Accueil » parasite » Le xylébore disparate

Le xylébore disparate

PRÉSENTATION Le xylébore disparate est un insecte coléoptère ravageur en particulier sur le châtaignier, le hêtre, le chêne et éventuellement sur les arbres fruitiers et sur l’érable. Lorsque la femelle sera fécondée elle partira au début de la saison printanière à la recherche d’un hôte en vue de le coloniser. En fonction des conditions météorologiques les différents vols s’échelonneront jusqu’au mois de mai.

Tout d’abord la femelle effectuera une galerie qui pénétrera dans le bois et une autre qui prendra la forme de plusieurs anneaux. Les œufs seront pondus dans d’autres galeries qui seront construites à la verticale très courtes que ce soit vers le haut ou vers le bas. A noter que seules les femelles creuseront les galeries. Les mâles seront incapables de voler et resteront à l’intérieur de ces galeries afin de s’accoupler. 

SYMPTÔMES Le feuillage commencera à flétrir mais sur des rameaux de faible diamètre. Vous devriez apercevoir sur les branches ainsi que sur le tronc des petits trous de couleur noire qui devraient suinter de sève. Il s’agira du premier symptôme qui pourra vous alerter. Il pourra également y avoir des rejets de sciure de couleur blanche confirmant une éventuelle présence d’un insecte xylémophage mangeur de bois. Afin d’avoir la confirmation du diagnostic il faudra que vous coupiez un rameau afin de découvrir ces fameuses galeries et d’observer ces insectes. Pour information la femelle adulte de couleur noire mesurera de 3 à 4 millimètres de longueur. Quant au mâle adulte globuleux il mesurera de 2 à 2.5 millimètres de long. En règle générale les femelles coloniseront les arbres plutôt affaiblis par des causes diverses comme par exemple des événements climatiques exceptionnels.

PRÉVENTION Supprimez le maximum de rameaux attaqués et brûlez-les. Comme déjà précisé ci-dessus le xylébore disparate s’attaquera en règle générale aux arbres assez affaiblis. Pour limiter la colonisation de vos arbres arrosez-les de façon convenable afin qu’ils ne souffrent pas trop des périodes de sécheresse de la saison estivale. D’autre part faites-leur des apports nutritifs naturels à la saison printanière. Favorisez la venue d’auxiliaires peu connus et qui sont utilisés en culture biologique c’est à dire les Hyménoptères parasitoïdes qui sont de tous petits insectes qui sont difficiles à observer tellement ils sont de petites tailles.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :