L’œillet de poète

PRÉSENTATION L’œillet de poète est une très jolie plante vivace. On l’appelle également Dianthus barbatus ou bien encore œillet barbu. Il fait partie de la famille des Caryophyllacées. Si vous habitez une région douce il aura une espérance de vie assez courte. L’œillet de poète sera une plante rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -10°.

Vous pourrez confectionner de magnifiques bouquets que vous pourrez conserver minimum 15 jours à condition de changer l’eau et couper les queues d’un centimètre environ tous les jours. A NOTER Cueillez les tiges de vos œillets de poète quand ils ne sont pas entièrement fleuris. Dans ce cas vous pourrez les garder un peu plus de 15 jours. Il possède un feuillage persistant. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Il s’agit plutôt d’une plante de sol sec. Sa floraison s’étalera du mois de mai au mois de septembre. Ses fleurs pourront suivant l’espèce être doubles ou simples et avoir des tons différents. Cela ira du blanc au rose en passant par le rouge, le pourpre et même le violet. Sa hauteur ira d’une quarantaine de centimètres pour les plus petits sujets à 60 centimètres environ pour les plus grands. Vous pourrez l’utiliser en massif dans votre jardin potager ou bien celui d’ornement. Vous pourrez également le cultiver en bac ou bien en jardinière mais dans ce cas préférez les espèces de petites tailles. La photo ci-dessus correspond à un de mes deux massifs de mon jardin potager.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre. Mais il lui faudra au minimum 4h00 par jour d’ensoleillement. Évitez les sols trop humides car l’œillet de poète et les œillets en général craignent les excès d’humidité. Arrosez-le uniquement pendant les très grosses chaleurs afin de soutenir sa très belle floraison. En dehors de ces périodes chaudes laissez-le vivre sa vie. Il se  débrouillera tout seul. En complément je vous invite à consulter cet article « L’œillet » qui vous donnera des informations complémentaires sur sa culture car le procédé sera le même pour tous les œillets.

ENTRETIEN L’œillet de poète ne vous demandera pas un entretien particulier si ce n’est comme déjà indiqué ci-dessus vous devrez l’arroser uniquement en cas de très forte chaleur afin de favoriser la continuation de sa floraison. Supprimez les fleurs fanées afin de provoquer une éventuelle remontée florale. Si vous confectionnez régulièrement des bouquets ce problème sera résolu. Si vous souhaitez récupérer les graines je vous conseille de laisser faner quelques hampes florales. Juste avant l’arrivée de la saison hivernale rabattez-le d’1/3 minimum et paillez-le afin de protéger du froid son système racinaire.

MULTIPLICATION L’œillet de poète pourra se multiplier par semis soit à la saison printanière ou bien à la saison automnale. Ne recouvrez pas les graines avec de la terre car elles ont besoin de lumière pour germer. Arrosez votre semis en pluie très fine afin d’éviter d’enterrer les graines. Vous pourrez également le multiplier par division des touffes à la saison automnale. Le bouturage des tiges à la fin de la saison estivale sera aussi possible. Et pour terminer vous pourrez pratiquer le marcottage juste après la floraison.

PARASITES * MALADIES L’œillet de poète pourra être attaqué par nos amies les limaces et éventuellement par les pucerons.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer l’œillet du poète avec la scabieuse, le népéta, le dahlia, l’échinacée et le coréopsis.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    art le pouvoir des plantes

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

7 réflexions au sujet de “L’œillet de poète”

    • Chaque années j’introduit des espèces de fleurs nouvelles. C’est joli un potager avec des fleurs et en plus ça attire tourtes sortes de butineurs. Fais les photos quand tu peux. Bonne journée Angélique !!

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :