ce sera de lui choisir un emplacement ensoleillé. Dans les régions froides il sera préférable qu’il soit à l’abri des vents froids afin de ne pas compromettre sa floraison. Le sol devra être bien drainé et si possible plutôt calcaire et sec. Évitez ceux qui seront trop acides. Il aura tendance à mieux se développer si le sol est riche. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «   Si vous vous procurez un arbre de Judée à racines nues ce qui est très rare (En principe seuls certains pépiniéristes pourront vous le fournir) effectuez sa plantation au début de la saison automnale surtout si vous habitez dans une région froide afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids. En région plus douce il pourra être planté jusqu’au mois de novembre. L’arbre de Judée sera vendu la plupart du temps en conteneur. Dans ce cas il pourra être planté toute l’année hors période de gel et de très fortes chaleurs. Mais préférez une plantation à la saison automnale de septembre à novembre suivant votre région. Il pourra mieux s’enraciner et s’acclimater.

ENTRETIEN L’arbre de Judée devra être arrosé régulièrement pendant les 3 premières années de sa plantation surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. Pendant les années qui suivent il résistera bien à la sécheresse. A la saison printanière vous devrez pendant les 4 ou 5 premières années lui faire un apport d’engrais organique naturel (En granules) comme par exemple Bactériosol. Dans les régions froides je vous conseille de le pailler à la saison printanière et à la saison hivernale. Cela améliorera son développement. Si vous souhaitez le canaliser une taille annuelle sera possible juste après sa floraison. Par contre s’il s’agit d’une taille de formation effectuez cette opération pendant la saison hivernale et de toute manière avant sa floraison. Pour cela vous devrez supprimer le bois mort, les rameaux qui s’entrecroisent et ceux qui sont abîmés. Évitez de changer de place un arbre de Judée. Vous risquerez d’abîmer son système racinaire pivotant. La reprise en sera assez difficile sinon impossible. Alors réfléchissez bien sur l’emplacement que vous lui choisirez.

PARASITE * MALADIES L’arbre de Judée sera  en règle générale très résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois il pourra être attaqué par la maladie du corail qui est une maladie cryptogamique. En prévention vous devrez désinfecter vos outils avant et après vos tailles surtout s’il y a des cas près de chez vous et si les conditions météorologiques sont favorables à sa propagation. Si la maladie attaque votre arbre de Judée les bourgeons se dessécheront au lieu de débourrer. Certains rameaux se dessécheront entièrement. Lors d’une grosse canicule le feuillage se flétrira. L’écorce deviendra rougeâtre et se craquellera. Et pour finir au bout de 6 à 8 semaines les parties contaminées de l’arbuste se couvriront de petits coussinets. Malheureusement lorsque les dégâts sont très bien visibles ce sera la mort assurée de l’arbuste. Alors avant d’en arriver là surveillez-le. Si vous apercevez ces premiers symptômes supprimez immédiatement les parties atteintes à une dizaine de centimètre en dessous et brûlez-les. Une pulvérisation de purin de prèle sera nécessaire 2 fois à un mois d’intervalle. Il pourra être également contaminé par la verticilliose. D’autre part l’arbre de Judée pourra être parasité par les psylles qui sont des insectes piqueurs et suceurs de sève. Ces derniers favoriseront la propagation de la fumagine. Pulvérisez-la aussi de purin de prèle régulièrement ce qui renforcera ses défenses immunitaires grâce à la silice contenue dans la prèle.

MULTIPLICATION L’arbre de Judée pourra se multiplier par bouturage à la fin du mois d’août sur des rameaux semi-aoûtés. Pour cela vous devrez prélever des rameaux d’une dizaine de centimètres juste en dessous d’un œil. Roulez ces boutures dans de la poudre de bouturage. Faites tremper la base de ces dernières dans de l’eau pendant 5 minutes environ afin que la poudre de bouturage adhère bien. Plantez-les individuellement dans des godets remplis d’un substrat pour bouturage. Ensuite placez-les à l’étouffée dans une mini-serre ou bien sous des fonds de bouteilles transparents ce qui permettra de maintenir une atmosphère humide suffisante. Quand vous vous apercevez que le démarrage végétatif commence (Apparition des premières racines) ce sera le moment de les planter définitivement en les protégeant. Les nouveaux sujets obtenus ne fleuriront pas avant 5 ans voire parfois un peu plus. Pour produire une première floraison il faudra qu’ils soient suffisamment développés. Soyez très patient. Vous ne le regretterez pas.

ASSOCIATIONS L’arbre de Judée pourra s’associer avec l’érable de Montpellier, le fusain ailé, le lilas, le seringat. Il sera bien mis en valeur s’il est entouré de plantes vivaces comme par exemple la gypsophile, le bergénia ou bien encore l’hellébore.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  newsjardintv

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


5 commentaires

  1. […] L’arbre de Judée […]

    Aimé par 1 personne

  2. […] L’arbre de Judée […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :