Le catalpa

PRÉSENTATION Le catalpa est un très bel arbre qui vous émerveillera, suivant son espèce, du milieux de la saison printanière à la fin de la saison automnale de par sa très jolie floraison blanche tachée de rose et parfois de jaune ou bien de couleur mauve sans oublier son abondance de fruits en forme de haricots. C’est pourquoi on l’appelle également arbre aux haricots.

Son feuillage épais vous permettra d’obtenir une ombre tant appréciée pendant la saison estivale. Sa culture sera facile et son entretien sera modéré. Son besoin en eau sera moyen. Il s’agit d’un arbre à croissance rapide. Suivant l’espèce il pourra atteindre une hauteur allant de 3 mètres pour les plus petits sujets à 10 mètres pour les plus grands, même parfois plus  suivant l’espèce. Le catalpa est très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Il pourra se cultiver dans quasiment toutes les régions. Il fait partie de la famille des Bignoniacées qui compte à peine une dizaine d’espèces. 

PLANTATION Le catalpa pourra être planté de préférence à la saison automnale ou à défaut à la saison printanière s’il est en conteneur. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire mi-ombre. Un sol ordinaire lui conviendra du moment que ce dernier soit bien drainé et un peu frais. Une toute petite humidité sera donc la bienvenue. Si vous êtes dans une région où les hivers sont froids plantez-le en toute fin de saison estivale/début de la saison automnale afin de lui permettre de bien s’enraciner avant les premières gelées. Ailleurs plantez-le de début octobre à fin novembre. Le fait de le planter en motte vous permettra également de le faire quelle que soit votre région à la saison printanière avant les grosses chaleurs et hors période de gel. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «  Veuillez prévoir un tuteur très robuste les trois ou quatre premières années surtout si vous l’avez planté sur un emplacement venté. Avant de prendre une décision définitive sur l’emplacement de votre catalpa pensez que suivant la variété choisie, il faudra prévoir une place suffisante pour son bon développement jusqu’à l’âge adulte et dites-vous bien qu’il aura une croissance rapide. Renseignez-vous auprès de votre pépiniériste ou de  votre jardinerie habituelle.  Arrosez-le régulièrement l’année de sa plantation et les 3 suivantes surtout pendant les grosses chaleurs.  Par la suite votre catalpa ira chercher la fraîcheur en profondeur. Lors de vos arrosages n’inondez surtout pas son pied.

ENTRETIEN Quand le catalpa sera adulte excepté en cas de maladie, il ne vous demandera pas un entretien particulier. Arrosez-le régulièrement pendant les 2 premières années voire les 4 premières si vous habitez dans une région chaude. Un apport nutritif ne sera pas nécessaire. En ce qui concerne sa taille, les espèces au port arrondi et ceux qui seront adultes elle ne sera pas obligatoire. Vous pourrez effectuer une taille sur les autres espèces afin de leurs maintenir un beau port. Cette opération devra s’effectuer à la fin de la saison hivernale voire au tout début de la saison printanière avant la remontée de sève et la reprise végétative. S’il s’agit d’un catalpa en forme libre vous devrez conserver les rameaux vigoureux et supprimer ceux qui sont mal placés et malades. Supprimez également le bois mort. Par contre si vous le cultivez en forme basse et ramassée vous devrez rabattre les rameaux jusqu’à 2 yeux voire 3 de sa base. Les rameaux s’étant développés trop bas devront également être supprimés.

PARASITES & MALADIES Le catalpa en règle générale sera résistant aux parasites et aux maladies. Mais quelquefois il pourra subir des attaques de verticilliose et d’oïdium. D’autre part suivant l’espèce et la nature de votre sol vous pourrez constater des signes de chlorose. Avant d’effectuer une plantation qui pourrait être sensible à cette carence je vous conseille d’analyser votre sol à l’aide d’un kit que vous pourrez vous procurer dans un magasin spécialisé comme une jardinerie par exemple afin de savoir quelle espèce vous pourrez cultiver.

MULTIPLICATION Le catalpa pourra se multiplier par bouturage ou bien par semis. La bouture sera la technique la plus rapide mais par contre il faudra en effectuer une grosse quantité car le taux de réussite sera de 50% environ. Cette opération devra avoir lieu au début de la saison estivale quand les extrémités des rameaux seront encore herbacées. Le semis sera la méthode la plus facile mais plus longue et aléatoire. Récupérez les graines à la saison automnale dans les gousses dès qu’elles commenceront à s’ouvrir. Semez-les rapidement pour leur faire subir une vernalisation (période de froid hivernal) afin de respecter le cycle de la nature ce qui permettra une germination à la saison printanière. Le semis devra s’effectuer dans des godets que vous remplirez d’un mélange à parts égales de sable plutôt grossier, de terreau ou bien de compost bien décomposé.

ASSOCIATIONS Le catalpa pourra s’associer avec le miscanthus Sinensis Ghana, le géranium vivace, le rosier et l’alchémille mollis.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  newsjardintv

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

7 réflexions au sujet de “Le catalpa”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :