Accueil » Jardin d'ornement » Recyclez votre tonte de pelouse pour pailler

Recyclez votre tonte de pelouse pour pailler

Il existe plusieurs façons pour pailler son jardin potager ou celui d’ornement que ce soit avec des matières végétales ou bien minérales. A chacun ses possibilités. En ce qui me concerne je fais sécher de la tonte afin de la rendre à l’état de foin ce qui me permet d’en mettre minimum une vingtaine de centimètres d’épaisseur en pleine saison quand le sol s’est bien réchauffé.

Si vous l’étalez fraîche ça peut se faire mais dans ce cas 1 ou 2 centimètres d’épaisseur maximum afin d’éviter la macération qui empêcherait le sol de respirer. Il deviendrait donc plus ou moins imperméable car la macération au bout d’un certain temps formerait des espèces de plaques qui empêcheraient l’eau de s’infiltrer convenablement. Pour ma part je ne vois pas l’intérêt de l’utiliser fraîche car vous serez obligé d’en remettre souvent vu l’épaisseur indiquée ci-dessus. La tonte qui sera sèche se décomposera. Pour vous donner une idée je renouvelle mon paillage pendant la saison estivale une fois si le temps est plutôt sec. S’il a plu souvent je le renouvelle une fois de plus. Arrivé à l’entrée de la saison hivernale je complète avec des feuilles mortes et par dessus je remets de la tonte séchée ou des plants arrachés de tomates, courgettes, aubergines, poivrons.. Etc.. à condition qu’ils soient exempts de maladies. Cela évitera que les feuilles ne s’envolent aux quatre coins de votre jardin.

Si vous n’avez pas de pelouse demandez à vos voisins ou bien à vos amis de la récupérer (A condition que ces derniers ne traitent pas chimiquement certaines cultures afin d’éviter d’amener des résidus de produits chiques dans votre jardin). Ça leur évitera de la transporter jusqu’à la déchetterie. C’est ce que je fais car je ne possède pas de pelouse.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo   Le potager d’Olivier

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


15 commentaires

  1. […] via Recyclez votre tonte de pelouse pour pailler — Spotjardin.com […]

    Aimé par 1 personne

  2. ô2lys dit :

    En effet, c’est un trésor précieux à tous les jardiniers . La liste est longue…
    Perso :
    – Elle comble les dégâts des taupes ou les trous et petits affaissements de terrain.
    – sert de protection aux jeunes plants, aux pieds des fruitiers, des clôtures pour limiter les désherbages,
    – pour aérer la terre du potager, dans le composteur,
    – de paillage de protection après un bêchage en attente de plantation,
    – de désherbant naturel en grosse épaisseur dans l’attente d’un futur massif,
    – pour butter les pommes de terre,
    – en guise de base avec le complément de terre dans les pots de fleurs pour conserver la fraicheur et l’humidité durant l’été,
    – de protection pour les plantations au début du printemps ( protège des dernières gelées tardives)
    – sèche et fine, elle sert naturellement en prévision du paillage d’hiver et pour les nids des oiseaux ou à Pâques! De garniture pour la réalisation d’épouvantail, de décoration à thème champêtre, pour le fourrage du poulailler, pour combler et absorber le trop d’humidité ( après les grosses averses ), pour disposer et protéger les fruits et les légumes dans les cagettes et les paniers après la récolte, idéale également pour démarrer un feu de cheminée ou le barbecue, et oui après tant d’efforts, tout cela mérite bien de bonnes grillades!!!

    Aimé par 1 personne

    • En fait c’est de l’or que que l’on n’imagine pas. En plus je rajouterais que ça évite des voyages à la déchetterie. Au fait tu continues à bécher ? Ce mot m’a un peu écorché les oreilles. Depuis maintenant pas mal de temps c’est un terme que j’ai banni de mon vocabulaire. Désolé mais cela a été plus fort que moi. En tout cas merci pour ton commentaire qui complète bien mon article. Bonne journée !!

      Aimé par 1 personne

    • ô2lys dit :

      Oui, je retourne la terre dans le potager pour l’aérer et lorsque je veux créer d’autres nouveaux massifs. Pourquoi, il existe un autre terme?
      C’est toujours un plaisir que de parler jardinage!!! Belle journée également!

      Aimé par 1 personne

    • Il faudrait éviter de la retourner mais plutôt l’aérer de telle manière à ce que les différentes couches du sol restent dans le même sens. Il ne faut pas que les mottes soient retournées autrement tu déranges tout l’écosystème et toute la vie qui y gravite. L’outil idéal pour effectuer une aération correcte c’est la grelinette. J’espère que mes explications sont assez claires. Bonne journée !!

      Aimé par 1 personne

    • ô2lys dit :

      Je te remercie pour ce précieux conseil.
      Je bêche essentiellement quand il s’agit de planter des arbustes, en effet lorsque la terre est trop dure ( j’entends par là, jamais ou peu travaillée), car il me semble plus agréable pour les racines de s’y étaler plus facilement.
      Chaque nouvelle parcelle du potager qui s’agrandit reçoit son apport de composte, de tonte, de vieille paille… je brasse les couches, enlève les plus gros cailloux et dès lors où ma terre est belle, je n’utilise que la binette ( car les vers y sont toujours nombreux ). Je ne sais pas si c’est la meilleure des techniques.
      J’expérimente depuis peu les buttées avec du vieux bois, les branches et des feuilles mortes, les mottes, les mauvaises herbes des massifs, la tonte, la terre et la paille, y compris avec du carton en surface pour accélérer la décomposition organique… J’attends le redoux pour y placer enfin les citrouilles et sans avoir à bêcher!
      J’ai même testé l’apport de copeaux (branchages broyés) en surface dans les carrés pour éviter de désherber au printemps, résultat décevant… contrairement aux plantes médicinales et aromatiques.
      Je suis plus douée c’est certain avec les fleurs que pour les légumes!
      Bon dimanche !

      Aimé par 1 personne

    • En fait moins tu remueras la terre mieux ce sera. Pour les arbres et les arbustes il te suffit de prendre une bêche-plate et de faire un trou en passant cette dernière sur les 4 cotés afin d’obtenir un cube. Tu sors le cube avec ta bêche-plate. Tu plantes ton arbuste dans le trou. Bien entendu tu peux faire le trou plus grand suivant ce que tu plantes. Avec la bêche-plate qui est tranchante ça se fait très bien. De cette manière tu n’interviens qu’un minimum. T’inquiète pas les racines trouveront bien leur chemin toutes seules.
      Et pour ce qui est du compostage en lasagne il faut respecter certaines choses. Une couche de végétaux secs (bois, feuilles mortes, tonte séchée, paille.. Etc.. ) Une couche de végétaux frais (tonte fraîche, herbes fraîches.. Etc.. ) et ainsi de suite tu superposes les couches en les alternant. Mais attention 2 à trois centimètres d’épaisseur maximum chaque couche pour que le tout se décompose dans de bonnes conditions. Autrement ça va macérer. Bon dimanche ô2lys !!

      Aimé par 1 personne

    • ô2lys dit :

      Merci beaucoup, Jean-claude pour toutes tes astuces. Très occupée actuellement au jardin, je profite aussi du beau temps, donc moins présente actuellement. Merci et Bon week-end également.

      Aimé par 1 personne

    • Je t’en pris. Tout le plaisir était pour moi.

      J'aime

  3. Merci du conseil, ce blog est riche d’informations, d’astuces…Et c’est un plaisir de découvrir le monde des plantes, des arbres…Comme la nature est merveilleuse ! Et quelle belle découverte, ton blog est pratique, on ressent bien ta passion, merci de nous transmettre tout ce savoir gratuitement. Je te souhaite une très belle journée, à bientôt !

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire. Tu ne t’es pas trompé. Je suis un vrai passionné. Notre nature est si belle que ce serait dommage de la maltraiter. Pour moi il n’y a pas de mauvaises herbes mais plutôt des plantes concurrentes qui se sont développées spontanément au mauvais endroit. Il n’y a pas non plus d’insectes indésirables. Il faut se débrouiller à les éloigner de ses plantations ou bien à équilibrer ces différentes populations avec leurs prédateurs. Si on cultive dans de bonnes conditions les maladies seront rares. Il vaut mieux prévenir que guérir comme je dis souvent. La prèle est excellente pour renforcer les défenses immunitaires des plantes grâce à la silice qu’elle contient.. Etc.. Je fais beaucoup d’essais. Si ça fonctionne je les partage. J’ai peut être trouver une parade pour nos amies les limaces mais j’attends que ça se confirme pour mettre cette astuce sur mon site. Les limaces je les garde dans mon jardin afin d’attirer les hérissons et les carabes qui sont les prédateurs naturels des limaces. Pour moi s’il y avait un prédateur à désigner ce serait l’homme. Bonne après-midi et à bientôt !!

      Aimé par 1 personne

  4. entresoi dit :

    Merci beaucoup pour cette vidéo que je m’empresse de mettre sur mon blog pour demain. Depuis plusieurs années j’utilise la tonde. mais mal. Maintenant j’ai tout compris 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. […] jean-claude pour la découverte de cette […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :