La teigne

PRÉSENTATION La teigne est un papillon dont la chenille est très redoutable pour le poireau et d’autres espèces potagères comme par exemple l’oignon, l’ail, l’échalote, la ciboulette, l’ail des ours et certains bulbes. 

Le figuier et l’olivier pourront également être attaqués par la teigne. Le symptôme principal sera qu’elle creusera des galeries dans le feuillage et dans les bulbes. Juste avant vous devrez apercevoir des trous. Si vous constatez des taches blanches un peu feutrées qui ont tendance à s’allonger ce sera la progression des galeries effectuées par les chenilles. Si vous n’intervenez pas rapidement les chenilles atteindront vite fait les bulbes ou les fûts des poireaux qui provoquera le pourrissement et le dessèchement des plantes atteintes.

PRÉVENTIONS & TRAITEMENTS La rotation des cultures pourra limiter l’attaque de ce parasite. Évitez pendant plusieurs années de cultiver des légumes de la même famille au même endroit. Je vous conseille de faire sécher vos plants de poireaux au soleil pendant 1 jour ou 2 avant de les repiquer. De cette façon ils seront plus robustes et surtout moins attrayants pour la teigne.  L’association d’un semis de carottes avec les poireaux sera efficace. Afin d’éloigner les papillons vous pourrez effectuer une pulvérisation d’infusion de tanaisie ou bien encore du purin de tomates car ils détestent cette odeur. Afin qu’une de ces préparation soit le plus efficace possible les pulvérisations devront être effectuées sur le feuillage tous les 4 ou 5 jours pendant les périodes des vols de ponte c’est à dire du mois d’avril au mois d’octobre ce qui correspond aux trois cycles de ponte. Ensuite il y a une autre solution qui consiste à installer un voile anti-insecte à mailles très fines. C’est certainement la méthode la plus efficace car il empêchera les papillons de s’approcher de vos cultures.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

8 réflexions au sujet de “La teigne”

  1. Jean-Claude, peux-tu m’indiquer ce que tu utilises contre la rouille des tomates ? Il me semble que la bouillie bordelaise est néfaste pour les nappes phréatiques. Claudia

    Répondre
    • Salut Claudia !!
      Sans hésiter la prèle. Si tu ne peux pas faire du purin de prèle ou de la décoction ils en vendent tout prêt à diluer avec de l’eau. Il faut suivre le mode d’emploi. En principe il te faudra 100 millilitres de décoction de prèle pour un litre d’eau. Chez GamVert ils en vendent en cubi de 3 litres pour une dizaine d’euros. En tout cas c’est le prix vers chez moi. L’avantage de la prèle c’est que tu en passeras moins souvent que de la bouillie bordelaise. En règle générale 2 ou 3 fois suffiront en cas de temps pluvieux, 2 fois au maximum en cas de temps sec. La prèle a un pouvoir de renforcer les défenses immunitaires des plantes grâce à la silice qu’elle contient. Voici l’article que j’avais écrit sur le sujet https://spotjardinmonsite.com/2017/12/25/les-bienfaits-de-la-prele-pour-votre-jardin-potager/ Oui la bouillie bordelaise est très nocive pour les sols et la faune car il s’agit d’un pesticide. Voici l’article qui explique pourquoi je n’utilise plus la bouillie bordelaise https://spotjardinmonsite.com/2019/03/02/pourquoi-je-nutilise-plus-la-bouillie-bordelaise/

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :