Accueil » verger » L’abricotier

L’abricotier

PRÉSENTATION L’abricotier est un arbre fruitier. De culture très facile du moment que le sol sera très bien drainé et que vous lui réserviez un emplacement ensoleillé. Le sol pourra être calcaire, sableux ou caillouteux (Dans le midi les abricotiers sont plantés la plupart du temps sur des sols argileux et caillouteux).

Son besoin en eau sera très faible et il sera très facile à entretenir. Il sera donc très résistant à la sécheresse. Certaines variétés peuvent résister à des températures hivernales pouvant atteindre -25°. Vous pouvez en voir fréquemment dans des régions situées au-dessus de la Loire. Il fleurira à la saison printanière succédant à la floraison de l’amandier. De par sa prestance, il pourra illuminer votre verger ou votre jardin potager ou bien encore celui d’agrément si vous décidez de le planter en isolé. Il fait partie de la famille des Rosacées. Sa hauteur ira de 2m50  pour les plus petits sujets à 6 mètres environ pour les plus grands. Il pourra très bien se cultiver également en bac ou bien en pot. Sa durée de vie sera d’environ une quarantaine d’années. Il pourra vous fournir une première récolte quatre ans après sa plantation et parfois même 3 ans. La cueillette s’échelonnera du mois de juin au mois d’août suivant la variété que vous aurez choisie de cultiver.

PLANTATION La plantation de l’abricotier devra s’effectuer à la saison automnale à partir du mois d’octobre hors période de gel. Si vous avez la possibilité de le planter en pleine terre, faites un trou à l’aide d’une bêche plate d’une dimension de 70 centimètres de coté et presque autant en profondeur. Au fond grattez bien en profondeur pour rendre la terre meuble ce qui favorisera sa reprise. Il sera préférable de pratiquer un pralinage en cas de sujet à racines nues. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «   Comme déjà indiqué ci-dessus il pourra être planté dans un pot ou dans un bac d’un diamètre de 40 centimètres minimum pour les pots et de côté s’il s’agit d’un bac. L’un ou l’autre devra avoir une hauteur de 45 centimètres environ. Si vous optez pour cette méthode de culture, choisissez une variété d’abricotier naine. Déposez au fond de votre contenant quelques petites pierres ou des billes d’argile  qui vous permettront d’avoir un bon drainage. Faites un mélange de 50% de terreau et de 50 % de sable. Remplissez votre pot ou votre  bac à la moitié avec ce substrat. Pensez à rafraîchir les racines abîmées par l’arrachage en les coupant de façon nette pour éviter que les champignons ne s’y installent. Raccourcissez également les rameaux d’au moins 1/3 et supprimez ceux qui s’entrecroisent. Ensuite installez votre abricotier sur le mélange que vous avez déjà déposé au fond de votre contenant. Centrez-le et complétez avec le substrat restant en pensant à secouer un petit peu votre pot ou votre bac pour que le substrat glisse  bien entre tout le système racinaire. Terminez en versant le reste de ce mélange jusqu’à ce que le point de greffe soit au ras du niveau de la terre. Tassez un peu avec vos mains puis arrosez. Et pour finir, paillez-le. Dans les régions froides préférez les variétés tardives afin d’éviter les gelées lors d’une floraison précoce. Afin d’obtenir une reprise plus rapide procurez-vous un abricotier en conteneur. Dans ce cas vous devrez griffer la motte et la laisser tremper dans un seau rempli d’eau pendant une quinzaine de minutes juste avant d’effectuer sa plantation.

ENTRETIEN L’abricotier cultivé en pleine terre ne vous demandera pas beaucoup d’entretien si ce n’est quelques petites choses à effectuer pour le garder en bonne santé et favoriser sa fructification. A la saison printanière vous devrez griffer un peu le sol à son pied sans abîmer le système racinaire et ensuite vous devrez épandre du fumier ou du compost bien décomposé. Il sera possible de renouveler cette opération à la saison automnale. L’abricotier vit très bien avec la sécheresse. Il devra être un peu arrosé qu’en cas de très grosse canicule prolongée. Sachez qu’il craint énormément les excès d’humidité et ne pourra donc jamais être cultivé sur un sol qui sera continuellement détrempé. Dans le cas de la plantation d’un jeune sujet arrosez-le régulièrement afin que son enracinement s’effectue dans de bonnes conditions. En ce qui concerne une culture en potée attendez que le substrat se dessèche sur 4 à 5 centimètres en profondeur avant de l’arroser à nouveau. BON A SAVOIR Si vous constatez que le feuillage commence à jaunir et que ses feuilles ont tendance à pendre et à se ramollir c’est que votre abricotier est en manque d’eau. Sa taille devra s’effectuer de préférence à la fin de la saison hivernale voire au début de la saison printanière hors période de gel. Pour effectuer cette opération supprimez tous les rameaux fragiles et ceux qui se développent à l’intérieur. Ceux qui poussent vers l’extérieur seront obligatoirement conservés. Plus votre abricotier sera aéré mieux ce sera pour son bon développement.

PARASITES & MALADIES L’abricotier sera très sensible à la cloque du pêcher. En prévention à la fin de la saison automnale ou bien au début de la saison printanière une pulvérisation de purin de prêle sera nécessaire. Évitez d’effectuer ce traitement pendant une période pluvieuse. La prêle pourra être également utile en prévention  d’autres maladies cryptogamiques comme par exemple le chancre bactérien, la moniliose et l’oïdium. Il pourra être également contaminé par la sharka (provoquée par un virus et la mouche des fruits) et la verticilliose

MULTIPLICATION L’abricotier se multipliera la plupart du temps pendant la saison estivale par greffage en écusson. Je vous invite à consulter cet article pour tout savoir sur la greffe en écusson https://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/greffe-ecusson-ete.php

ASSOCIATIONS L’abricotier pourra être associé avec les muscaris dont leur floraison commence dans la même période que ce dernier. Les tulipes seront très décoratives sous l’arbre.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


7 commentaires

  1. C’est un des fruits d’été que j’apprécie le plus

    Aimé par 1 personne

  2. entresoi dit :

    Je viens d’en rapporter tout un cageot de Narbonne 🙂

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :