Home » Jardin d'ornement » La lysimaque

La lysimaque

PRÉSENTATION La lysimaque est une très jolie plante vivace qui s’adaptera quasiment partout. Elle sera très vigoureuse et très florifère. Sa floraison s’étalera du mois de mai au mois de septembre. Ses fleurs pourront suivant l’espèce être jaunes ou bien encore blanches et parfois rouge lie de vin. On l’appelle également chasse-bosse. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera important mais certaines espèces comme par exemple la lysimaque ponctuée aura un besoin en eau beaucoup moins important. Elle fait partie de la famille des Primulacées qui compte une bonne centaine d’espèces.

Sa hauteur ira d’une dizaine de centimètres pour les plus petits sujets à 1m20 environ pour les plus grands. Elle sera très rustique puisqu’elle pourra suivant l’espèce cultivée supporter des températures hivernales pouvant atteindre -28°. Certaines seront un peu plus gélives comme par exemple la lysimaque persistante qui supportera des températures maximum de -7°. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. Si elle est plantée sur un sol qui lui convient elle occupera l’emplacement sans que vous lui apportiez des soins particuliers. D’autre part elle attirera les papillons et tous les burineurs ce qui sera un atout pour la biodiversité et pour la pollinisation. A noter que les deux photos de l’article sont des Lysimaques Ponctuees que j’ai dans mon jardin potager.

PLANTATION La lysimaque devra être cultivée sur un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre très légère. La plupart des espèces s’adapteront à tous les sols mais elle a tout de même une préférence pour ceux qui seront riches, et bien drainés. A noter qu’elle appréciera beaucoup ceux qui seront lourds. Installez-la plutôt au début de la saison automnale surtout si vous habitez dans une région froide afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids. En région plus douce elle pourra être plantée jusqu’au mois de novembre. En plus elle profitera des pluies qui l’aideront à prendre racine dans de bonnes conditions. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Dans la mesure du possible réservez-lui une parcelle rien que pour elle car elle déteste la concurrence avec les autres plantes. Mais attention elle pourrait être rapidement très invasive. Je vous conseille de cultiver l’espèce Lysimaque ponctuée variété « Alexander » qui est moins envahissante. Vous pourrez également la cultiver en bac ou bien encore en pot. Je vous conseille pour ce genre de culture d’utiliser un mélange de terreau  avec du compost bien décomposé à parts égales. Ajoutez à ce substrat 2 ou 3 poignées d’argile.

ENTRETIEN En ce qui concerne une culture en pleine terre au début de la saison printanière faites-lui un apport de compost bien décomposé (une pelleté devrait suffire). Vous devrez pincer les différentes tiges afin de les obliger à se ramifier et en plus ça leur permettra d’être plus robustes. Pendant les périodes chaudes de la saison estivale arrosez-la et paillez-la pour garder de la fraîcheur à son pied. Si vous ne souhaitez pas des semis spontanées vous devrez supprimer les fleurs fanées ce qui en même temps pourra favoriser une éventuelle remontée florale. Quand vous constaterez à la fin de la saison que la plante n’a plus aucun intérêt rabattez-la au ras du sol. Si elle devient trop envahissante supprimez une partie des souches. En ce qui concerne une culture en potée arrosez-la régulièrement sans pour autant l’inonder. La surface du substrat devra toujours être légèrement humide. Le rempotage devra s’effectuer chaque année à la fin de la saison hivernale.

PARASITES & MALADIES Nos amies les limaces pourraient s’attaquer à la lysimaque au début de la saison printanière car elles sont friandes des jeunes pousses.

MULTIPLICATION La lysimaque pourra se multiplier par semis. Certaines espèces s’y prêtent très bien comme par exemple la lysimaque Ephemerus. Afin de lui permettre de se ressemer spontanément laissez-lui quelques hampes florales fanées. A la saison printanière vous pourrez récupérer les jeunes pousses pour les planter ailleurs. Vous pourrez également la multiplier en divisant sa souche tout au long de l’année sauf pendant sa floraison. Pour cela il vous suffira tout simplement de récupérer des rhizomes pour les planter sur une autre parcelle.

ASSOCIATIONS La lysimaque pourra s’associer en milieu humide avec l’hosta, l’astilbe, la renouée et la ligulaire. Ailleurs elle pourra être associée avec le millepertuis, l’alchémille, l’euphorbe et l’armoise. Dans une rocaille ou bien encore dans un massif elle pourra parfaitement être la voisine du phlox, de la monarde et de la sauge.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo    Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


6 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *