Le hêtre

PRÉSENTATION Le hêtre est un très bel arbre qui pourra être planté dans votre jardin d’agrément en isolé ou bien vous pourrez également constituer une très belle haie brise-vue. Vous pourrez également le cultiver en bonsaï. Il sera facile à cultiver et à entretenir.

Son besoin en eau sera moyen. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. A noter qu’il se développera spontanément dans nos forêts. Il fait partie de la famille des Fagacées qui comprend une dizaine de variétés. Sa hauteur ira de 2 mètres (espèce naine) pour les plus petits sujets à une quarantaine de mètres environ pour les plus grands. Il lui faudra une trentaine d’années pour atteindre l’âge adulte et son espérance de vie sera de 300 ans voire parfois un peu plus. On l’appelle également Hêtre commun ou bien encore Fayard. Il est caduque et son feuillage commencera à apparaître dans le courant du mois de mai. Il pourra être cultivé dans les régions montagneuses jusqu’à 1500 mètres d’altitude.

PLANTATION Le hêtre ne sera pas exigeant sur la nature du sol mais il préférera un sol riche et frais sans humidité stagnante. En règle générale dans une région très chaude choisissez-lui un emplacement ombragé et dans les régions froides et humides il devra être exposé au soleil. Pour faciliter son développement il lui faudra un emplacement avec beaucoup d’espace car son système racinaire qui sera peu profond aura tendance à s’étendre. Il devra être installé si possible à l’abri des grands vents. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «  S’il s’agit d’une plantation à racines nues il devra être planté de préférence au début de la saison automnale surtout si vous habitez dans une région froide afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids. En région plus douce il pourra être planté jusqu’au mois de novembre. En ce qui concerne un hêtre acheté en conteneur vous pourrez le planter toute l’année hors période de gel. Si vous souhaitez effectuer une plantation en haie, procurez-vous des petits plants à racines nues ou  encore mieux en godets pour faciliter la reprise. Pour une plantation en isolé préférez un achat en conteneur et prévoyez un emplacement assez important comme déjà indiqué ci-dessus (8 mètres sur 8 mètres minimum) en sachant qu’aucune autre plante ne pourra se développer sous son feuillage très dense. Comme précisé précédemment le hêtre sera très sensible aux grands vents. Alors pensez à le tuteurer très solidement. Vous l’aurez compris, le hêtre craint énormément la sécheresse. Il n’est donc pas conseillé de le planter dans les régions méditerranéennes. Vous pourrez tout de même le cultiver dans ces régions à une seule condition. Vous devrez l’arroser très copieusement à la plantation et lui installer un épais paillage de 30 centimètres d’épaisseur au minimum afin de garder de la fraîcheur à son pied. Pendant les grosses chaleurs arrosez-le une fois par semaine copieusement (20 litres d’eau minimum) directement sur le paillage.

ENTRETIEN Si votre hêtre adulte est en bonne santé son entretien sera très modéré. En cas de sécheresse prolongée faites-lui un apport d’eau y compris en hiver hors période de gel. Pour les jeunes sujets arrosez-les régulièrement pendant les trois premières années. Il sera impératif de lui installer un très bon paillage comme déjà indiqué ci-dessus. Si vous souhaitez tailler votre hêtre ce sera possible. En ce qui concerne une taille de formation effectuez cette opération dans le courant du mois de novembre voire au mois de décembre ou bien à la fin de la saison hivernale ou au tout début de la saison printanière et surtout hors période de gel. S’il s’agit d’une culture en haie, la fin de la saison automnale sera le moment le plus propice pour effectuer la taille. Si toutefois vous avez décidé de cultiver un hêtre en arbuste rabattez-le à une cinquantaine de centimètres voire un peu moins. Ce sera à vous de décider de la hauteur que vous souhaitez lui donner. Effectuez cette opération dès la première année de préférence à la saison automnale. Dans le cas d’un sujet adulte la taille ne sera pas nécessaire sauf s’il s’agit de branches cassées ou de bois morts à supprimer. N’oubliez surtout pas de désinfecter avant et après la taille votre matériel que ce soit votre coupe-branche ou bien votre sécateur.

PARASITES & MALADIES Les jeunes sujets pourront être attaqués par certains parasites. Ils seront également sensibles à des maladies cryptogamiques (surtout en climat très humide) comme par exemple la verticilliose. Le chancre du hêtre qui est assez courant chez le hêtre est assez difficile à endiguer. La plupart du temps il faudra supprimer les rameaux atteints et les brûler très rapidement. L’armilliaire pourra aussi attaquer les jeunes hêtres. La maladie de l’encre pourra contaminer le système racinaire. Pour éviter cette maladie cultivez le hêtre sur un sol bien drainé. Et pour terminer l’oïdium pourrait également attaquer les jeunes plantations. En ce qui concerne les parasites il y aura tout d’abord la cochenille qui s’attaquera à l’écorce. Le puceron laineux sera friand des jeunes pousses. Le xylébore disparate pourra également le coloniser.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Le Chemin de la Nature

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

Il pourra être également contaminé par la verticilliose.

6 réflexions au sujet de “Le hêtre”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :