Accueil » maladie » La chalarose

La chalarose

PRÉSENTATION La chalarose est une nouvelle maladie cryptogamique très virulente provoquée par un tout petit champignon qui est apparue d’abord en Pologne dans les années 90 et qui est véhiculée en règle générale par le vent ce qui facilite sa propagation. Les frênes en sont les victimes.

Cette maladie pénétrera dans ce dernier par le feuillage, les rameaux et le collet. Quel que soit son age il pourra être contaminé de la même façon. Cette dernière a été constatée pour la première fois en France courant 2008 et plus précisément en haute-Saône. D’ici quelques années toute la France risque de subir cette maladie qui fera disparaître la plupart des frênes. Il s’agit d’un véritable désastre pour la biodiversité.

SYMPTÔMES Tout d’abord le feuillage et les rameaux se dessécheront subitement après un flétrissement. Vous pourrez parfois constater des chancres sur l’écorce de l’arbre. Ce dernier mourra d’épuisement car il sera sans cesse obligé à produire des nouvelles pousses dans le but de renouveler son feuillage. Etant donné qu’il ira en s’affaiblissant de plus en plus certains insectes le coloniseront et d’autres maladies cryptogamiques comme par exemple l’armillaire pourront également le contaminer. Plus le sujet sera jeune plus il mourra rapidement. Un freine adulte contaminé par la chalarose rendra l’âme quelques années plus tard.

PRÉVENTION & TRAITEMENTS Malheureusement il n’existe actuellement aucun traitement pour endiguer cette maladie ni aucun moyen de prévention. Toutefois certaines espèces seront plus résistantes et ces dernières seraient moins touchées par cette maladie. Elles représentent entre 3 et 5% de la population totale des frênes. Il s’agit peut être d’un petit espoir de pouvoir créer d’autres espèces plus résistantes. Si vous avez un doute je vous invite à consulter un spécialiste en sylviculture car si un frêne montre des signes d’affaiblissement il ne sera pas nécessairement atteint de chalarose. Si la maladie est détectée à ces premiers balbutiements vous pourrez tenter un nettoyage complet de l’arbre en effectuant une taille sévère pour supprimer les rameaux et les branches contaminées. Brûlez impérativement toutes les parties taillées afin que la maladie ne se propage pas ailleurs. Désinfectez tous vos outils de taille.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


7 commentaires

  1. Lazuli Biloba dit :

    Après les ormes, les épicéas, les marronniers, les chênes, voilà donc les frênes en péril. Quelle triste perspective ! Il faudra bientôt clôturer nos jardins de plexiglas anti-virus… Belle journée tout de même ! Danielle

    Aimé par 2 personnes

  2. sevylivres dit :

    Ce n’est pas très réjouissant…

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :